🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Test Dell P2423DE : un écran abordable pour travailler sereinement

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
27 octobre 2022 à 11h45
7
Dell P2423DE © Dell
© Dell

Dell dispose d’un large catalogue d’écrans PC où les créateurs comme les productifs peuvent y trouver leur compte, c’est notamment le cas avec sa série UltraSharp. Avec le Dell P2423DE, nous testons aujourd’hui un modèle un peu moins onéreux qui affiche toutefois des atouts intéressants sur le papier, notamment avec une définition QHD quelque peu atypique sur une diagonale de 24 pouces, ou encore de l’USB-C avec Power Delivery jusqu’à 90 W.

Dell P2423DE
  • Une résolution agréable au quotidien
  • Connectique complète
  • USB-C et Power Delivery jusqu'à 90 W
  • Design compact et ergonomique
  • Faible pic lumineux et contraste
  • Pas de haut-parleur ni de prise casque
  • Ne supporte pas les signaux HDR

Des écrans pour tous les besoins, c’est ce que propose Dell au sein d’un catalogue bien fourni en références. Après avoir testé l’UltraSharp U2723QE et sa dalle IPS Black ainsi que le Dell C2423H et sa webcam pop-up, nous allons désormais nous pencher sur un écran bureautique qui a pas mal d’atouts pour séduire ceux dont le moniteur est le principal outil de travail. Pas de webcam (ni même de haut-parleur) ou de nouvelles technologies d’affichage avec ce moniteur, mais un écran qui se veut fonctionnel pour les taches de productivité tout en délivrant une image fine et détaillée. On y regarde de plus près avec notre test de ce Dell P2423DE.

Toutes les mesures réalisées dans le cadre de ce test ont été enregistrées avec le logiciel CalMAN Ultimate, une sonde X-Rite i1 Display Pro Plus et un boîtier de mesure d'Input Lag Leo Bodnar.

Fiche technique Dell P2423DE

Affichage

Taille d'écran
23,8in
Résolution
2560 x 1440 px
Format d'écran
16/9
Type de dalle
IPS
Dalle mate antireflet
Oui
Technologie d'affichage
Anti-lumière bleue, Flicker-Free
HDR
Non
Luminosité
300 cd/m²
Contraste
1000:1
Profondeur de couleur
8 bit
Taux de rafraîchissement
60Hz
Temps de réponse
5ms

Écran

Type d'écran
LED
Écran large
Oui
Écran incurvé
Non
Sans bordures
Non
Compatible 3D
Non
Écran tactile
Non

Ergonomie

Angle d'inclinaison avant
+21°
Angle d'inclinaison arrière
-5°
Écran pivotable
Oui
Pied réglable en hauteur
Oui
Pied amovible
Oui
Fixation VESA
100 x 100 mm

Connectique

Entrées vidéo
DisplayPort, HDMI
Connecteur(s) additionnels
Ethernet (RJ45), USB 3.1 Type C, USB 3.1 Type A x4

Caractéristiques physiques

Largeur
537,8mm
Hauteur
346,11mm
Hauteur (Max)
496,11mm
Profondeur
187,4mm
Largeur (sans pied)
537,8mm
Hauteur (sans pied)
318,5mm
Profondeur (sans pied)
52,15mm
Poids
5,98kg

Alimentation

Consommation
20W
Consommation en veille
0,3W
Alimentation interne
Oui

Design et ergonomie

Le Dell P2423DE ressemble comme deux gouttes d’eau à d’autres écrans de la marque, à commencer par le C2423H que nous avons déjà testé. À quelques détails près, choix des matériaux, support et finitions sont tout à fait semblables entre ces deux modèles. Ce qui change avec notre modèle du jour, c’est l’absence de webcam et de haut-parleur, une dalle sensiblement plus lumineuse, mais surtout une définition supérieure et une connectique plus riche.

Test Dell P2423DE © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


Nos observations restent les mêmes : le design de ce moniteur est sobre et consensuel, non sans une pointe d’élégance avec son support argenté, tandis que ce dernier apporte une ergonomie décente au moniteur. Il autorise, en effet, un ajustement de la hauteur sur une amplitude de 150 mm, la rotation à gauche comme à droite sur un angle assez large, un réglage d’inclinaison vers l’avant et l’arrière, ou encore une fonction pivot sur 90° pour passer facilement en mode portrait.

Test Dell P2423DE © Matthieu Legouge
Test Dell P2423DE © Matthieu Legouge

On apprécie également la compacité de l’installation avec une profondeur de seulement 187 mm sur le bureau. Les bordures sont toujours aussi fines et discrètes, sauf sur la partie inférieure bien entendu ; une épaisseur idéale pour ceux qui souhaitent avoir une configuration multi-screen.

Test Dell P2423DE © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Il est toutefois à noter que l’ajustement des diverses options ergonomiques manque quelque peu de fluidité. Il est parfois délicat de venir ajuster précisément l’écran, sur la hauteur, par exemple, avec un mécanisme qui n’est pas aussi souple que sur d’autres écrans. Rien de très grave, mais c’est parfois agaçant lorsque l’on cherche à régler le moniteur dans une position bien précise.

