Après une trentaine d'essais, Yahoo! s'offre un nouveau logo

05 septembre 2013 à 10h37
0
Yahoo! annonce aujourd'hui avoir finalement choisi son nouveau logo, lequel est désormais déployé sur la vaste majorité des éditions du portail Internet.

Durant un mois, Yahoo! a testé l'intégration de différents logos sur ses divers sites, à raison d'un nouveau chaque jour. L'objectif pour le portail est de rafraichir considérablement sa marque, une stratégie qui passe également par un nouveau design pour ses sites thématiques ainsi que leurs déclinaisons mobiles.

0190000006620768-photo-yahoo-l-re-marissa-mayer-va-t-elle-porter-ses-fruits.jpg


Pour la conception de ce logo, la PDG Marissa Mayer explique ne pas avoir voulu de lettres trop anguleuses. Celles-ci devaient également être constituées à la fois de trait fins et épais et ne présenter aucun empattement. En outre, il a été jugé que l'adoption de majuscules se traduisait par une meilleure visibilité sur de petits écrans.

Le logo original de Yahoo! fut introduit en 1995, c'est-à-dire au lancement de la société. Initialement rouge vif avec un jeu d'ombrage sur chaque lettre, ce dernier fut simplifié en mai 2009 en adoptant la couleur violette. Notons que certaines déclinaison du portail, comme Yahoo7, utilisent toujours la version initiale.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
L'électricité sans fil ne serait bientôt plus un mythe
L'inquiétude monte à l'international vis-à-vis d'hypothétiques
scroll top