🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Test Nextbase 322GW : la caméra qui témoigne de vos qualités de pilote

Gabriel Manceau
Spécialiste Smartphone
12 février 2020 à 15h13
16
Alors que leur popularité est grandissante dans beaucoup de pays, les dashcams ont du mal à se faire une place dans l'hexagone. Pourtant, ces caméras embarquées qui ont pour but d'enregistrer ce qui se passe sur la route peuvent s'avérer très pratiques pour prouver votre innocence si vous êtes impliqués dans un accrochage. C'est exactement ce que propose la Nextbase 322GW que nous avons testée.

Si vous avez déjà connu un accrochage ou un accident avec une autre voiture, une moto, un vélo ou même une trottinette, vous savez à quel point il peut être difficile de faire valoir votre version des faits. C'est à ce moment-là que la dashcam intervient, en se plaçant comme juge impartiale ayant enregistré une vidéo de l'évènement.

Proposé sous la barre des 150 euros, voyons si la Nextbase 322GW peut vous apporter cette tranquillité d'esprit sur la route.

Fiche technique de la Nextbase 322W

La caméra est capable d'enregistrer des vidéos jusqu'en 1080p à 60 FPS, avec un angle de 140 degrés, et une ouverture à f/1,6 pour capter un maximum de lumière.

L'écran IPS tactile de 2,5 pouces affiche une définition de 732 x 240 pixels. La caméra est bien sûr équipée d'un GPS, d'un port microSD et mini HDMI, du Bluetooth 4.2 et du Wi-Fi pour pouvoir communiquer avec l'application mobile de la marque.

Le tout est alimenté par une batterie de 320 mAh et tient dans des dimensions de 8,2 x 4,5 x 4,7 cm pour 104 grammes sur la balance.

Dans la boîte, on retrouve aux côtés de la caméra embarquée, un guide de démarrage rapide, un support magnétique, une ventouse, deux bandes double-face, un câble de recharge USB vers microUSB, un câble de 4 mètres avec branchement allume-cigare 12-24Vdc avec une alimentation de 7,5 Watts (5V/1,5A), un outil de montage en plastique pour insérer les câbles dans la garniture.

accessoires-camera-nextbase-322-gw.jpg

On note la présence d'un bouton rouge de verrouillage sous l'écran pour protéger manuellement vos derniers enregistrements qui ne seront pas écrasés par de nouvelles sauvegardes lorsque la mémoire de stockage sera pleine.

Acheter NextBase 322GW

En options

La caméra de test nous a été fournie avec une carte microSD de 32GB, mais la Nextbase 322GW permet d'accueillir une carte mémoire pouvant aller jusqu'à 128 GB. Nextbase précise qu'il est possible d'enregistrer approximativement “4h en HD” avec une carte 32B avant que vos nouveaux enregistrements ne prennent la place des anciens.

La dashcam est également compatible avec les modules caméra vue arrière, caméra lunette arrière, et caméra vue habitacle.
Un filtre polarisant à fixer sur l'objectif est également disponible en option. Il permet de réduire l'éblouissement au niveau du pare-brise pour améliorer la netteté de l'image.

Fonctionnalités

On apprécie la présence de fonctionnalités pertinente pour une caméra embarquée. Ainsi, la 322GW propose :

  • Marche/arrêt automatique : lorsque vous mettez et éteignez le contact (tant qu'elle reste branchée à l'allume-cigare).
  • Fonction SOS (offerte pendant un an) qui, en cas de détection d'un accident, peut appeler les services d'urgence automatiquement si vous n'êtes pas en mesure de le faire vous-même.
  • Protection des fichiers automatique qui empêche l'écrasement des enregistrements précédents en cas d'impact. Une fonction que vous pouvez activer manuellement grâce au bouton rouge sous l'écran.
  • Stationnement intelligent qui déclenche l'enregistrement automatiquement lorsqu'un mouvement est détecté alors que votre voiture est garée.
  • MyNextbase Connect est l'application smartphone pour regarder, éditer et partager vos vidéos.
  • MyNextbase Player est l'application pour ordinateur qui vous permet de gérer vos vidéos.
  • MyNextbase Cloud permet de stocker vos enregistrements en ligne et de les partager pendant 30 jours grâce un lien que vous partagerez à vos amis, votre famille ou votre assureur. Au-delà des 30 jours, les vidéos et le lien sont supprimés.

