Test Amazon Kindle 4 : la liseuse star enfin en français !

le mercredi 26 octobre 2011
Note

Amazon Kindle 4.0

Amazon, leader sur le marché américain des liseuses, lance une nouvelle offensive dans l'hexagone armé d'une version 4.0 de son célèbre Kindle. Et cette fois, la langue de Shakespeare a été bâillonnée au profit du verbe de Molière, avec non seulement un système traduit mais aussi un catalogue adapté au marché français. Une contre-attaque en règle au fnacbook ?

0190000004700114-photo-kindle-v4-main.jpg


Présentation

0096000004700116-photo-kindle-v4-main2.jpg
Le Kindle 4.0 en main
Après une commercialisation du Kindle 3G, en import direct depuis le pays de l'Oncle Sam, Amazon se décide enfin à proposer au peuple grincheux que nous sommes une version 4.0 en langue française. Ca tombe bien, c'était le principal reproche que nous formulions à l'égard du troisième opus de Kindle. Mais pas le seul... Alors, cette V4 va-t-elle réellement changer la donne ? Avant de rentrer dans le concret, il faut préciser que ce Kindle correspond au modèle d'entrée de gamme vendu outre Atlantique à 109 $ (hors taxes). Chez nous, il est à 99 € : pour une fois la conversion ne tourne pas trop en notre défaveur... (merci à nos lecteurs pour cette remarque).

Passons tout de suite aux caractéristiques, avec pour ce nouveau Kindle :

  • un écran E-Ink de 6 pouces (Pearl), en 600 x 800 pixels (167 dpi) avec 16 niveaux de gris,
  • 2 Go de mémoire (1,35 Go disponible pour le stockage),
  • une connectivité Wi-Fi b/g/n,
  • la prise en charge native des formats AZW, TXT, PDF, MOBI (sans DRM) et PRC,
  • la prise en charge après conversion des formats HTML, DOC, DOCX, JPEG, GIF, PNG, BMP,
  • des dimensions de 166 x 114 x 8,7 mm,
  • un poids de 170 g,
  • une prise micro USB,
  • une autonomie de 1 mois (avec 30 minutes de lecture par jour et le Wi-Fi désactivé) ou de 3 semaines (avec Wi-Fi activé),
  • une charge en 3 h.

01f4000004700516-photo-kindle-v4-vs-v3.jpg
A gauche le Kindle 4.0, à droite le Kindle 3G


Ce Kindle est donc nettement plus compact et léger que le Kindle 3G (qui faisait 191 x 122 x 8,5 mm pour 230 g) mais bénéficie du même écran. Ou trouve-t-on la différence ? Dans la disparition du clavier physique du Kindle 3G, au profit d'un clavier virtuel qu'il faudra utiliser non pas de façon tactile (l'écran ne l'est pas...) mais en déplaçant son pointeur à l'aide du pavé multidirectionnel. Nous y reviendrons ! La finition a également subit une petite coupe de budget : si le Kindle reste en plastique, les matériaux choisis sont un peu moins élégants sur cette V4. Rien de grave, le produit reste solide. On notera enfin la disparition de la prise casque, des deux haut-parleurs et de la connectivité 3G.

00c8000004700074-photo-kindle-v4-vs-v3-2.jpg
00c8000004700076-photo-kindle-v4-vs-v3-3.jpg
00c8000004700112-photo-kindle-v4-connectique2.jpg

Les deux Kindle comparés et la seule connectique du 4.0


Prise en main

Affichage


Rien de particulier ici, le Kindle reprend exactement le même écran E-Ink de génération Pearl déjà intégré au Kindle 3G. Une dalle de 6 pouces (15,2 cm de diagonale) affichant 600 x 800 pixels, soit une résolution appréciable de 167 dpi avec 16 niveaux de gris.

