Google Nest Hub vs Amazon Echo Show 5 : le duel des écrans connectés américains

Johan Gautreau Contributeur
25 septembre 2019 à 17h45
0
Vs Echo Hub

Ça aura demandé du temps, mais Google lance enfin ses écrans connectés en France. Le géant de Mountain View peut ainsi commencer à rattraper son retard sur Amazon, déjà bien implanté dans notre pays depuis quelques années. C'est d'ailleurs pour nous l'occasion d'un petit comparatif entre les solutions milieu de gamme de ces titans, à savoir l'Echo Show 5 et le Nest Hub.

Deux écrans, deux interfaces, deux philosophies différentes mais une seule cible : vous. Après les enceintes connectées, ce sont les smart displays qui tentent de se frayer une place dans nos maisons modernes. Si la bataille fait rage depuis longtemps sur le sol américain, elle ne fait que commencer dans l'Hexagone.

Notre aborderons dans ce comparatif les principaux points susceptibles de guider votre achat. Allez-vous opter pour l'Echo Show 5 plus compact et abordable ou pour le Google Nest Hub avec ses nombreux services ? N'hésitez pas à venir en débattre dans les commentaires. En attendant, c'est parti pour le premier round !

Prix

C'est le principal critère d'achat pour nombre de personnes. Nos deux constructeurs tentent d'attirer un large public en proposant le matériel le plus attractif possible.

Petit format oblige, l'Echo Show 5 est le plus abordable de nos concurrents. Amazon le commercialise officiellement à 89€ mais pratique des promotions régulières à 69€. Cet écran connecté est donc le moins cher du marché, ce qui n'est pas rien.

Vs Echo Hub - Prix

Avec une taille de petite tablette, le Google Nest Hub sait rester à la portée de la plupart des budgets. Si Google le commercialise officiellement à 129€, il commence déjà à apparaître aux alentours de 99€.

Les deux écrans connectés se veulent donc aussi abordables que des enceintes connectées mais avec une dalle tactile en plus. Reste à voir si ce système est aussi efficace que veulent bien nous le faire penser les constructeurs. Pour ça, suivez le guide.

Ecran

Difficile de juger un smart display sans passer par la qualité de son écran. Quel que soit le modèle, ce type d'appareil n'embarque pas de dalle époustouflante. La définition n'atteint jamais la Full HD, on remarque pas mal de reflets... En bref, ce n'est pas le top.

Mais est-ce grave pour autant ? Non, pas du tout. Il faut garder à l'esprit que les écrans connectés n'ont pas vocation à être regardés de près, ni même pendant de longues périodes. C'est plutôt la taille de ces dispositifs qu'il faudra prendre en compte.

Ainsi, l'Echo Show 5 d'Amazon sera particulièrement à l'aise sur une table de chevet. Sa diagonale de 5.5” avec une définition de 960 x 480 px lui confère un format très compact idéal pour la chambre. Les couleurs sont relativement bien rendues, même si elles manquent parfois de punch.

Google Nest Hub - Présentation

De son côté, le Google Nest Hub sera plus à sa place dans le salon grâce à sa dalle tactile de 7”. La définition de 1024 x 600 px est suffisante pour afficher les photos de vacances ou des vidéos sur YouTube. Par contre, le tout manque un peu de contraste et se révèle plutôt terne.

Bien que nos deux concurrents sachent diffuser des vidéos, nous ne les recommandons pas pour cet usage.

Acheter le Google Nest Hub
Acheter l'Echo Show 5

Services

On connaît la guerre qui fait rage entre les deux géants américains depuis des années. C'est à celui qui conquerra le plus d'utilisateurs. Chacun se doit donc d'offrir un maximum de services sur ses appareils.

A ce petit jeu, c'est probablement Google qui détient une légère avance. Le Nest Hub profite en effet d'un accès à YouTube, la première plateforme de streaming vidéo à l'heure actuelle. L'écran de Mountain View permet aussi d'utiliser la technologie Cast, bien pratique pour envoyer du contenu depuis le smartphone vers le smart display en quelques secondes.