Installation et qualité de fabrication

Bien que la caméra soit petite et légère, sa qualité de fabrication est indéniable. Les matériaux (essentiellement en plastique) inspirent confiance par leur rigidité.

fixation-manetique-camera-nextbase-322-gw.jpg

Le support magnétique se fixe de manière suffisamment solide à la caméra pour ne pas avoir à craindre qu'il se décroche à la moindre secousse, mais reste détachable facilement si nécessaire.

test-camera-nextbase-322-gw.jpg

Concernant la fixation au pare-brise, la ventouse s'attache solidement malgré sa petite taille. Si vous n'êtes pas convaincu par ce système de fixation, vous pouvez opter pour la fixation avec l'adhésif double-face, également dans la boîte.

fixation-camera-nextbase-322-gw.jpg

Le câble de 4 mètres fourni est suffisamment long pour rejoindre la prise allume-cigare et être glissé discrètement dans la garniture de l'habitacle grâce à la spatule en plastique incluse.

installation-dashcam-nextbase-322-gw.jpg

Positionnement de la caméra

Si la place sur un pare-brise ne manque pas, nous attirons votre attention sur le positionnement de la caméra qui ne doit pas obstruer votre champ de vision et vous distraire pendant la conduite. L'option de mise en veille de l'écran est d'ailleurs fortement conseillée pour ne pas être tentée de regarder l'écran.

camera-embarque-nextbase-322-gw.jpg

C'est justement sur ce point que nous avons un premier bémol. On regrette la protubérance de la caméra. Bien que nous ayons réussi à la glisser derrière le rétroviseur sur notre 208, tous les véhicules n'ont pas autant d'espace entre le pare-brise et le rétroviseur.

Qualité des vidéos et informations enregistrées

La qualité des vidéos enregistrée en 1080p60FPS est tout juste correcte. La qualité est évidemment variable selon l'éclairage et la météo, mais reste largement suffisante pour venir appuyer votre constat et montrer qui est en tord en cas d'accrochage.

De jour, elle est suffisante pour identifier des plaques d'immatriculation à quelques mètres, mais cela peut rapidement se compliquer si le véhicule s'éloigne à grande vitesse.

video-jour-nextbase-322-gw.JPG
qualite-video-jour-nextbase-322-gw.jpg

Sans surprise, la qualité est moindre de nuit, ce qui peut rendre l'identification d'une plaque plus beaucoup plus compliquée.

Rien d'anormal pour un produit entrée de gamme à moins de 150 euros qui n'a pas à rougir face à une concurrence qui ne fait guère mieux que cette Nextbase 322GW.

L'angle de 140 degrés de la caméra fait parfaitement ce qu'on lui demande, à savoir couvrir l'ensemble de la route, même si vous n'avez pas parfaitement installé la caméra au milieu du pare-brise.

qualite-video-nuit.jpg
video-nuit-nextbase-322-gw.jpg

La Nextbase 322W permet également d'enregistrer l'audio. À vous de voir si vous souhaitez ou non activer cette option dans les réglages. Si cela peut s'avérer utile en cas de litige, cela peut également vous desservir si vous êtes en tort.

Nous avons pu enregistrer les données sur une carte microSDXC 32 GB de classe 3 qui nous semble être le minimum pour enregistrer des vidéos en Full HD 60 FPS sur plusieurs jours.

Une fois enregistrés sur la carte, les fichiers sont classés dans trois dossiers différents : photos, vidéos classiques et vidéos protégées. Ce dernier dossier abrite les fichiers que la caméra estime plus sensibles, notamment lorsqu'elle ressent des secousses un peu trop fortes.