00c8000004700078-photo-kindle-v4-vs-v3-4.jpg
00c8000004701380-photo-kindle-v4-cran.jpg

Les deux écrans côte à côte et celui du V4 seul


Pas de différence excepté dans la cadence de rafraîchissement de l'écran, réglable dans les options quand l'appareil dispose du dernier firmware (v.4.0.1). Alors que le Kindle 3G effectue cette opération à chaque changement de page, le Kindle 4.0 en laisse filer cinq avant de « nettoyer » son affichage à la sixième. Un réel progrès puisqu'on subit moins souvent le pénible scintillement noir lié à la technologie d'écran. Et cinq pages sur six se tournent ainsi plus vite. C'est étrange que le Kindle 3G ne propose pas cette option dans sa dernière version (v3.3)...

Kindle 3G vs 4.0 changement de page
A gauche, l'écran du Kindle 3G qui clignote en noir à chaque changement de page pour rafraîchir son affichage, à droite le Kindle 4.0 qui ne change que les lignes de caractères 5 pages sur 6 (à la sixième, il effectue le même rafraîchissement que le Kindle 3G)


Ergonomie


C'est dans ce domaine qu'interviennent les principaux changements, en bien comme en mal. La réactivité déjà très satisfaisante du Kindle 3G s'est ici améliorée, en premier lieu grâce à cette gestion optimisée de l'écran qui raccourcit le temps de changement de page. Mais l'appareil dans sa globalité répond un peu plus vite encore, se rapprochant quasiment du temps réel : on appuie sur une touche, la réaction est immédiate. C'est peut-être la moindre des choses, mais comme nous le faisions remarquer pour le modèle 3G, cette qualité est loin d'être également partagée par toutes les liseuses du marché...

012c000004700108-photo-kindle-v4-boutons2.jpg
Ces touches latérales (présentes des deux côtés de l'appareil) servent à tourner les pages, dans un livre comme sur l'écran d'accueil


Mais la réelle nouveauté, c'est le passage de l'OS et du store en français ! L'adaptateur secteur américain a disparu (et Amazon n'en fournit d'ailleurs plus du tout), le clavier physique Qwerty a été remplacé par... plus de clavier du tout (hors clavier virtuel). Et la notice papier... est restée en anglais (du moins dans notre exemplaire de test). On sent que ça ne s'est pas fait sans douleur. Des lecteurs nous ont toutefois rapporté que les modèles de série étaient accompagnés d'une notice en 10 langues dont le français.

00c8000004700106-photo-kindle-v4-boutons.jpg
00c8000004700120-photo-kindle-v4-navigateur2.jpg
00c8000004701440-photo-kindle-v4-notice.jpg

Les seules commandes restantes sous l'écran et le clavier virtuel ayant remplacé le clavier physique du Kindle 3G. Et cette petite notice qu'Amazon n'a visiblement pas eu le temps de traduire...


Les personnes ayant déjà utilisé un Kindle auparavant devront transférer leur « Kindle account » du site Amazon.com vers le « .fr », sans quoi elles continueront d'atterrir sur la e-librairie anglophone. Cette opération toute simple s'effectue depuis un navigateur Internet, en se connectant à sa page www.amazon.com/manageyourkindle (qui deviendra donc www.amazon.fr/manageyourkindle).

00c8000004700032-photo-kindle-transfer-compte-fr.jpg
00c8000004700034-photo-kindle-transfer-compte-fr2.jpg

En deux étapes, vous validez le transfert de votre compte vers le site français d'Amazon et vous enregistrez votre nouveau Kindle


Chose faite, l'interface Web de gestion du Kindle passe donc en français et l'accès au store depuis le Kindle amène sur une page d'accueil bien de chez nous. Côté OS, on retrouve les mêmes entrées (et donc les mêmes possibilités) qu'avec la version américaine : la page d'accueil qui rassemble tous les ouvrages listés par date (mais qu'on peut ordonner par titre ou par auteur) et le menu contextuel amenant entre autres au store, au réglage du Wi-Fi, aux paramètres de l'appareil ou encore aux fonctions expérimentales.

scroll top