Yahoo! trainé en justice pour sa base de données piratée

03 août 2012 à 08h27
0
L'un des internautes listés dans une base de données hackée a lancé des actions contre Yahoo! et demande à être dédommagé.

00A0000003197726-photo-yahoo-logo-132.jpg
Le mois dernier, nous apprenions que les informations de l'une des bases de données de Yahoo! avaient été publiées sur la Toile. Le cabinet de sécurité TrustedSec expliquait qu'au total, les identifiants et les mots de passe de 453 492 internautes avaient été rendus publics. C'est le service de VoIP Yahoo! Voice, proposant de choisir un numéro de téléphone et d'effectuer des appels, qui fut la cible de ces attaques. Il semblerait que Yahoo! n'ait pas sécurisé le stockage des informations.

L'un des utilisateurs a décidé de réagir en déposant une plainte devant la cour de Californie. Jeff Allan explique que Yahoo! n'a pas su sécuriser ses données et demande à ce que lui et les autres personnes affectées soient dédommagés. Le plaignant explique avoir reçu une alerte à la fraude sur son compte eBay.

Pour rappel, la base de données en question contenait 137 559 comptes Yahoo mais également les informations de connexion de 65 000 utilisateurs des services de Microsoft et de 106 873 détenteurs d'un compte Google
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top