Si cette fonction est une bonne idée sur le papier, elle l'est moins dans la pratique. Une simple fermeture de coffre un peu trop forte, un dos-d'âne pris trop rapidement ou une forte accélération suffiront à faire passer la vidéo dans le dossier “protégé”. Les effacer manuellement devient vite une purge.

Mode parking et autonomie

Le mode parking de la dashcam permet à la Nextbase 322GW de se mettre en veille et de s'allumer dès qu'elle détecte un mouvement, un bruit ou une secousse à proximité. Une fonction très pratique sur le papier, mais qui montre rapidement ses limites à cause de la faible autonomie de la caméra embarquée.

En effet, la toute petite batterie de 320 mAh ne tient que quelques minutes si la caméra n'est pas branchée à la prise allume-cigare...

mode-parking-nextbase-322-gw.jpg

Et si, comme nous pendant les conditions de test, la prise 12V de votre allume-cigare se coupe lorsque le contact est éteint, vous ne pouvez plus vraiment compter sur l'autonomie rachitique de la caméra embarquée pour assurer correctement sa fonction d'enregistrement en mode parking.

Finalement, on se retrouve surtout avec des vidéos inutiles de soi en train de s'installer dans la voiture après avoir allumé ou éteint le contact. Dommage, car cette fonction pourrait s'avérer très pratique en cas d'accrochage de notre voiture sur un parking en notre absence.

Une interface simple et efficace

Une fois allumé, vous pouvez commencer l'enregistrement, ou vous rendre dans les réglages en utilisant l'écran tactile de la dashcam. Vous y retrouverez les réglages vidéos relatifs à la résolution, la durée, l'exposition, le GPS ou encore l'enregistrement des numéros de plaque d'immatriculation.

interface-nextbase-322-gw.jpg
interface-dashcam-nextbase-322-gw.jpg

Vous avez également la possibilité de configurer l'économiseur d'écran, la durée des séquences, la langue, le pays, etc.

L'onglet “Aide-conducteur” vous donne accès au mode SOS (à activer au préalable depuis l'application mobile) et à la caméra arrière si vous en avez fixé une.

Enfin, l'onglet “MyNextbase” permet d'associer ou dissocier des appareils en Bluetooth.

Applications mobile et PC

Une fois l'application mobile “MyNexbase” installée sur votre smartphone, vous pouvez la connecter rapidement à la dashcam en Wi-Fi. Depuis l'application mobile, vous pouvez accéder aux enregistrements de la vidéo ainsi qu'à la vidéo live de la caméra. Ainsi, vous pouvez récupérer rapidement les vidéos sur votre téléphone (5 maximum par importation).

application-mobile-nextbase.jpg
application-video-nextbase.jpg

L'application mobile permet de lire les séquences et d'afficher les informations importantes comme la télémétrie qui a enregistré votre vitesse en temps réel au moment de l'enregistrement. Vous pouvez également consulter votre parcours ou encore la distance parcourue.

telemetrie-vitesse-nextbase.jpg

La fonction SOS en cas d'urgence

La fonction SOS de l'application mobile fait sonner votre téléphone en cas de crash. Si vous n'êtes pas en mesure d'éteindre l'alarme, les services d'urgence seront alors appelés automatiquement.

Cela demande une configuration préalable durant laquelle vous partagerez certaines informations comme votre nom, le modèle et la couleur de votre véhicule, votre groupe sanguin, si vous êtes diabétique, si vous avez d'allergies et si vous prenez des médicaments régulièrement.

fonction-sos-netxbase.jpg

Cette fonction SOS est offerte pendant 1 an, puis elle est facturée 3,99 euros par mois sans engagement, ou 39,99 euros l'année.