Vs Echo Hub - Vidéos

Amazon n'a malheureusement pas autant d'attrait. Certes, Prime Video et Amazon Music sont accessibles facilement sur l'Echo Show 5, mais il faut bien avouer que les catalogues proposés par ces plateformes sont assez pauvres... De plus, il faut payer pour en profiter pleinement alors que l'accès à YouTube reste gratuit.

En dehors de ces points, nos deux écrans connectés se valent. Tous deux sont capables de gérer Spotify, Deezer et autres services tiers. Il vous faudra donc choisir selon les services propriétaires. Un membre Amazon Prime aura ainsi tout intérêt à s'orienter vers l'Echo Show 5. Les autres choisiront probablement le Nest Hub pour profiter de YouTube et Cast.

Domotique

S'il y a bien un point où brillent les écrans connectés, c'est la domotique. Ampoules, caméras de surveillance connectées, prises ou encore aspirateurs robots, il n'existe pas aujourd'hui de constructeur qui passe à côté de la manne des objets connectés. Et ce marché très juteux n'échappe pas à l'attention des géants de la Silicon Valley.

Echo Show 5 comme Nest Hub sont donc compatibles avec de nombreuses marques de domotique. De Philips Hue à TP-Link en passant par Arlo, vous aurez de quoi diriger la plupart de vos appareils connectés depuis ces deux écrans. Ils se révèlent très efficaces dans la grande majorité des cas, affichant par exemple la chambre de bébé ou allumant l'éclairage extérieur à la demande.

Echo Show 5 - Domotique

Tous deux sont aussi capable d'utiliser des routines pour automatiser certaines tâches. Dites “OK Google, bonjour” ou “Alexa, bonjour” pour obtenir le programme de votre journée, les conditions météo et les infos de la matinée. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres bien entendu. La seule limite est votre imagination.

Reconnaissance vocale

Avoir un assistant vocal à disposition est toujours agréable. Mais encore faut-il qu'il sache bien nous comprendre. A ce petit jeu, nous deux concurrents sont une fois de plus très proches en qualité. Les microphones disposés sur chaque écran sont globalement de bonne facture.

En environnement silencieux, les voix sont captées sans aucun problème. En revanche, les choses se corsent un peu dès qu'il y a des bruits ambiants un peu forts comme une télévision allumée par exemple. Il faut alors hausser la voix pour se faire entendre.

Google Nest Hub - Capteur

Que ce soit Alexa ou Google Assistant, les ordres sont bien interprétés, même si on parle vite ou en articulant mal. On constate cependant quelques difficultés quand il faut parler anglais avec un accent à la française. Les deux assistants ont encore du mal avec le franglais, ce qui peut mener à quelques situations cocasses. On demande une chanson au titre plutôt compliqué, on se retrouve avec une recette de cuisine. C'est marrant les premières fois, mais on perd vite patience quand on veut écouter son titre préféré...

Les évolutions sont toutefois palpables depuis les débuts des assistants vocaux. Et dans le pire des cas, les écrans tactiles permettent quelques interactions en remplacement de la voix.

Interface

Jusqu'à présent, c'est presque une égalité parfaite. Google mène toutefois légèrement la danse avec son Nest Hub et va creuser l'écart avec son interface. Cette dernière est en effet plus agréable à utiliser que celle d'Amazon.

Google Nest Hub - Affichage informations

Par défaut, le Nest Hub affiche un diaporama de photos en provenance de vos albums privés ou du Net. D'un glissement, on accède à tout un panel de cartes affichant en priorité vos évènements importants puis des recommandations de vidéos/musiques basées sur vos goûts. La partie domotique est aussi disponible d'un simple geste. Routines et interrupteurs s'activent en moins d'une seconde grâce à cette interface très bien conçue.

