Les français et la vie privée sur le Net : un "paradoxe de la confiance"

27 mai 2010 à 13h33
0
00C8000001952352-photo-vie-priv-e.jpg
Microsoft a dévoilé ce matin les résultats de la première édition de son baromètre « Enjeux Numériques ». L'étude, consacrée à la façon dont les Français perçoivent le respect de la vie privée sur Internet, dévoile une inquiétude évidente, mais également une désinvolture certaine.

Ainsi, si 75% des Français s'avouent inquiets concernant la façon dont leur vie privée est divulguée sur Internet, 48% d'entre eux considèrent qu'il est néanmoins facile de contrôler les informations personnelles qui transitent sur le Web. Ce pourcentage monte même jusqu'à 70% chez les 15-24 ans. Mais curieusement, seul 4% des internautes français pensant maîtriser leur image font régulièrement des recherches sur eux-mêmes sur Internet. 53% ne l'ont même jamais fait.

Une situation que le sociologue Jean-Claude Kaufmann désigne comme un « paradoxe de confiance » : « alors qu'Internet est un monde étrange faisant plutôt peur pour qui n'y va guère, il devient au contraire très vite un univers familier pour qui y installe ses niches et ses cheminements. Dès que les internautes entrent concrètement dans la web familiarité et la confiance, ils oublient que la Toile est immense et que sa mémoire est profonde ; leurs inquiétudes disparaissent comme par enchantement ». Ainsi, les internautes les plus confiants vis-à-vis de leur maitrise d'Internet seraient également les plus enclins à dévoiler des données personnelles les concernant... Et à faciliter leur ciblage.

Pour Brice Teinturier, le directeur adjoint de TNS Sofres, cette observation ne s'avère cependant pas complètement négative : « En révélant que les internautes les plus confiants et les plus aguerris divulguent sans complexe des données exploitables par le ciblage publicitaire, cette étude démontre qu'in fine, les Français ont à ce jour une compréhension partielle des enjeux de l'identité numérique ». C'est certes mieux que pas de compréhension du tout, mais à l'heure où la confidentialité sur les réseaux sociaux, ainsi que le droit à l'oubli font de plus en plus débat, les internautes Français semblent pécher par excès de confiance.

Les principales sources de méfiances pour les internautes, vis-à-vis de la façon dont elles peuvent utiliser les données personnelles sur Internet, sont les pirates informatiques (79%), les entreprises (61%) et les pouvoirs publics (53%). Arrivent ensuite les collègues de travail (35%) et la famille (15%) qui suscitent bien moins d'inquiétude.

Marc Mossé, le directeur des Affaires Publiques de Microsoft France, a quant à lui souligné l'importance de la vigilance des internautes : « C'est au citoyen de maîtriser ses données et non à la technologie de choisir pour nous » a-t-il commenté, avant d'ajouter que les entreprises telles que Microsoft ont également un rôle à jouer dans le respect de la vie privée sur le Net. « Nous pensons qu'il est en effet possible de faire exister un modèle du web à la fois viable économiquement et respectueux des valeurs de la société, et cette question est posée à l'industrie. »
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Yahoo! Mail : nouvelle interface et bientôt sur Android
Les footballeurs anglais et espagnols interdits de réseaux sociaux durant la Coupe du Monde
Invasion des locaux de l'Alpa en soutien à Wawa-Mania
La Cnil tacle Acadomia pour collecte illégale de données
Medpi 2010 : une Ferrari 430 GT dans votre salon !
<b>Joyeux Noël</b>
Firefox Home : première application de Mozilla sur iPhone
Ariba lance son Commerce Cloud avec IBM
AtMail s'enrichit de thèmes et de CardDAv
Google Maps et Routard.com invitent les français à une chasse aux trésors culturelle
Haut de page