L'application PC vous permet quant à elle d'éditer rapidement la vidéo pour ne garder qu'une séquence en particulier, mais également de zoomer sur la vidéo ou encore de prendre une capture d'écran en un clic.

application-pc-nextbase-322-gw.jpg
montage-video-camera-nextbase-322-gw.jpg

Nextbase 322GW : l'avis de Clubic

Sans briller, la dashcam Nextbase 322GW fait ce qu'on lui demande : enregistrer des séquences vidéos exploitables en cas d'accident. Si l'on regrette la qualité des enregistrements trop juste pour assurer de bonnes images dans toutes les conditions, sa construction solide, son installation facile et son utilisation intuitive en font une caméra embarquée qui n'a pas à rougir face aux produits proposés au même tarif.

Les fonctionnalités proposées sont pertinentes et les applications comme l'interface sont très bien pensées. Dommage que l'autonomie hors secteur soit aussi limitée, ce qui vient gâcher l'utilité du mode parking, pourtant bien pratique. Pour moins de 150 euros, la Nextbase reste un choix à considérer si vous voulez vous équiper d'une caméra embarquée qui assure l'essentielle.

Nextbase 322GW

7

Les plus

  • Installation facile
  • Fixation solide
  • Qualité de fabrication de la caméra
  • Fonctionnalités pertinentes
  • Applications bien pensées

