Test Roccat Kone XP Air : l'une des meilleures souris Roccat revient en coupant le cordon

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
05 septembre 2022 à 11h45
1
Test Roccat Kone XP Air © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Emblématique de la marque allemande, la gamme Kone a connu quelques évolutions en 2022. Après sa convaincante Kone XP, Roccat revient cette fois-ci avec un modèle encore plus ambitieux. La Kone XP Air coupe en effet le cordon en proposant une double connectivité sans fil à laquelle s’ajoute une belle autonomie et un dock de recharge.

Roccat Kone XP Air
  • Grande autonomie, dock de recharge et double connectivité
  • Confort parfait en palm grip
  • Pléthore de boutons et de fonctions
  • Un éclairage RGB joliment intégré
  • Usage parfois délicat des boutons
  • Petites mains s'abstenir
  • Tarif prohibitif

Cette nouvelle déclinaison reprend toutes les caractéristiques de la Kone XP sortie quelques mois plus tôt, à la différence que cette dernière est une souris gaming exclusivement filaire. Il faut dire que le fabricant allemand, passé sous pavillon américain il y a peu après le rachat par Turtle Beach, a un historique relativement récent en matière de souris wireless ; sa première souris à s’affranchir de tout câble n’était autre que la Kone Pro Air lancée en 2021.


Le fabricant tend désormais à décliner chaque modèle en deux versions : filaire et sans fil. Ciblant davantage les joueurs de MMO et autres MOBA, la Kone XP suit naturellement cette logique avec une variante « Air ».

Commercialisée à 169 €, cette dernière a cependant du pain sur la planche pour se faire une place au soleil. La Kone XP Air joue en effet sur le haut du tableau en venant concurrencer des souris comme la Logitech G502 (qui profite d’une nouvelle version avec la G502 X) ou encore la Razer Basilisk Ultimate, à la différence que la souris de Roccat a quelques boutons de plus !

Fiche technique Roccat Kone XP Air

Ergonomie

Utilisation
Gamer
Nombre de boutons
14
Type de Roulette
Multidirectionnelle
Lateralité
Souris pour droitier
Trackball
Non
Souris verticale
Non
Souris silencieuse
Non

Caracteristiques techniques

Type de souris
Optique
Résolution optique
19000 dpi
Sans-fil
Oui
Interface avec l'ordinateur
Bluetooth, USB
Logiciel compagnon
Roccat Swarm

Batterie

Type de batterie
Batterie intégrée
Autonomie
100h

Caractéristiques physiques

Longueur du câble
1,8m
Largeur
72mm
Profondeur
126mm
Poids
99g
Poids modulable
Non
Rétro-éclairage
Oui (RGB)
Test Roccat Kone XP Air © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Une prise en main des plus confortables

Ce qui est généralement très appréciable avec la gamme Kone, c’est la prise en main naturelle et le confort que proposent ces souris. La Kone XP Air est peut-être celle qui offre la meilleure expérience à ce niveau … à condition toutefois de ne pas avoir de petites mains (et d’être droitier).

Test Roccat Kone XP Air © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


Ce mulot présente des dimensions généreuses qui le destinent avant tout aux mains de tailles moyennes et grandes. D’un autre côté, c’est clairement la position palm grip qui est privilégiée avec ce type de périphérique qui se destine plus aux joueurs de MMO que de FPS. Son dos bombé, son excroissance au niveau du pouce, sa forme large et relativement longue ainsi que l’excellente préhension qui en résulte nous donne la sensation de pouvoir tout contrôler du bout des doigts sans aucune gêne.

Test Roccat Kone XP Air © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


La main trouve naturellement sa place et Roccat possède définitivement la bonne recette en matière de design. Le fabricant est d’ailleurs parvenu à alléger sa souris malgré la présence de composants que la version sans fil ne possède pas. Avec ses 99 grammes sur la balance, la Kone XP Air pèse ainsi 5 grammes de moins que sa variante filaire. Le poids reste plus élevé que la moyenne actuelle, ce qui ne devrait cependant pas poser de soucis pour un usage en dehors des FPS compétitifs.