Test Dell P2423DE © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


Enfin, on retrouve la découpe rectangulaire au centre du pied, permettant de passer bon nombre de câbles et profiter ainsi d’une installation propre.

Connectiques

Le Dell P2423DE se distingue au niveau de la connectique en proposant quelque chose de complet pour répondre à la plupart des besoins. On y trouve notamment deux DisplayPort v1.4 dont un supportant le chaînage en série DisplayPort 1.2 Multi-Stream Transport (MST), une prise en HDMI 1.4, quatre ports USB 3.2 Gen 1, un connecteur RJ45 et surtout un port USB-C avec Display Alt Mode et une fonction Power Delivery qui permet d’alimenter un laptop jusqu’à 90 W, une puissance bienvenue là où beaucoup de moniteurs ne proposent pas plus de 65 W.

Test Dell P2423DE © Matthieu Legouge
Test Dell P2423DE © Matthieu Legouge


En revanche, ce moniteur ne dispose ni de haut-parleur ni de prise casque. On notera également l’avantage de ne pas avoir une alimentation externe occupant de l’espace au sol ou sur un bloc multiprise. Enfin, deux des quatre ports USB-A sont plus facilement accessibles puisqu’ils sont positionnés directement sous l’écran et non dans le logement à l’arrière qui n’est pas vraiment accessible avec facilité pour connecter et déconnecter nos câbles au quotidien.

Ergonomie logicielle et paramétrage

Pas de changement du côté de l’OSD, celui-ci se contrôle toujours via un unique joystick tandis qu’un bouton d’alimentation est également de la partie. Divers raccourcis apparaissent à l’écran après une pression sur le joystick, avant de tomber sur l’intégralité des options.

Test Dell P2423DE © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Cinq modes d’images sont proposés, un sixième permet quant à lui de jouer sur les valeurs RGB afin d’ajuster l’image à notre guise. Hélas, le Dell P2423DE n’embarque pas de fonctions PIP/PBP. Seul le logiciel Dell Display Manager va nous permettre de fractionner l’écran en plusieurs fenêtres de différentes tailles, tout en proposant bien d’autres options que l’on retrouve, ou non, en parcourant l’OSD.

Test Dell P2423DE © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic
Test Dell P2423DE © Matthieu Legouge
Test Dell P2423DE © Matthieu Legouge
Test Dell P2423DE © Matthieu Legouge

Nous avons sélectionné le mode « Standard » pour réaliser nos mesures. Aucune modification n’a été faite au préalable, dans l’optique de voir ce que donne cet écran sans passer par la case calibration ; en d’autres termes, il s’agit de savoir à quoi vous attendre en sortie de carton puisque la grande majorité des utilisateurs se contenteront d’utiliser un mode d’image prédéfini ou un autre.

Qualité d'image

Doté d’une dalle IPS à rétroéclairage Edge-LED, le Dell P2423DE n’est pas particulièrement lumineux et présente une image qui manque globalement de dynamisme en raison d’un contraste qui se trouve dans la moyenne basse sur ce type de dalle et des noirs qui paraissent immanquablement gris. Nous le mesurons, en effet, dans le meilleur des cas, avec un rapport de 665 : 1 lorsque nous ajustons la luminosité à 150 cd/m². Le pic lumineux est, lui aussi, assez bas, du moins plus faible qu’annoncé avec une mesure à 268,3 cd/m². Heureusement, le revêtement mat de la dalle et son traitement antireflet permettent de pallier cette intensité lumineuse qui serait sans quoi trop faible pour contrer efficacement les reflets les plus importants. Précisons enfin que les angles de visions sont tels qu'attendus avec la technologie IPS ; larges et sans grandes pertes de luminosité même avec un angle prononcé.

Test Dell P2423DE - Adobe RGB © Matthieu Legouge

La courbe RGB est stable tandis que la température de couleurs n’est pas très loin de notre valeur cible avec une moyenne de 6 686 K, légèrement trop chaude par conséquent, chose que l'on ne remarque pas réellement à l’œil.

Test Dell P2423DE - Adobe RGB © Matthieu Legouge

La colorimétrie présente quelques teintes saturées, notamment avec une dérive chromatique importante sur le rouge et un Delta E max de 4,94. Hormis cela, le Delta E moyen est bien inférieur à 3 avec une valeur de 2,42. Il sera nécessaire d'utiliser un étalonnage pour obtenir un rendu des couleurs plus précis.

Les différents espaces colorimétriques sont correctement couverts, nous avons pu mesurer le gamut sRGB à 98,7 %, mais le Dell P2423H ne couvre cependant que 76,7 % de l’espace Adobe RGB.

Test Dell P2423DE - sRGB © Matthieu Legouge
sRGB
Test Dell P2423DE - Adobe RGB © Matthieu Legouge
Adobe RGB

Comme souvent avec les écrans équipés d’un rétroéclairage par les bords, la dalle montre quelques petites imperfections en matière d’uniformité. Rien de rédhibitoire cependant pour un écran d’entrée de gamme, seuls les deux coins supérieurs de la dalle affichent des gris un peu plus foncés qu’ils ne devraient l’être.

