Facebook dévoile Graph Search, son moteur de recherche

15 janvier 2013 à 20h01
0
Le réseau social a organisé un évènement avec la presse américaine afin de dévoiler son moteur de recherche interne. Baptisé Graph Search, et pour l'instant disponible en version bêta, l'outil a pour vocation de pousser les utilisateurs à effectuer plus de recherches sur le service.

00D2000005656628-photo-tri-force.jpg
Mark Zuckerberg aura tenu en haleine une partie de la presse pendant quelques jours. Prévoyant de réaliser une annonce dans les prochains jours, le réseau social a levé le voile sur un nouveau service au sein de sa plateforme. Lors d'une conférence organisée à Menlo Park, Facebook a ainsi présenté son moteur de recherche, Graph Search.

Pas de Facebook Phone, de refonte complète des conditions d'utilisation ou de mise en place d'un marché d'applications donc mais le groupe américain cherche à conserver ses utilisateurs et enrichir leur navigation. Mark Zuckerberg annonce ainsi que Facebook a aujourd'hui dépassé le milliard d'utilisateurs et rappelle que le site fonctionne sur 3 piliers majeurs à savoir la Timeline, le flux d'actualités et désormais la recherche en ligne.

Le Graph Search, qui se présente sous la forme d'une barre en haut de chaque page, permet ainsi de rechercher uniquement les contenus qui ont été partagés par l'utilisateur. Il est également possible de poser des questions pour trouver des amis dans un endroit précis. Par exemple, un utilisateur pourra « chercher des amis qui vivent à Palo Alto et qui aiment Game of Thrones ou encore quels sont les restaurants mexicains à Palo Alto dans lesquels mes amis sont allés », explique Mark Zuckerberg.

Ainsi, plusieurs catégories sont présentées et le moteur peut aller chercher des données dans sa liste d'amis, leurs photos, les restaurants à proximité, les jeux pratiqués par mes amis, la musique qu'ils aiment ou encore les photos aimées. De même, ces recherches peuvent se faire plus précises si l'utilisateur renseigne le sexe de la personne, son école, la société dans laquelle elle travaille... Enfin, le Graph Search permet de retrouver plus facilement des amis d'amis.

01C2000005656632-photo-displaymedia.jpg
Le service ne se cantonne pas non plus à Facebook puisque le réseau social a signé un partenariat avec Bing, le moteur de recherche de Microsoft. Cette fonction survient en complément du Graph Search lorsque ce dernier ne répond pas correctement à la question posée (par exemple quel temps fait-il ?).

Zuckerberg tente donc de créer une mémoire à Facebook en permettant aux utilisateurs de retrouver plus facilement des contenus les concernant ou ceux partagés avec des amis. Facebook a donc vocation à faciliter les relations entre ces personnes. Le Graph Search pousse également les utilisateurs à remplir leurs fiches personnelles, par exemple avec les films qu'ils aiment, afin d'être plus facilement identifiables.

L'objectif de Facebook est donc clair, faire non seulement vœu de clarté mais également pousser les utilisateurs à passer plus de temps sur le réseau social. Pour l'instant, Facebook propose aux utilisateurs de s'inscrire à cette adresse afin de tester le service. Disponible en bêta et réservé à certains heureux élus, le réseau dresse une liste d'utilisateurs et certains « heureux gagnants » pourront le tester.

0190000005656630-photo-displaymedia-1.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
scroll top