Les Linuxiens sont plus à même de signaler les bugs dans les jeux que les Windowsiens...

26 octobre 2021 à 10h13
29
linux logo

D'après le développeur du jeu ΔV: Rings of Saturn, les utilisateurs sous Linux rapportent plus de bugs, et d'une meilleure façon, que ceux évoluant sur d'autres OS.

Selon Kodera Software, l'explication est à trouver du côté de la culture de l'open source, qui entraine les utilisateurs à signaler les bugs et à le faire de façon détaillée.

5,8 % des joueurs ont signalé plus d'un tiers des bugs

Après avoir observé les rapports de bugs reçus pour son jeu en accès anticipé ΔV: Rings of Saturn, le développeur du titre, Kodera Software, a décidé de partager ses conclusions sur Reddit . Il y détaille la contribution des joueurs sous Linux, plus à même selon lui de signaler des bugs et surtout de le faire de façon utile. Sur un peu plus de 12 000 ventes, 700 copies ont été achetées par des « Linuxiens », ce qui représente 5,8 % des joueurs au total. Or, malgré ce chiffre assez faible, 400 des 1 040 rapports de bugs reçus par le développeur provenaient de cette frange de joueurs.

Cela ne signifie pas que la version Linux du jeu est plus faible ou que les Linuxiens sont plus exigeants. Parmi ces bugs, seuls trois étaient spécifiques à la plateforme. Comme souligné par le développeur, les utilisateurs sous Linux ont donc rapporté 38 % des bugs touchant l'entièreté des joueurs, toute plateforme confondue.

Porter son jeu sous Linux « vaut le coup »

Non seulement les utilisateurs sous Linux rapportent plus de bugs, mais ils le font aussi d'une meilleure façon d'après le développeur. Ils ont tendance à donner plus de détails importants sur leur système d'exploitation, à envoyer des logs et à décrire les étapes nécessaires pour reproduire le bug. Certains sont même allés jusqu'à faire un suivi sur Discord pour l'aider à isoler le problème.

Kodera Software en conclut que cette différence entre les joueurs sous Linux et ceux d'autres systèmes d'exploitation provient probablement de la culture de l'open source, qui entraine en quelque sorte les utilisateurs à rapporter des bugs de façon claire, précise et systématique. En plus des ventes supplémentaires, le studio voit donc un autre avantage au fait de porter son jeu sur Linux, surtout pour une structure de développement indépendante : « Cela en vaut la peine, pour pouvoir bénéficier d'un feedback massif et d'une équipe de QA gratuite et forte d'une centaine de personnes à vos côtés ».