Les moins

  • Qualité vidéo passable
  • Autonomie

Qualité vidéo6

Ergonomie matérielle8

Ergonomie logicielle8

Fonctionnalités10

Autonomie4


Acheter NextBase 322GW
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
11
Proutie66
L’erreur c’est les autres ,hein.
odyssseus
Justement, avec cette cam, fini le « c’est pas moi » d’un malotru, tu peux prouver qu’il ment.
phmxos
J’ai été obligé de m’équiper d’une dashcam de marque Blackvue a cause des incivilités grandissantes que je rencontres dans la circulation en régions parisiennes.<br /> La cause a l’augmentation d’un trafic et en même temps la réduction des axes de circulation (plus de vélos / trottinettes ).<br /> Je trouve effectivement que cet équipement pourrait être intégré des l’achat du véhicule.
fawaz
Du coup, ça a une valeur légale ce type d’enregistrement ?
twist_54
Ca me rappelle une histoire vécue, j’avais la vidéo d’une conductrice qui m’était rentrée dedans et qui a refusé de faire un constat et s’est enfuit. Le gendarme qui a pris ma plainte m’a dit « monsieur vous n’avez pas le droit d’avoir la vidéo de cette dame », j’ai répondu « dois-je la supprimer ? », il a dit « oui ». Je me suis exécuté en disant « si un jour un pédophile enlève un de vos enfants et que j’ai une vidéo de l’individu je ferai de même », une fois ces paroles dites je me suis dit que j’allais être arrêté pour outrage à agent vu sa tête ! LOL
kervern
ton interprétation et utilisation est digne d’un état totalitarisme ! que tu franchis une ligne continue avec un mobile ou pas, et qu on te vois elle est ou l’importance que tu es un mobile ou pas, c’est quelque part tu en ai eu un mobile a la main ou pas dans tout les cas tu es en cause, maintenant qu’un con de cycliste alors t as ton clignotant a droite pour prendre la route de droite et t as un cycliste qui double par la droite (ils le font tous à 90%) et tu le tue: tu es un mobile ou pas cela le tuera de toute façon mais du coup t as une video de toi avec le mobile à la main et t as beau avoir tourné la tête, ben du coup tu seras coupable ! alors sans video, il en serait que dalle, après dans les deux cas il te restera ta conscience ! et pourtant je suis une personne qui utilise dashcam et tu vois si je devais critiqué cette dashcam, c’est tout simple pas de camera arriére et les petit accrochage c’est tjr par dérriére !<br /> quand a la fonction parking c’est juste le temps d enregistrement qui devrait être critiqué, pas la batterie avec 320 Mah sur une cam sport elle dure 1h sans probléme, avec un gps même si tu divise par deux elle durerait 30 min !
loucas_Relache
finalement cette cam est à éviter car les deux points principaux sont négatifs ! image médiocre et autonomie proche du zéro ! un si long test pour un matériel si mauvais !<br /> pour quoi ne pas tester une bonne dashcam, plutôt ?<br /> Aucune dashcam fonctionne de façon autonome, il faut tjs la brancher à la prise allume cigare ou 12v, la batterie interne prend le relai uniquement en cas de coupure d’alimentation du véhicule… Il existe des solutions pour raccorder la boîte à fusible de façon à alimenter en permanence la caméra surtout utilisation prolongée en mode parking.<br /> Qualité vidéo de jour 1080p à 60 images seconde suffisant pour bien voir la route, en cas d accident la vidéo accompagne le constat, de nuit idem, en plus ce modèle propose une option caméra arrière voir sur norauto… Elle est très polyvalente !
KlingonBrain
Je ne suis pas d’accord avec vous.<br /> L’erreur, c’est de penser que le pire qui puisse arriver à l’homme, ce sont les petites incivilités du quotidien.<br /> Mais il suffit d’ouvrir un livre d’histoire pour comprendre qu’il peut arriver bien pire. Et que cela arrive même régulièrement.<br /> A force de vouloir de la surveillance partout « pour notre sécurité », « pour notre bien », « parce qu’on a peur », « parce que©™ » nous pourrions nous retrouver fort dépourvu le jour ou… quelqu’un aux idées totalitaires parviendra à s’emparer du pouvoir.<br /> Il suffit d’étudier l’histoire pour comprendre que cela finit toujours par arriver un jour ou l’autre.<br /> Ne faisons pas l’erreur de réclamer plus de surveillance et encore moins de croire que c’est la solution à tous nos maux de société.
kervern
ouai le totalitarisme ce cache tjr derriére on veut un état de droit, gna gna…aprés je reste convaincu que tu pousse le bouchon un peu loin maurice <br /> oui au dashcam d’origine mais pour son utilisateur et les cables qui traine partout mais aprés STOP !
KlingonBrain
