Google lance son formulaire de droit à l'oubli en Europe

Audrey Oeillet
Publié le 30 mai 2014 à 10h13
Comme prévu, Google a mis en ligne jeudi un formulaire de demande de suppression de résultat de recherche à destination des internautes européens. Un système qui fait suite à la récente condamnation de l'entreprise devant la Cour de justice de l'Union européenne.

05899688-photo-google-ios-recherche-search-logo.jpg
Quelques jours seulement après la décision de la CJUE d'obliger Google à supprimer des données personnelles d'un internaute dans ses résultats de recherche, l'entreprise cumulait déjà plusieurs demandes similaires. C'est la raison pour laquelle la firme a rapidement décidé de mettre en place une procédure en ligne, visant à centraliser les requêtes pour mieux les gérer.

Depuis jeudi 29 mai, il est ainsi possible d'effectuer une demande de suppression de résultats de recherche via les pages d'aide du moteur. Le formulaire n'est présent que sur les différentes versions européennes du service.

« Dans le cadre de l'application de cette décision, nous évaluerons chaque demande individuelle et tenterons de trouver un juste équilibre entre la protection de la vie privée des individus et le droit du public à accéder à ces informations et à les diffuser » explique la page. Cette dernière met également en garde, précisant que «  ce formulaire ne constitue qu'une première étape » et que de nombreux critères seront étudiés afin de déterminer si oui, ou non, les données doivent être supprimées. En somme, faire une demande de suppression ne garantit pas forcément qu'elle aboutira. Quant au délai de traitement, il n'est pas ouvertement évoqué, mais le service demande aux internautes de faire preuve de patience.
Audrey Oeillet
Par Audrey Oeillet

Journaliste mais geekette avant tout, je m'intéresse aussi bien à la dernière tablette innovante qu'aux réseaux sociaux, aux offres mobiles, aux périphériques gamers ou encore aux livres électroniques, sans oublier les gadgets et autres actualités insolites liées à l'univers du hi-tech. Et comme il n'y a pas que les z'Internets dans la vie, j'aime aussi les jeux vidéo, les comics, la littérature SF, les séries télé et les chats. Et les poneys, évidemment.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.