Une coupure de Facebook Connect a semé la panique sur le Net

01 juin 2018 à 15h36
0
Jeudi soir, une brève coupure du système Facebook Connect a plongé un grand nombre de sites dans un chaos conséquent : le service du célèbre réseau social, qui permet aux sites tiers de lier les comptes de leurs utilisateurs à ceux de Facebook, redirigeait automatiquement les internautes vers une page d'erreur. La situation est rapidement revenue à la normale, mais suscite tout de même de vives réactions.

00FA000005706874-photo-facebook-connect-bug.jpg
L'incident n'aura duré que quelques minutes, mais le nombre de sites d'importances touchés tend à démontrer que mettre tous ses œufs dans le même panier peut avoir des conséquences désastreuses en cas de dysfonctionnement : un bug survenu dans Facebook Connect a ainsi entraîné, jeudi soir, des perturbations sur de nombreux sites dont ceux de CNN, MSNBC, le Huffington Post ou encore Yelp. Au bout de quelques instants, les internautes étaient automatiquement redirigés sur une page d'erreur de Facebook.

Pour rappel, Facebook Connect est l'une des composantes essentielles d'Open Graph qui permet principalement aux internautes de s'inscrire sur un site tiers par le biais de leur compte présent sur le réseau social. Mais ce n'est pas tout : c'est également le module qui permet d'afficher un bouton J'aime sur un site Internet, qui reconnaît automatiquement le compte Facebook de l'internaute. De ce fait, il est facile d'imaginer l'ampleur du problème lorsque le service ne fonctionne pas.

« Pendant une courte période de temps, Un bug redirigeait les gens connectés à Facebook et naviguant sur certains sites, sur une page d'erreur de Facebook.com. Le problème a rapidement été résolu, et Facebook Connect fonctionne désormais normalement » a très rapidement expliqué le réseau social, qui ne s'est cependant pas excusé pour les milliers de pages qui ne se sont pas chargées durant ces 10 minutes de bug, et qui n'a pas non plus expliqué d'où venait le problème.

Certains sites n'hésitent pas à mettre en avant le danger conséquent que pourrait représenter un dysfonctionnement plus long de Facebook Connect : Mashable, par exemple, n'hésite pas à titrer « Comment Facebook a brièvement tué Internet », tandis que The Next Web parle de « Facebocalypse ». Au final, il n'aura pas fallu plus de 10 minutes pour que de nombreux grands sites Web prennent conscience du danger que peut représenter la voie du « tout Facebook ». Reste à savoir combien prendront potentiellement des mesures.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Apple RAW 4.04 : mieux vaut (très) tard que jamais
Google optimise Hangouts pour les connexions à bas débit
Facebook séduit les PME pour assurer sa base d'annonceurs
Pour Wozniak Apple est
Microsoft Office porté... sous Linux ?
Une première photo de l'Optimus G Pro
Un XPS 13 Gold en Full HD chez Dell
2012 : 4,5 millions de nouveaux clients mobiles et explosion du sans engagement
Dell : des actionnaires mécontents critiquent le rachat
BlackBerry brevette le clavier physique rétractable
Haut de page