La Libye continue de réduire la bande passante

01 juin 2018 à 15h36
0
Alors que le pays est toujours en proie à de violents accrochages, Internet continue d'être régulièrement coupé ou réduit en Libye. Plusieurs indicateurs font montre de réductions de la bande passante à l'intérieur des frontières. Une manière de contrôler les informations sur les événements.

00A0000002147064-photo-censure-internet.jpg
Après les diverses constatations au sujet des restrictions du Net dans le pays, il semble que la mainmise des autorités se soit maintenue. Le blog de l'éditeur Renesys expliquait que les protocoles Border Gateway Protocol (BGP) ainsi que les DNS étaient régulièrement restreints voire coupés.

Cette fois, Google communique via son « Transparency Report » le fait que la plupart de ses services sont indisponibles en Libye. La firme constate que depuis le 4 mars dernier, la plupart de ses services sont quasiment inaccessibles. YouTube, Blogger, Gmail, Picasa, Orkut mais également tous les outils comme Actualité, Images, Maps peuvent difficilement être utilisés.

Le graphique mis en avant par Google montre bien que les débits sont volontairement laissés faibles en Libye. Un moyen clair d'éviter que des informations soient postées par des utilisateurs du pays tout en conservant un mince filet de connectivité.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Cinema 21:9 Gold Series : nouveau téléviseur 21:9 et 3D passive chez Philips
AMD Radeon HD 6990 : des modèles de référence au compte goutte et à prix d'or
Bercy, Orsay, Elysée visés par un .pdf vérolé
WinRAR 4.0 : optimisation, Blu-ray et Windows 7
Skype : des revenus en hausse de 20% en 2010
Wallaby : Adobe tente la conversion de Flash vers HTML5
Oracle publie un client Windows Mobile pour la gestion des approvisionnements
JVC détaille son caméscope 3D et abaisse son prix
Google rachète BeatThatQuote pour 43,7 millions d'euros
Warner se lance dans la VOD sur Facebook
Haut de page