Il n’y a pas d’échelle unique du pire, je pars du principe qu’à partir du moment où il y a une souffrance il y une source d’amélioration.<br /> L’idée est tout à fait louable.<br /> Mais connaissez vous l’expression « l’enfer est pavé de bonnes intentions » ?<br /> Quand on veut régler un problème, encore faut t’il ne pas en créer 10 autres de plus. Et des problèmes bien plus graves et complexes que celui qu’on croyait résoudre.<br /> L’informatique et la technologie, c’est mon métier. Avec des décennies d’expérience et de réflexion derrière moi, je vous dirais comme un grand nombre d’informaticiens d’expérience : ne jouez pas avec ça.<br /> Parce qu’une surveillance de masse informatisée, cela va entraîner beaucoup plus d’effet de bord que vous ne l’imaginez. Et des conséquences négatives gravissimes que la plupart des gens n’imaginent même pas dans leurs cauchemars les plus fous.<br /> Contrairement à ce que je perçois de votre fonctionnement, je pense qu’une société n’est pas une somme d’individualisme, bien au contraire.<br /> L’intérêt de la société nécessite une implication de chaque individu pour la maintenir et la faire prospérer.<br /> Tout à fait, mais il ne faut pas oublier que le but de la société, c’est de permettre au final un meilleur épanouissement de chaque individu.<br /> Le fait qu’une société soit organisée et disciplinée ne suffit pas à générer pour autant du bonheur humain. Un goulag peut être très organisé, ce n’est pas pour autant que les gens y vivent heureux.<br /> Vous parlez de peur, de surveillance, je parle de liberté et notamment liberté que notre espace privé ne sera pas entamé par des abus d’autri.<br /> Et vous avez parfaitement raison. Personne n’apprécie cela.<br /> Le problème, c’est qu’en luttant contre les abus avec des moyens puissants, on peut aussi permettre des abus encore plus grands… et beaucoup plus dévastateurs.<br /> Il ne faut pas oublier que ce sont les mêmes humains avec les mêmes défauts qui sont d’un côté et de l’autre de la loi.<br /> Dans l’ordre des abus, il y a celui qui viole la loi. Et il y a celui qui fabrique des loi en fonction de ce qui l’arrange.<br /> Il suffit de prendre une carte du monde pour comprendre que les dictatures sont monnaie courante.<br /> Si vous regardez, pour qu’il y ait despote dans une société il faut qu’il y ait déjà une société, avec une certaine concentration, sinon le despote reste très isolé, puis, une carence qui nécessite de donner ou de laisser s’emparer par un individu charismatique de l’ascendant temporairement et seulement après arrivé le despotisme, pour maintenir cette domination,<br /> Les livres d’histoire nous disent que cela arrive régulièrement. Cela s’est produit, cela se reproduira.<br /> C’est pour cette raison qu’il faut garder à l’esprit que ces moyens qui paraissent fabuleux pour lutter contre les incivilités pourraient être autant d’armes terrifiantes le jour ou elles tomberont dans de mauvaises mains. Parce que ce jour la, elles serviront à d’autres fins moins glorieuses.<br /> Hitler, Staline ou Mao auraient beaucoup aimé avoir des moyens de flicage vidéo pour lutter contre les opposants. Et les dictateurs du futur l’apprécieront aussi.<br /> Soyons intelligent, ne leur donnons pas ces moyens…<br /> Quand un abruti au volant de sa voiture me fait une queue de poisson, cela ne me fait pas plaisir. Mais je pense aux dizaines de millions de morts que les dictateurs ont engendré avant de penser à des solutions simplistes.<br /> est le conflit avec une soumission du perdant surtout lorsqu’une différenciation ethnique, religieuse existe.<br /> Si vous avez peur des islamistes radicaux, transformer le pays en enfer de surveillance et de répression, c’est exactement ce qu’il ne faut pas faire. Parce que leur système fonctionne en utilisant la confrontation pour cliver les peuples. Plus vous allez créer d’oppression, plus ils auront de pouvoir.<br /> Vous parlez de peur, de surveillance, je parle de liberté et notamment liberté que notre espace privé ne sera pas entamé par des abus d’autri.<br /> Il est légitime et compréhensible de vouloir préserver sa liberté. Mais il est paradoxal de vouloir le faire avec des moyens qui sont dangereux pour cette même liberté.<br /> Vous ne pouvez pas prédire dans quelles mains ces moyens tomberont dans le futur ni comment ils s’en serviront.<br /> Le reste n’est que de la propagande idéaliste de sociopathes suivant ma propre définition, et bobos bien-pensants pour emprunter les éléments de langage contemporain.<br /> Chacun peut penser que les autres ont tort. Et de fait, je ne partage pas vos idées. Mais peu importe, l’important, c’est d’avoir le droit de penser ce qu’on veut.<br /> N’avez vous pas le sentiment que cette surveillance de masse pourrait bien être utilisée par ces mêmes « bobos bien-pensants » pour imposer une sorte de dictature de la pensée unique ?<br /> En France, c’est culturel, on pense que la loi c’est fait pour être violée, c’est valable que pour les autres, et les plus courageux y ajoutent pas vu pas pris, tant que vous êtes seul sur votre rocher désert sous les cinquantièmes hurlants et que vos dérapages restent localisés, pourquoi pas puisque votre société se résume au microcosme nombrilistique réduit à vous-même.