Les voitures autonomes de Google s'inviteront sur les voies publiques cet été

15 mai 2015 à 10h24
0
Google annonce avoir franchi une nouvelle étape dans l'évaluation de ses voitures autonomes. Dès cet été, ces dernières pourront emprunter les voies publiques dans la ville de Mountain View.

Depuis octobre 2011, Google planche sur la voiture de demain. Les prototypes sont équipés de caméras vidéo, de capteurs sensoriels ainsi que d'un télémètre laser pour analyser l'état du trafic routier. A ces outils s'ajoute une base de données de cartes géographiques collectées à partir des voitures classiques.

Après avoir tout d'abord emprunté des axes routiers isolés en Californie ou au Nevada, la société expliquait en avril dernier être en train de mener des tests en ville afin de confronter ses véhicules à des situations plus particulières. L'idée est de mettre au point des calculs de précision.

Après plusieurs expériences, les voitures sont en mesure d'identifier les zones en construction, notamment les cônes orange de marquage pouvant altérer la trajectoire de la voie. Elles peuvent aussi repérer les obstacles tels que les voitures garées sur le bord de la route et débordant sur la chaussée. Outre la gestion du trafic sur un carrefour, le dispositif est capable de repérer les cyclistes, leurs bras indiquant la trajectoire, et de détecter lorsque l'un d'eux se trouve à l'arrière du véhicule et s'apprête à le dépasser par la droite.

03E8000008039630-photo-google-car.jpg


Sur son blog officiel, Google affirme que sa flotte de voitures a enregistré au total près de 1,6 million de kilomètres en mode autonome. Chaque semaine, 16 000 kilomètres s'ajouteraient aux compteurs. « Cet été, quelques-uns des véhicules prototypes que nous avons créés sortiront des voies de test pour emprunter les rues de Mountain View en Californie avec nos conducteurs de sécurité à bord », déclare Chris Urmson, directeur du projet.

La vitesse de ces voitures sera plafonnée à 40 km/h. Le conducteur sera bien entendu en mesure d'en prendre le contrôle. Google ajoute que plusieurs tests seront menés pour observer la réaction des voitures en embouteillage, ou lorsqu'un accident les empêche de se garer à l'endroit précis où elles sont censées s'arrêter.

Depuis le début de l'expérience, l'on dénombre 11 accidents. Ces derniers auraient été causés par des erreurs humaines et ne remettent pas en cause l'algorithme d'intelligence artificielle conçu par les ingénieurs.

Sur le même sujet :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top