Test Roccat Kone XP Air © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Et que dire de l’esthétique de cette Kone XP Air … c’est un véritable festival de couleurs ! Certains seront rebutés par la présence d’un éclairage RGB qu’ils pourront juger, sans doute à raison, d’excessif, tandis que d’autres se laisseront charmer par cette coque translucide et les jolis effets proposés. Roccat a d’ailleurs fait quelques économies (sans doute pour gagner quelques grammes) sur l’éclairage par rapport à la version filaire. On ne décompte en effet que cinq zones d’éclairage, une pour la molette et quatre pour la coque. Les deux clics ne profitent donc pas de cette extravagance, leur revêtement est d’ailleurs opaque sur le modèle noir prêté par le fabricant.

Test Roccat Kone XP Air © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


Enfin, il y a le dock de chargement. Celui-ci est minimaliste, mais embarque tout de même un bandeau lumineux paramétrable sur quatre zones. On y trouve un connecteur USB-C à l’arrière l’alimentation du dock et du dongle, ainsi qu’un port USB-A à l’avant pour la connexion de l’adaptateur sans fil. La souris vient s’emboiter très facilement sur cette station de charge qui se révèle finalement très pratique puisqu’il ne sera quasiment jamais nécessaire de connecter la souris en filaire hormis pour d’éventuelles mises à jour du firmware. Rien à dire sur les finitions, similaires à celles de la souris : elles sont bonnes dans l’ensemble et la seule critique que nous pourrions engager serait de dire que certains plastiques de la coque, ou des boutons, nous semble bon marché compte tenu du prix élevé du mulot.

Fonctionnalités, autonomie et logiciel compagnon

Test Roccat Kone XP Air © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

La Kone XP Air est un véritable couteau suisse, idéale pour les joueurs qui ont besoin de tout contrôler du bout des doigts. Rien ne change par rapport à la Kone XP que nous avons déjà eue en essai ; son design n’intègre pas moins de 10 boutons auxquels s’ajoute la molette 4D. Avec la fonctionnalité du duplicateur Easy-Shift[+], ce sont au total 29 entrées programmables que propose cette souris. Certes, il faut en avoir la nécessité, et également apprendre à jongler entre les boutons et leurs fonctions secondaires ; mais ça en vaut la peine tant le contrôle procuré est large. Si cela est un avantage certain dans un grand nombre de jeux, ça l’est également pour la bureautique et notamment certaines tâches de productivité.

Test Roccat Kone XP Air © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Concernant la connectivité, Roccat nous laisse l’embarras du choix : via le câble si vous en éprouvez le besoin, en Bluetooth, ou via l’adaptateur Stellar Wireless du fabricant. Aucun problème de stabilité à noter, Roccat maitrise parfaitement sa copie en matière de sans-fil malgré la jeunesse de sa solution.

Test Roccat Kone XP Air © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Roccat Swarm occupe toujours une place importante dans la gestion des périphériques de la marque. Le logiciel n’a que peu changé au fil des versions, la navigation est parfois capricieuse avec quelques lenteurs. Pour autant, la Kone XP Air est la première que nous testons à montrer ces lenteurs avec le logiciel. Hormis cela, l’interface offre pas mal d’options et l’on apprécie particulièrement la clarté avec laquelle il est possible de paramétrer l’ensemble des boutons programmables de cette souris avec la fonction Easy-Shift[+].

Roccat Swarm © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic
Roccat Swarm © Matthieu Legouge
Roccat Swarm © Matthieu Legouge
Roccat Swarm © Matthieu Legouge

100 heures d’autonomie, c’est la promesse du fabricant avec sa Kone XP Air. En réalité, vous n’irez sans doute jamais jusque là grâce à la station de recharge ; le geste naturel consistant à déposer la souris sur son dock lorsqu’on ne l’utilise pas. Nous avons tenté de pousser la souris dans ses retranchements en matière d’autonomie, nous sommes arrivés à 10 % de batterie restante après 80 heures d’utilisation environ. La recharge semble plutôt rapide, la souris gagne environ 10 % de batterie après avoir été posée seulement deux minutes sur le socle.

