Skype annonce le rachat de Qik et confirme l'arrivée de son Skypekit

06 janvier 2011 à 20h01
0
Skype, qui revendique la place de leader sur les appels téléphoniques à l'international, vient d'annoncer au CES de Las Vegas l'acquisition de la société américaine Qik, spécialisée dans la diffusion de flux vidéo depuis et à destination d'un appareil mobile. En parallèle, l'éditeur annonce la mise en place d'un programme de développement, SkypeKit, destiné à étendre les limites de son écosystème.

00C8000003895140-photo-tony-bate-skype-ceo.jpg
Objet de rumeurs depuis quelques jours, le rachat de Qik vient donc d'être confirmé par Tony Bate, CEO de Skype. Le montant de la transaction, estimé selon certaines sources à 100 millions de dollars, n'a pas été communiqué. Les modalités de l'éventuelle intégration de Qik au client Skype restent également inconnues pour l'instant.

Qik est pour mémoire un service destiné aux smartphones permettant à deux mobinautes de communiquer par visioconférence, mais aussi d'enregistrer leurs échanges ou de publier aisément des vidéos sur les réseaux sociaux. A fin 2010, Qik revendiquait une base d'environ 5 millions d'utilisateurs.

Au delà de la mobilité, l'ambition de SKype est désormais de s'intégrer au plus grand nombre d'appareils possibles. Déjà présent sur les téléviseurs Samsung et Panasonic, l'éditeur profite du CES pour annoncer son arrivée sur les modèles de TV connectées de Vizio (très puissant aux Etats-Unis) et de Sony. Skype sera également accessible au travers de certains des derniers lecteurs Blu-ray de salon de Panasonic.

Afin d'étendre encore cet écosystème, Skype confirme le lancement, dans les semaines à venir, d'un outil de développement baptisé SkypeKit, qui doit permettre à des opérateurs ou des fabricants de terminaux connectés de s'interfacer avec son service de voix sur IP. Au delà de la possibilité d'intégrer Skype à un appareil existant, ce kit de développement (SDK) doit également permettre de développer des applications exploitant le protocole de voix sur IP de Skype, sans pour autant imposer l'usage du logiciel. Skype devient alors le mécanisme sous-jacent à d'autres applications faisant appel à la voix. Parmi les premiers exemples dévoilés : un babyphone, fabriqué par Pandachip, permettant de surveiller les gazouillis de bébé à distance, via la voix sur IP.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Everio : caméscopes en vraie et fausse 3D chez JVC
TV 3D : LG mise désormais sur les lunettes passives
CES : LG y va de son prototype d'écran 3D sans lunettes
Iomega : platine Boxee et sauvegarde iPhone
Une box Yahoo ! pour les TV chez D-Link
CL900 : nouvelle tablette semi-durcie sous Windows 7 chez Motion
Le rachat d'ATG par Oracle est finalisé
Parrot Asteroid : Deezer et Coyote dans cet autoradio Android
Darty annonce un Quadruple-Play
Prévisions Gartner : +5,1% de dépenses informatiques en 2011
Haut de page