Le "PayPal français" Lydia change de braquet

Thomas Pontiroli
30 septembre 2016 à 10h54
0
En trois ans, Lydia a attiré 500 000 utilisateurs pour son application de paiement de pair à pair. Une croissance qui intéresse de nouveaux investisseurs, qui mettent 7 millions d'euros au pot.

Malgré la forte concurrence qui règne dans le paiement en ligne, entre les banques qui se mettent au numérique, PayPal qui ne cesse de gagner du terrain et une myriade de start-up, le français Lydia creuse son sillon, comme il le prouve avec une nouvelle levée de fonds, de 7 millions d'euros. Trois ans après sa création et sa première levée de - déjà - 3,6 millions, celui que l'on présente comme un PayPal à la française a séduit New Alpha AM et Oddo.

Sans investir plus que cela en communication, la société parvient à recruter 1 500 nouveaux utilisateurs par jour, principalement par « effet boule de neige ». Lorsque quelqu'un souhaite virer de l'argent à un ami, par exemple, il installe l'application Lydia, contraignant le bénéficiaire à installer l'outil lui aussi. Le chiffre ne préjuge donc pas du nombre de transactions. De 200 000 utilisateurs fin 2015, Lydia en recense un demi-million désormais.

Comme beaucoup de start-up en phase de décollage, Lydia se projette désormais à l'international, plus précisément en Europe. La société vise d'abord l'Angleterre. Dans ce pays, elle donnera le change à Revolut, « fintech » locale qui a le vent en poupe, d'autant que Lydia propose elle aussi, depuis septembre, une carte de paiement connectée : celle-ci permet, par exemple, de consulter ses transactions en direct sur son mobile.


0258000008541588-photo-carte-lydia.jpg


À lire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Les constructeurs tentent l'aventure de la voiture électrique depuis près de 50 ans
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
scroll top