Skype revient au centralisé, promet une bien meilleure synchronisation

Skype promet que ses différentes applications sauront bientôt correctement synchroniser les informations d'un même compte d'un terminal à l'autre. Le service, propriété de Microsoft, met ses avancées sur le compte de sa nouvelle infrastructure, laquelle ne repose plus uniquement sur une relation P2P entre les utilisateurs.

Alors que Skype reposait initialement sur un échange de type pair à pair (P2P) entre les utilisateurs, soit une communication réalisée en direct sans le truchement d'un serveur central, la société a dû repenser son fonctionnement pour accompagner l'avènement des smartphones, et la propension des internautes à se connecter depuis de multiples terminaux. Depuis plus d'un an, Skype a donc déployé une infrastructure centralisée, qui lui sert par exemple aujourd'hui à assurer la livraison des messages postés lorsqu'un correspondant est hors ligne.

Cette évolution structurelle devrait d'ici quelques mois permettre à Skype (aujourd'hui propriété de Microsoft) de répondre à l'une de ses principales carences actuelles : la problématique synchronisation des messages, alertes et autres conversations d'un terminal à l'autre. Ceux qui utilisent Skype sur plusieurs ordinateurs (domicile et bureau par exemple) savent à quel point celle-ci peut se révéler défaillante et le phénomène empire lorsqu'on ajoute un ou plusieurs clients mobiles à l'équation.

0190000006107286-photo-copyright-skype-02.jpg

« Nous savons que les gens communiquent de plus en plus grâce à Skype sur de multiples terminaux à la maison, en déplacement ou au travail, et nous travaillons à synchroniser le statut des messages instantanés à travers tous vos terminaux, de façon à ce que vous connaissiez le statut de vos conversations sur chacun des appareils que vous utilisez pour interagir avec Skype. Cette capacité sera déployée sur nos différents clients au cours des prochains mois », promet Mark Gillet, vice président Skype en charge de l'ingénierie et des opérations.

La bascule vers une infrastructure semi-centralisée présente également d'autres bénéfices pour l'utilisateur dont certains sont dès à présent, argue-t-il dans un billet de blog. C'est notamment elle qui a rendu possible l'intégration de Skype à la messagerie Outlook.com (Skype devient donc accessible par l'intermédiaire du navigateur) ou la mise en place des messages vidéo sous Windows Phone 8. Elle sous-tend également la possibilité, offerte à partir de Windows 8.1, de répondre directement à un appel ou un chat Skype depuis l'écran d'accueil du système.

Pour aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Statistiques sociales : Facebook partenaire de TF1 et Canal+ en France
Un hack permet de contourner le blocage régional du Galaxy Note 3
Steam Machines : des PC miniatures et standards loin des consoles
Mushkin dévoile la Ventura Ultra, la clé USB
Chrome OS : bientôt intégré à ....Windows 8.x ?
Un manuel en fuite confirme les spécifications du futur LG Nexus 5 pour Google
Revue de Web : Nerd versus Geek !
Live Japon : La voiture autonome
Revue de presse : un AMD FX 9590 à 5 GHz... ou pas
Infos US de la nuit : match Twitter/Facebook, arrivée de IRIS.TV, pubs sur Instagram acceptées
Haut de page