Adobe va vous demander explicitement de désinstaller Flash (enfin)

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
22 juin 2020 à 12h00
9

Depuis 2017, on connait la date exacte de fin de vie concernant Adobe Flash, un plugin ex-star du web, et dont les géniteurs recommandent désormais la désinstallation.

D'autres alternatives comme les formats HTML5, WebGL et WebAssembly ont été préférées au format Flash.

Adobe recommande la désinstallation de son plugin Flash

Bien qu'il promet de publier régulièrement des correctifs de sécurité jusqu'à la fin de l'année, Adobe conseille dès à présent aux internautes de désinstaller le plugin Flash. À noter qu'après la date de fin de vie du produit, les pages de téléchargement de Flash Player seront supprimées du site d'Adobe.

Sur le site officiel Adobe, on peut lire : « Adobe ne fournira plus de mises à jour ni de correctifs de sécurité Flash Player après la date de fin de vie du produit. Nous recommandons à tous les utilisateurs de désinstaller Flash Player avant cette date ».

Rappelons en effet que la mort d'Adobe Flash a d'ores et déjà été planifiée au 31 décembre 2020, le plugin, particulièrement lourd, étant également très critiqué pour son manque de sécurité.

Source : ZDNet

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

WWDC 2020 : suivez la keynote en direct à partir de 19h
Les Mac on ARM seraient lancés début 2021 selon l'analyste Kuo
Un Raspberry Pi fait tourner Quake III à 100 FPS en 720P grâce aux pilotes Vulkan
Les décollages au Centre spatial guyanais perturbés par la météo et le coronavirus
Airbus s'apprête à prendre des décisions
WWDC 2020 : suivez la keynote en direct à partir de 19h
Mercedes-Benz et BMW mettent fin à leur partenariat autour de la conduite autonome
Des chercheurs enseignent à un robot à suturer en lui montrant des vidéos
Qui est Melius, la société qui nous promet de devenir riche ? La question est vite répondue
Le Pixel 4a se montre chez des revendeurs français, en bleu et en noir
Haut de page