Performances : sans fil et sans faille

Bien que ces nombreux boutons et sa forme assez imposante ne la destinent pas particulièrement à des jeux ultra-réactifs, la Kone XP Air met le paquet sur les performances avec un capteur optique Owl-Eye qui se base sur le PixArt PAW3370. De belles capacités sont au menu, notamment avec une sensibilité maximale de 19 000 DPI (ajustable par incrément de 50), une vitesse de suivi de 400 ips et une accélération de 50g.

On retrouve également un outil d’étalonnage avec le logiciel Swarm, avec aussi la possibilité de régler la distance de soulèvement. Enfin, nous avons mis cette souris à l’épreuve lors de notre test du MSI Oculux NXG253R en raison de sa compatibilité Nvidia Reflex. Une technologie que les fabricants de souris vont sans aucun doute mettre de plus en plus en avant sur leurs produits.

Roccat propose également ce qu’il a de mieux sous la main pour les deux clics principaux de cette souris. La Kone XP Air s’équipe en effet de contacteurs optiques Titan avec pour intérêt premier de garantir une durée de vie supérieure à un switch classique avec 100 millions de clics. La réactivité est au rendez-vous, même s’il est difficile d’en juger au ressenti, tandis que le clic, légèrement moins sonore que celui d’un switch mécanique, renvoie une très bonne sensation en jeu.

Roccat Kone XP Air : l'avis de Clubic

9

Déclinaison sans fil parfaitement réussie de la Kone XP, cette version « Air » reprend toutes les qualités de la souris « multifonctions » du fabricant en y ajoutant une double connectivité sans fil et un dock de recharge plus que bienvenue.

La forme éprouvée de ce mulot offre un confort sans faille, mais met de côté les plus petites mains. Le nombre de boutons est idéal pour ceux qui veulent tout contrôler, en jeu, mais aussi en bureautique avec des atouts indéniables pour la productivité.

Hormis un usage des nombreux boutons et de la fonction Easy-Shift[+] qui demande quelque temps d’apprentissage, la Kone XP Air a surtout beaucoup de qualités pour elle, à commencer par son autonomie, son capteur et ses clics, et son Stellar Wireless très efficace. Le seul point noir d’un tel produit, c’est son prix. Roccat s’aligne ici sur Razer et Logictech avec une offre (trop) onéreuse. À ce tarif, on espère que ce genre de souris tienne le choc dans le temps !

Les plus

  • Grande autonomie, dock de recharge et double connectivité
  • Confort parfait en palm grip
  • Pléthore de boutons et de fonctions
  • Un éclairage RGB joliment intégré

Les moins

  • Usage parfois délicat des boutons
  • Petites mains s'abstenir
  • Tarif prohibitif
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Wolvi13
Elle semble juste pompée sur la Razer Basilisk Ultimate que je possède depuis mars et qui est vraiment top avec en plus le réglage du crantage de la molette que ne possède pas la Kone.<br /> Après je passerai sur les capteurs, que ce soit 19.000 ou 20.000 dpi çà ne sert à rien
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Nokia G60 5G : un smartphone « éco-responsable » qui ne vise pas plus haut que la moyenne
Test HP Spectre x360 14 : un 2-en-1 élégant, aux nombreuses vertus
Test Devialet Dione : la barre de son haut de gamme qui a avalé un caisson de basse
Test ASUS ProArt X670E Creator WiFi : un modèle haut de gamme AM5 qui ne rime pas avec overclocking
Test Electric Scooter 4 Pro : que vaut la plus performante des trottinettes Xiaomi ?
Test realme 9i 5G : sans maîtrise, la puissance n'est rien
Test Razer Basilisk V3 Pro : une attaque en règle de l'excellente Logitech G502X
Test Dell UltraSharp U2723QE : un écran 4K
Test ASUS Zenbook 17 Fold OLED : PC portable à écran pliant ou tout-en-un transportable ?
Test AMD Ryzen 9 7950X
Haut de page