<br /> Chaque pays et chaque culture possède un rapport à la règle/loi qui est différent.<br /> Pour simplifier, il y a des cultures ou l’on applique les règles sans réfléchir. Et d’autres ou les individus appliquent les règles uniquement quand ils estiment qu’elles sont pertinentes.<br /> Chacune de ces approche possède objectivement des avantages et des inconvénients. Si vous pensez que les sociétés ou les individus réfléchissent le moins avant d’appliquer des règles, je vous répondrait qu’il suffit d’ouvrir un livre d’histoire pour en comprendre les limites. Et parfois, ça fait peur.<br /> Pour ma part, je reprendrait une citation disant que deux dangers ne cessent de menacer le monde : l’ordre et le désordre.<br /> L’idéal se situant dans un subtil équilibre entre ces deux extrêmes.
KlingonBrain
Le coeur du problème est là: comme beaucoup de sujet, ce n’est pas l’outil qui fait l’oeuvre d’art, mais les architectes, les batisseurs…<br /> Justement, non.<br /> En tant que concepteurs de système, nous apprenons en formation qu’il faut toujours concevoir un système en tenant compte des risques de mésusage les plus évidents. Si nous ne concevions pas les machines ainsi, il y aurait énormément d’accident.<br /> Il faut tenir compte notamment de la nature humaine et de sa bêtise. Et à un niveau plus élevé, de l’ambition, de l’avidité de pouvoir et de domination des autres. Il est facile de comprendre qu’on ne doit pas mettre n’importe quel pouvoir dans n’importe quelle main.<br /> S’il y avait une bombe nucléaire à disposition à chaque coin de rue, il est facile de deviner qu’un certain nombre de fous s’en serviraient. Même si c’est une toute petite minorité, ils suffiraient à exterminer l’humanité s’ils ont dans les mains des outils trop puissants.<br /> Les livres d’histoire ont toujours montré que l’homme a toujours fait mauvais usage de la technologie. Mais il fut un temps ou sa technologie était limitée. Et son pouvoir de nuisance pareillement.<br /> Êtes vous sure que les national socialistes, communistes, et social exterminateurs du peuple auraient fait autant de victimes si leurs actes abjectes avaient été découverts dès le début et diffusés?<br /> Pour moi, votre idée, ça ressemble au fait d’établir une dictature… pour soit disant éviter une dictature.<br /> D’une part, il faut savoir que les pires intriguant de l’humanité sont souvent des experts dans l’art de dissimuler la pensée. Il est naïf de croire pouvoir le détecter.<br /> D’autre part, quand on étudie l’histoire il n’est pas certain que tous les dictateurs avaient forcément l’intention de commettre des atrocités dès le départ. Le fait qu’un énorme pouvoir sans limite monte à la tête d’un homme est un grand classique.<br /> Or une société de surveillance reviendra justement à confier à des hommes un pouvoir trop grand pour eux, d’ou la certitude évidente de dérives.<br /> Voila pourquoi j’y serait toujours farouchement opposé.<br /> Et ce n’est pas une affaire de « si ». Un exemple de société basé sur la surveillance technologique à existé, l’Allemagne de l’est et sa police politique. Et il suffit de se fier aux témoignage de ceux qui y ont vécu pour comprendre qu’il ne faut pas reproduire ce genre d’erreur. Et encore moins avec la puissance des outils d’aujourd’hui et de demain.<br /> Le seul système sain pour éviter les dérives, c’est la démocratie. Et la démocratie repose sur le libre choix du peuple de son dirigeant. Ce qui implique que le peuple doit pouvoir garder sa liberté d’opinion et de choix, ce qu’une société de surveillance et de censure ne peut que remettre en cause. Le reste n’est qu’utopies de monde parfait que la littérature à traité à de très nombreuses reprises en montrant en détails tous les dangers.<br /> Mais je n’ai pas le temps de developper, je vous présenterai mon point de vue d’ici ce weekend.<br /> Je vous remercie pour le temps que vous avez passé à développer vos arguments. Mais je ne poursuivrais pas cette intéressante discussion par manque de temps personnel. Deux ou trois échanges sont amplement suffisant pour bien comprendre l’idée développée. Le reste relève de la divergence d’opinion politique et/ou philosophique qu’on pourrait discuter inutilement jusqu’à la fin des temps.<br /> Sur ce, je vous souhaite une bonne soirée.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

· S | F · Les robots aussi rêvent d’un monde meilleur dans Alita : Battle Angel
Samsung dépose la marque UTG, pour Ultra Thin Glass ; le verre du Galaxy Z Flip ?
Ecran gaming Acer nitro incurvé 49
Engie : l'ancienne PDG Isabelle Kocher remerciée, qui pour prendre la suite ?
Echo Show 2ème génération à 183,99€ au lieu de 229,99€ sur Amazon
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
Haut de page