Source : Neowin

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
29
22
benben99
Ou bien les jeux Linux ont juste plus de bogues.<br /> (edit)
idhem59
Lire l’article c’est bien aussi… Il est question de bugs dans le jeu, présents sur tous les OS, pas de bugs dans l’OS.<br /> Et tout ça est juste logique. Rapporter les bugs et contribuer à l’amélioration des logiciels, c’est dans l’ADN même de Linux.
benben99
idhem59:<br /> Lire l’article c’est bien aussi… Il est question de bugs dans le jeu, présents sur tous les OS, pas de bugs dans l’OS.<br /> C’est ce que je sous-entendais, mais t’as raison je vais éditer mon message.
norwy
Attention à la dérive, les studios vont devenir des pinces et penser que ce n’est plus la peine de se prendre la tête à investir correctement :<br /> Les joueurs payent les frais en avance via du crowd-funding<br /> On sort le dev le plus tôt possible et pas forcément en fonction de la qualité<br /> Les joueurs débuggent le jeu sorti à l’arrache<br /> L’épisode Cyber-Punk montre bien qu’investir dans le marketing et sécuriser le jeu en fonction des retours est peut-être plus rentable…
idhem59
Ton édit montre toujours que tu n’as pas lu l’article.<br /> Je cite : " Comme souligné par le développeur, les utilisateurs sous Linux ont donc rapporté 38 % des bugs touchant l’entièreté des joueurs, toute plateforme confondue."
Blap
Pardon ? Ca fait plus d’une decennie que c’est deja le cas
jwchretien
Le bon gros article putaclic. C’est un peu logique, on enfonce des portes ouvertes vu que la communauté linux est dans son ensemble plus âgée et surtout les utilisateurs Linux sont des utilisateurs moins lambda.<br /> Pas oublier que sur windows on a beaucoup d’enfants, d’ados, de personne âgés et des gens la que pour jouer et pour qui l’informatique n’est pas une passion. Cette communauté est quasi inexistante sur Linux.
Voigt-Kampf
Et bien c’est logique, le rapport de bogue est une pratique qui est intégrée et plus ou moins assimilée par les linuxiens, d’ailleurs je pensent que les personnes qui utilisent linux mais qui n’ont jamais reporté de bogue sont minoritaires (ça serait pas mal d’avoir des études là dessus).<br /> A l’époque quand j’étais encore sous Windows je crois n’avoir fait aucun rapport de bogue que soit pour des jeux ou des logiciels.
angel_heart
Je trouve cela un peu logique souvent les gens sont sur windows par défaut, tu vas acheter un pc sous windows et y jouer dessus.<br /> Après passé sous linux est un choix plus personnelle donc tu vas t’investir a trouver la bonne distribution, donc c’est un peu logique que les gens fassent plus de signalement que sur Windows
Sekki
Je suis Windowien et sur mon jeux préfère je remonte régulièrement des bugs avec testes, screens, logs et vidéo à l’appui pour mettre en évidence le comportement inattendu du jeux … et aucun n’est jamais corrigé :b<br /> Question de culture ? Les gens qui développent sous Unix sont plus entrainer à corriger les bugs que les gens qui développent sous Windows ?
Xarkam
Je ne pense pas que cet article soit représentatif.<br /> Il est extrêmement difficile voir impossible de remonter un bug dans la plus part des jeux gros jeux windows.<br /> Rare sont les jeux qui ont un système de remontée de bugs par l’utilisation qui se fasse simplement et efficacement.<br /> Ce n’est ici même pas du journalisme. On nous relaie un avis sur reddit avec comme conclusion (celle que les utilisateurs linuxiens remontent plus de bugs) est une généralité.<br /> Un vrai journaliste aurait fait un travail de fond sur la manière dont les autres jeux sous linux permettent la remontée de bugs. Aurait cherché à prendre contact avec les studios qui portent leur jeux sous linux afin sa savoir si la tendance rencontrée par Kodera Software se vérifie.<br /> La culture de remontée de bugs sous linux s’est créée grâce à la facilité de remonter les bugs. Facilité qu’on ne trouve pas dans 98% des jeux.<br /> Si je prend steam, la remontée de bug passe pratiquement que par le forum de jeu. Avec Epic , c’est inexistant.<br /> Quant à Gog, si le jeu est aussi présent sur steam, le dev ne passent jamais dans les forum de Gog.<br /> Les jeux indés sont effectivement plus proche de leur communauté facilitant ainsi la remontée de bug.
jvachez
Remonter des bugs même lors de béta ne sert généralement à rien.<br /> A cause de la quantité les rapports ne sont tout simplement pas vus.<br /> Un bug n’est corrigé que s’il est «&nbsp;rentable&nbsp;» de le corriger ou qu’il va «&nbsp;ternir&nbsp;» l’image.<br /> La possibilité de faire des rapports de bug en général c’est juste pour faire sérieux.<br /> Idem pour les rapports de tricherie.<br /> Le meilleur exemple c’est le online de GTA V sur PC où ils ne s’intéressent qu’à ce qui peut restreindre l’achat de shark cards.
xylf
Tu prends de sacrés raccourcis. En quoi un utilisateur de linux est moins «&nbsp;lambda&nbsp;» ? Sous quel critère ? Tout linuxien n’est pas forcément un crack de l’informatique.<br /> Windows a un public très large, de tout âge et de toute compétences" et au nombre d’utilisateurs il ne serait pas idiot de penser que beaucoup «&nbsp;d’experts&nbsp;» fassent remonter les défauts.
norwy
Tu peux même remonter plus tôt mais ça s’accentue avec la promotion de ce type de pratiques…