Echo Show 5 - Interface

Amazon ne fait pas preuve d'autant de savoir-faire. Malgré une grosse refonte lors de la sortie de l'Echo Show 5, son interface reste moins pertinente que celle de Google. La partie cadre photo est moins attractive, les fonctions domotiques demandent plus de temps de recherche... Ca ne tient pas à beaucoup, mais il reste clairement des progrès à faire pour rendre l'Echo Show 5 plus attractif.

Qualité audio

Nous arrivons bientôt au terme de ce comparatif. Le Google Nest Hub commence à bien se démarquer face à l'Echo Show 5. La qualité audio va-t-elle faire la différence ? Pas forcément.

Nos deux écrans de test sont à la fois différents mais très proches. En effet, leur qualité audio est plus que passable, mais pas sur les mêmes points. Le Nest Hub manque ainsi de basses, misant tout sur les mediums. On sent que l'objectif est vraiment d'axer ce smart display sur la communication avec Google Assistant. Il sera suffisant pour écouter la radio ou visualiser une vidéo YouTube, mais n'espérez pas sonoriser une soirée entre amis.

Vs Echo Hub - Audio

L'Echo Show prend un peu le sens inverse. Amazon mise sur les basses, délaissant ainsi les fréquences les plus hautes. S'ensuit une qualité sonore finalement très moyenne, un peu pâteuse. Ca passe pour écouter du rap ou du métal, mais c'est beaucoup moins agréable pour le reste. Alexa semble presque enrouée pour le coup !

Vous l'aurez compris, n'achetez pas ces écrans connectés si vous comptez profiter de vos musiques. Ce n'est pas franchement leur objectif.

Respect de la vie privée

Utiliser une enceinte ou un écran connecté, c'est accepter de donner une partie de ses données aux GAFAM. Les enregistrements sont décortiqués, analysés et mis en forme pour accomplir nos ordres. Mais face aux scandales d'écoutes par des entreprises tierces, nos chers Google et Amazon n'ont pas eu d'autre choix que de remettre en avant le respect de nos données.

A ce petit jeu, c'est Amazon qui gagne le round. En effet, l'Echo Show 5 est le premier smart display du marché à intégrer un cache-caméra physique. On retrouve bien entendu le classique bouton de coupure du microphone en supplément. On peut donc rendre aveugle et sourd à tout moment le petit écran connecté.

Echo Show 5 - Cache-caméra

Le Google Nest Hub va moins loin mais il faut dire qu'il est aussi moins intrusive. Il ne possède en effet aucune caméra. Il ne peut donc pas effectuer de visioconférence contrairement à son petit adversaire. Il intègre toutefois le classique bouton de coupure du microphone pour le rendre sourd.

Toujours afin de sécuriser les données, les deux écrans connectés permettent d'une simple commande vocale de demander l'effacement de toutes les données enregistrées dans la journée, voire plus. Les applications Google Home et Amazon Alexa permettent elles aussi de réaliser cette suppression.

Même si ces mesures ne garantissent pas autant de sécurité qu'une IA fonctionnant en local, on peut toutefois garder un certain contrôle. C'est toujours mieux que rien !

Conclusion

Entre l'Echo Show 5 et le Google Nest Hub, notre cœur balance. Le petit écran d'Amazon est légèrement plus abordable du fait de sa taille compacte. Utilisé en tant que réveil high-tech, il est vraiment au top. Mais il accuse durement l'absence de YouTube et Cast, deux éléments forts de l'écosystème Google.

Le Nest Hub sait quant à lui nous séduire en tant que compagnon pour le salon. Certes, la qualité sonore n'est pas son fort. Mais son interface soignée et ses qualités de cadre photo numérique en font un écran connecté à ne pas négliger.

Le choix final se fera donc plus sur l'usage que vous comptez avoir de ces smart displays : radio-réveil connecté ou centrale domotique de salon ?

Acheter le Google Nest Hub
Acheter l'Echo Show 5
Modifié le 25/09/2019 à 17h49
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
scroll top