iAd : la régie d'Apple arrivera en France au mois de décembre

Par
Le 18 novembre 2010
 0
00d2000003087898-photo-iad.jpg
Dévoilée au mois de mars par le PDG d'Apple Steve Jobs, la régie publicitaire iAd a été précisément pensée pour les annonceurs souhaitant déployer leurs campagnes promotionnelles sur iPhone et iPod Touch. En promettant une expérience riche et peu intrusive pour le mobinaute, Apple déploie, une fois de plus, une stratégie spécifique. Ainsi l'annonceur reçoit 60% des revenus générés par sa campagne.

Apple souhaite étendre davantage sa régie en s'ouvrant au Vieux Continent. Plus précisément, les annonceurs français et britanniques pourront profiter de la plateforme dès le mois de décembre, et donc juste à temps pour les fêtes de fin d'année. Par la suite, la firme de Cupertino s'invitera en Allemagne au mois de janvier. Plusieurs sociétés se sont déjà montrées intéressées à savoir L'Oréal, Renault, Louis Vuitton, Nespresso, Perrier, Unilever, Citi, Evian, LG Display, AB InBev, Turkish Airlines et Absolute Radio.

« En seulement quatre mois, nous avons doublé le nombre d'annonceurs sur notre réseau et des milliers de développeurs bénéficient désormais d'une nouvelle source de revenus », explique Apple dans un communiqué en précisant que selon les prédictions du cabinet IDC, iAd devrait représenter 21% du display mobile aux Etats-Unis.

Rappelons tout de même que la régie d'Apple ne fait pas l'unanimité. En effet, avant de mettre à disposition un kit de développement, la firme de Steve Jobs avait entrepris de créer elle-même les publicités des annonceurs, une pratique qui ne rassurait pas Lars Bastholm, directeur artistique d'Ogilvy. Si aujourd'hui Apple met à disposition des outils de développement afin de tirer au mieux parti des performances de ses appareils, Apple aurait toujours un control « exagéré », selon la PDG de Yahoo! Carol Bartz. Les développeurs devraient en effet suivre des règles très strictes.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top