kplan
On peut comprendre leur empressement à faire corriger les bugs vu que les gros jeux tournant nativement sous Linux ne sont pas légion !
johnny
Aucun raccourci. C’est evident que les utilisateurs Linux sont plus qualifiés en informatique que les utilisateurs windows.
sshenron
En prenant peut être trop de raccourcis, je dirai que l’open source peut faciliter la correction de bugs.<br /> La remontée de problèmes est simple, tout le monde peut contribuer à sa manière. D’autres développeurs peuvent lire le code proposer des fix, faire des fork etc …<br /> Vu que la quasi totalité des applications sous Gnu Linux est open source. Oui il est probable qu’il y est une meilleure réactivité pour corriger les bugs.
xylf
A proportion seulement… peut être, on peut imaginer que sur linux 80% des utilisateurs est confirmé là où sous windows il ne seraient que 5% (chiffres au pif). Mais c’est quoi 80% sur un 1% de bécane sous linux contre 5% sur plus de 90% de pc avec windows d’installé ?
Blap
Ce n’est pas parce que certains le font que tous le font. Non remonter des bugs ne sert pas a rien, encore moins en beta, c’est justement tout l’interet de faire une beta pour un developpeur
phil995511
"Porter son jeu sous Linux « vaut le coup »<br /> Non seulement les utilisateurs sous Linux rapportent plus de bugs, mais ils le font aussi d’une meilleure façon d’après le développeur."<br /> Non les jeux sous Linux n’ont pas plus de bugs que les autres.<br /> Grace à l’aide les utilisateurs de Linux les développeurs peuvent debugger plus facilement leurs jeux et ensuite appliquer ces corrections de bugs à Windows et iOS. C’est cela que dit l’article… Vous n’en aviez semble-t-il pas bien compris le sens.<br /> Les utilisateurs de Linux sont souvent eux même des ingénieurs / développeurs, et ce type de gens se mettent souvent spontanément au service de la communauté Linux durant leur temps libre, c’est ainsi que le logiciel libre évolue. Dans ces cas là, ils donnent un coup de pouce aux gentils développeurs de jeux qui ont pensés à sortir une version Linux de leurs jeux, et cela profite finalement aussi aux autres Operating Systèmes.
komawok
Un vrai journaliste aurait fait un travail de fond<br /> Oui mais c’est chiant, c’est long, et pas rentable. Et puis le lecteur est plus apte à cliquer avec un titre accrocheur, puis défiler les pubs pour balancer sa crotte plus bas et passer au sujet suivant.<br /> Il n’y a qu’à voir les chaines télé d’info qui peuvent tourner 24/24 même après y avoir licencié la plupart des journalistes la constituant, alors à quoi bon se fatiguer, non ?<br /> Quoi qu’il en soit ceux qui veulent approfondir un peu plus, avec des enquêtes et des analyses de fond et pas simplement des relais de communiqués de presse, savent qu’on ne peut pas passer outre le modèle du site/journal payant…
vidarusny
Mes enfants de 12 et 9 ans sont plus qualifié ? vraiment?<br /> Disons que tes utilisateurs plus expérimentés ont aussi des enfants et ils est plus que vrai semblable que ces derniers jouent aussi sous linux.<br /> Ensuite comme le dis très bien xylf tu as plus d’utilisateurs Windows, fatalement tu as plus d’experts qui utilisent le système et pourrait faire ce travaille. Sauf si tu estimes que les experts n’existent que sous linux.<br /> Par contre, tu as raison de dire qu’il est plus probable qu’un adulte prenne plus de temps qu’un enfant pour faire un rapport de bug.<br /> Comme xylf je pense que tu simplifies trop, d’autant que sur les 10 dernières années le profil type de l’utilisateur a un peu changé avec des utilisateurs et non des passionnés.
Xarkam
Aucun raccourci. C’est evident que les utilisateurs Linux sont plus qualifiés en informatique que les utilisateurs windows.<br /> Oui, bien sur et la terre est plate. Tant qu’à dire n’importe quoi.<br /> Je suis du même avis que xylf.<br /> Et je rajouterais que sur les 1.x% du parc linux desktop t’en a combien qui jouent ? 0,x % à mon humble avis.<br /> Et sur ces 0,x% y en a combien qui prendrons le temps de faire un rapport de bug ?<br /> Moi, si le jeu ou l’éditeur de jeu ne m’offre pas un moyen simple, clair et efficace pour remonter un bug, linux ou pas, je ne vais pas perdre mon temps à rechercher où il est possible de le faire.<br /> La communauté linux est juste plus propice à le faire par ce que nous avons des moyens faciles et reconnaissable facilement pour remonter un bug depuis des décennies.<br /> Les éditeurs de jeux vidéo dans 99% ne mettent rien à disposition des joueurs pour remonter un bug.<br /> Sans compter que la bibliothèque de jeux linux natif est marginal comparé à celle de windows/macos.<br /> Sans oublier qu’un jeu fonctionnant avec proton, si il bug, la faute sera toujours mise sur le dos de proton.
Bombing_Basta
Ou bien tu n’as rien compris à ce que dit l’article…
raymondp