Test Dell P2423DE © Matthieu Legouge
Test Dell P2423DE © Matthieu Legouge
Test Dell P2423DE © Matthieu Legouge

Le Dell P2423DE au quotidien

En proposant un écran qui affiche de belles couleurs, Dell a surtout concentré sa formule sur une densité de pixels élevée pour rendre l’affichage le plus fin et détaillé possible. On profite donc d’une définition QHD (2560 × 1440 pixels) sur une diagonale de 23,8 pouces, une association que l’on retrouve seulement sur une poignée de moniteurs. Le Dell P2423DE dispose ainsi d’une résolution de 123 ppp, une densité de pixels nettement supérieure à celle d’un écran en Full HD sur la même diagonale avec un affichage très agréable à utiliser au quotidien sous Windows.

Pour le reste, le Dell P2423H se distingue notamment d’autres écrans au même tarif par la présence d’un connecteur USB-C capable de délivrer 90 W pour alimenter un laptop, mais également de son port Ethernet bien pratique au quotidien lorsqu’il s’agit d’y connecter des appareils qui en sont dépourvus. La possibilité offerte par le chainage en série d’un autre écran via la sortie DisplayPort est aussi un avantage pour limiter les câbles et conserver un usage sans prise de tête au quotidien. Finalement, ce moniteur est un bon compagnon pour la productivité : il associe une image nette, qualitative, avec une résolution élevée, sans pour autant oublier les fonctionnalités qui facilitent l’expérience au quotidien, le tout à un tarif compétitif.

Consommation électrique

Le Dell P2423DE a une consommation électrique qui se situe dans la moyenne pour ce type de moniteurs. En ajustant une mire blanche à 150 cd/m², nous évaluons sa consommation relative à 88 W/m², une valeur légèrement plus élevée que celle relevée sur le Dell C2423H. Il est également à noter que Dell répond aux dernières normes environnementales avec cet écran et à notamment obtenu les certifications EnergyStar, TCO Certified Edge ainsi que le label EPEAT Gold.

Dell P2423DE : l'avis de Clubic

8

Proposé à un tarif avantageux pour un écran QHD doté d’une connectique USB-C, le Dell P2423DE est un moniteur efficace et pertinent pour travailler au quotidien. La formule de Dell, qui consiste à proposer une définition QHD sur 24 pouces, n’est pas monnaie courante. Elle a toutefois son lot d’avantages avec un affichage net et détaillé pour un espace de travail très correct.

Le Dell P2423DE se distingue surtout par sa connectique, avec son hub USB, son connecteur Ethernet, son entrée et sa sortie DisplayPort, et bien sûr sa connectique USB-C capable d’alimenter des laptops jusqu’à 90 W. Des atouts qui font la différence au quotidien puisqu’on y gagne en fonctionnalité et en souplesse à l’usage. Hormis cela, le Dell P2423DE reste un moniteur tout à fait banal, sans grande ambition en matière d’image et de colorimétrie. En somme, un moniteur recommandable sur cette fourchette de prix notamment pour son excellente ergonomie, sa connectique exhaustive, sa résolution, et son affichage correct pour bon nombre d’activités.

Les plus

  • Une résolution agréable au quotidien
  • Connectique complète
  • USB-C et Power Delivery jusqu'à 90 W
  • Design compact et ergonomique

Les moins

  • Faible pic lumineux et contraste
  • Pas de haut-parleur ni de prise casque
  • Ne supporte pas les signaux HDR

Qualité d'image 7

Design 8

Polyvalence 8

Ergonomie 9

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
6
octokitty
Un ratio différent du 16/9e et ça aurait été parfait.
kellog89
Qqun peut expliquer à quoi sert le port Ethernet sur un écran ?
mrassol
Il peut faire station d’accueil, tu le branches au PC en usb c (avec le cable fourni) et hop, écran, périph usb et RJ45
kellog89
Oui, en 4/3 ça m’aurait intéressé
kellog89
Ah oui, pas mal. Merci pour l’explication
JusKaLaMort
La résolution de 2K est parfaite selon moi
os2
beaucoup trop petit
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test JBL Tour One M2 : un casque haut de gamme réussi moins cher que la concurrence ?
Test Apple HomePod (2023) : retour en fanfare pour l'enceinte connectée d'Apple ?
Test Dell XPS 13 2-en-1 2022 : la Surface Pro 9 peut-elle dormir sur ses deux oreilles ?
Test JBL Tour Pro 2 : des écouteurs pas tout à fait matures, mais aux innovations prometteuses
Test Elgato Facecam : que vaut son
Test G.Skill Trident Z5 RGB DDR5-6800 CL34 : et la DDR5 se transforme en fusée !
Test Intel Core i3-13100F : que vaut l'entrée de gamme de Raptor Lake ?
Test Polar Ignite 3 : une montre connectée sport tout en élégance
Test Sony DualSense Edge : la manette ultime pour la PS5 ?
Test QNAP TS-464 : un NAS performant, évolutif mais trop complexe ?
Haut de page