Google ajoute 1000 destinations à Street View

01 juin 2018 à 15h36
0
Google vient de répondre à la récente mise à jour de Bing Maps en rajoutant pas moins de 1 001 destinations explorables via Street View. La guerre des services de cartographie continue !

00FA000005456167-photo-google-maps-street-view-logo-gb-sq.jpg
C'est la réponse du berger à la bergère : alors que Bings Maps s'est enrichi en début de semaine de 270 To de nouvelles photos, c'est désormais au tour de Google Maps de s'étoffer de milliers de nouvelles photos dans Street View. Au programme, des visites virtuelles de monuments historiques, de stades sportifs et d'autres lieux touristiques.

Sur son blog, Google met notamment en avant la ville de Singapour, dont le zoo est désormais accessible dans Street View. Le circuit de Marina Bay, qui permet de se promener au bord de la mer, est également disponible.

En Europe, on peut souligner l'étouffement des photos à 360° de Séville, dont la cathédrale gothique est désormais accessible. Copenhague a également été visitée en bateau par l'équipe de Street View. Quant à l'Amérique latine, le canada et les Etats-Unis, ils n'ont également pas été oubliés comme le détaille Google.

Google ne pousse pas le vice jusqu'à préciser le poids des nouvelles photos ajoutées à son service, mais l'écho avec Microsoft semble évident. Les ajouts de Street View sont d'ores et déjà disponibles via Google Maps.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

STIC, JUDEX : la Cnil critique les fichiers de police et gendarmerie
Google, Facebook, Pandora : le top 3 de la publicité mobile
Chrome Frame : Google fermera son plugin pour Internet Explorer
Open : Orange renouvelle aussi ses offres quadruple play
Google serait de nouveau dans le viseur de Bruxelles avec Android
Press, Reeder : les clients Google Reader s'ouvrent à d'autres services
Foursquare : revivre son activité au travers de la
Joul réinvente la géolocalisation partagée avec ses services ZoomZoom
Galaxy S4 : Samsung ralentirait la production, en réponse à la baisse de la demande
Symantec pourrait supprimer 1700 emplois
Haut de page