non, il a raison, et ça tient au type de population des utilisateurs de linux, qui sont beaucoup plus des informaticiens que sur windows.<br /> Et quand ils ne sont pas informaticiens, ils sont plus curieux et plus intéressés par l’informatique.<br /> Il suffit de lire quelques posts écrits par des utilisateurs de linux, c’est clair comme de l’eau de roche.<br /> Les utilisateurs de linux ont choisi linux et ont fait l’effort de l’installer, alors que les utilisateurs de windows ils utilisent ce qu’ils ont, point.<br /> Et pire, les utilisateurs experts délaissent windows et vont sur linux.<br /> A tel point que quand je cherche à régler un problème ou à faire quelque chose de particulier sur linux, je trouve facilement la solution, x posts expliquent le truc, et au pire je pose la question sur un forum et on me répond avec une bonne réponse. Sur windows, ce n’est pas le cas, il y a tout un tas de sites qui promettent d’aider à résoudre ou de proposer des solutions, et ce n’est qu’un ramassis de bullshit et de pubs putaclic, et sur les forums c’est affligeant, personne ne sait comment marchent les trucs et personne ne sait dire autre chose que de réinstaller ou d’installer tel logiciel propriétaire, qui sera à nouveau source de problèmes généralement.
bmustang
pas étonnant, il y’en a tellement plus sous linux que sous windows qu’il fallait bien un outil pour cela !
Voigt-Kampf
phil995511:<br /> Les utilisateurs de Linux sont souvent eux même des ingénieurs / développeurs,<br /> Pas vraiment d’accord, c’est une image biaisée voire clichée. Il y a presque autant d’utilisateurs linux qui ne sont pas informaticiens de métier. Après parmi ces utilisateurs non informaticiens effectivement ils ont sans aucun doute plus de sensibilité sur la question informatique que la plupart des utilisateurs Windows, mais ça n’explique pas tout du sujet de l’article.
xylf
Sur ce post tu marques un point quant à l’effort d’utilisation d’un système. L’utilisateur linux fait l’effort de réapprendre à se servir de sa machine car le système est différent. Et complètement d’accord sur la qualité des réponses dans les forums d’entre- aides.
ptitepuce
Je confirme, quand j’étais sous windows 8 jamais je n’ai rapporté le moindre bug, je ne savais même pas comment il fallait faire.<br /> Quand je suis passée sous Debian Sid, je me suis mise à faire des bugreports dès que nécessaire.<br /> Mais comme j’utilise des logiciels banals, je fais peu de bugreport, puisque je passe peu de temps sur le pc, mais quand je vois un bug, je cherche si c’est chez moi le soucis, ou si d’autres sont concernés.<br /> Et idem sur les applis open source que j’utilise sur android, github est notre ami, et aide à améliorer le travail, et tout le monde en profite.
Voigt-Kampf
Exactement ce que je disais
johnny
Tu penses vraiment que tes enfants sont représentatifs des utilisateurs de Linux ? mdr
vidarusny
C’est toi qui affirme que… je donne un exemple concret inverse. Sache que certaines (rares) écoles utilisent du linux de base. Comme je l’ai dit le profil de l’utilisateur linux a bien changé, tous ne sont pas passionné, informaticien ou plus spécifiquement développeur…<br /> A l’inverse du côté Windows le peu de développeur (sur l’ensemble des utilisateurs de l’OS) sont plus nombreux que les développeurs sous linux… C’est juste une question de proportion.<br /> Après si tu veux dire que les développeurs linux sont plus prompt à jouer que les développeurs Windows…
johnny
Je parle évidemment de moyenne. Ton contre example ne vaut rien. Le fait que les développeurs windows soient plus nombreux ne change rien étant donné le nombre de gens qui tirent tout ça vers le bas.
vidarusny
C’est bien la le désaccord globale, ce qui est remonté dans cette article n’est pas la non réaction de la majorité, mais bien le travail de certain !<br /> Tu accordes ce travail a des qualifications, libre à toi mais force est de constater que dans ce cas il devrait y avoir plus d’activité coté Windows puisque finalement au nombre elles sont beaucoup plus nombreuse de ce côté.<br /> Le contre argument sous entendu dans l’article et défendu par un certain nombre sur ce forum, n’est pas du à une qualification mais finalement à certaine éducation qui serait «&nbsp;aide comme tu peux&nbsp;» qui serait l’âme de l’open source. Et pour faire un rapport de bug tu n’as pas besoin d’être informaticien, tu dois par contre expliqué le contexte, et ça !<br /> ça s’apprend à force de faire des rapport tu vois ce qui est demandé !<br /> Pour le côté purement technique linux a un outils très bien fait qui permet de joindre un certain nombre de contexte informatique (version linux etc…) et les dump mémoire etc…<br /> C’est pour cette raison qu’une partie des personnes penses que les linuxiens sont meilleurs dans le rapport de bug, et non par leur supposé compétence…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Des processeurs Renoir-X et Vermeer-S arriveraient en début d'année chez AMD
Raptor Lake : un CPU Intel 24 cœurs / 32 threads fuite via un benchmark
Le marché de la carte graphique représente 13,7 milliards de dollars au troisième trimestre
Intel finalisera son accord sur le 3 nm avec TSMC ce mois-ci
AMD et NVIDIA annoncent les dates de leurs conférences du CES 2022
Intel avait hésité à installer sa nouvelle usine européenne en France… ce sera finalement en Allemagne
Snapdragon 8cx Gen 3 et 7c+ Gen 3 : Qualcomm met le paquet sur les PC Windows et Chromebook
NVIDIA travaillerait sur une RTX 3050 8 Go, pour répondre à Intel ARC
Seagate présente deux disques durs de 20 To au prix logiquement rédhibitoire
AMD : les Radeon RX 6500 XT lancées en janvier, les RX 6400 en mars
Haut de page