Facile mais (trop) coûteux ? On a testé le kit de mise à jour du Framework Laptop

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
16 septembre 2022 à 18h33
14
Framework laptop-1 © © Framework
© Framework

Avec un peu de retard mais un intérêt inébranlable, Clubic a pu mettre la main sur le kit de mise à jour Alder Lake proposé depuis quelques mois par Framework. Ce dernier permet de changer le processeur mobile installé d’origine sur le Framework Laptop, et ce en quelques tours de vis. Voyons si l’opération est aussi facile qu’annoncé… et si Framework a vraiment su exploiter son concept au mieux.

Miser sur une grande modularité pour permettre des réparations et mises à jour matérielles suffisamment simplifiées pour être à la portée du plus grand nombre, c’était la promesse du Framework Laptop lors de son lancement en début d’année. Et si la réparabilité de l’appareil a été plus que démontrée ces derniers mois, y compris par notre test, la question des upgrades de composants était encore sujette à caution – au moins en partie. On ignorait en effet si Framework proposerait bel et bien les kits de mise à jour évoqués l’année dernière lors de l’annonce du Framework Laptop.

Framework Laptop kit-1 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

L’arrivée des processeurs Intel de 12e génération a permis à la start-up californienne de tenir parole en proposant rapidement, pour son ultraportable, un kit de mise à niveau vers Alder Lake. L’idée ? Profiter des meilleures performances disponibles actuellement chez Intel en ne changeant que le processeur et rien d’autre… ou presque. Car sur ce point, Framework se heurte à de dures réalités industrielles (les processeurs mobiles sont pour l’essentiel soudés à la carte-mère).

Kit de mise à niveau Alder Lake : prix, livraison… ce qu’il faut savoir

Mais commençons par le commencement et par la commande du kit de mise à niveau Alder Lake. La chose se fait en quelques clics sur le site officiel de Framework, qui se réserve la distribution de ses pièces de rechange en France. L’occasion de découvrir, sans grande surprise, que le prix de ces kits est assez copieux. Comptez 489 euros pour passer sur un Intel Core i5-1240P, 799 euros si vous préférez opter pour un Core i7-1260P et pas moins de 1189 euros pour vous offrir les services du Core i7-1280P.

À titre de comparaison, un Framework Laptop complet en édition DIY (livré en kit à assembler soi même), est commercialisé à partir de 959 euros en configuration i5 (sans RAM et sans stockage). Le prix de ces modules est donc significatif (d’autant qu’il faut également prévoir 30 euros de frais de port, puisqu’il est expédié depuis la Californie). Suffisamment significatif pour questionner d’emblée la pertinence d’une mise à niveau par rapport aux processeurs Tiger Lake d’origine, encore très performants.

Framework Laptop kit-2 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Les connaisseurs s’en seront doutés, ces kits de remplacement ne comprennent pas uniquement le processeur choisi. Les puces mobiles d’Intel sont en effet soudées à la carte mère, ce qui implique fatalement le remplacement de cette dernière dans le cadre de l’opération qui nous intéresse présentement. Le kit de mise à niveau regroupe donc la carte mère, le processeur et le système de dissipation. On regrette à ce propos qu’il ne soit pas possible d’installer sur la nouvelle carte mère le système de refroidissement de l’ancienne… non pas pour réduire les coûts (ce serait probablement illusoire), mais plutôt pour limiter un peu plus les déchets électroniques en bout de chaîne. La chose aurait été possible, sans impliquer un effort trop important de l’utilisateur.

Quoi qu’il en soit, le kit est livré dans un emballage similaire à celui d’une carte mère pour PC fixe, et donc dans un plastique permettant d’éviter l’électricité statique. Bien protégé, le kit est surtout prêt à l’emploi. Passons donc aux choses sérieuses.

Une installation très assistée, mais à réserver aux plus minutieux

Une fois le kit reçu, il ne reste plus qu’à se retrousser les manches. Le remplacement de la carte mère d’origine par celle équipée des derniers processeurs Intel vous prendra entre 20 et 30 minutes en fonction de votre expérience en matière de démontage de PC portables. Globalement, et comme n’importe quelle autre opération réalisable sur le Framework Laptop, cette mise à jour matérielle est très assistée. Avec le tutoriel de son site, Framework nous prend vraiment par la main pour la moindre étape du processus, avec des photos détaillées, annotées, voire des vidéos pour les passages les plus délicats de l’opération.

Framework Laptop kit-4 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
Framework Laptop kit-3 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
Framework Laptop kit-8 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Ce remplacement de carte mère reste donc à la portée du plus grand nombre d’après nous, mais à deux conditions : suivre minutieusement et scrupuleusement les instructions disponibles sur le site officiel de Framework et se montrer très délicat lors de la déconnexion des différentes fiches et autres nappes reliant la carte mère au clavier, à la batterie, aux haut-parleurs, à la webcam ou encore à la carte Wi-Fi (dont les antennes peuvent s’avérer assez difficiles à rebrancher une fois le remplacement effectué). Attention également à ne pas égarer les petites vis plates (très faciles à perdre) permettant de fixer la carte mère au châssis, et à bien conserver la vis de fixation du SSD (qui n’est bizarrement pas fournie avec le kit de remplacement).

Framework Laptop kit-7 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
Framework Laptop kit-10 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
Framework Laptop kit-11 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

En dehors de ces quelques précautions, il n’est pas nécessaire d’avoir des compétences particulières pour mener à bien ce remplacement. Un remplacement qui peut par contre s’avérer un peu fastidieux, car il y a beaucoup d’étapes à respecter. Quoi qu’il en soit, l’objectif de Framework est atteint puisque le changement de processeur peut se faire en moins d’une heure et sans difficulté particulière.

Une fois l’opération achevée sur le plan matériel, il faut par contre passer quelques minutes à soigner le Framework Laptop sur le plan « immatériel ». Comprenez qu’un pack de pilotes est à installer.

Framework Laptop kit-6 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Au premier démarrage après le remplacement de processeur, Windows démarre normalement, mais pourra le cas échéant vous demander une clé de sécurité en fonction des paramètres préalablement appliqués à l’OS en cas de changement de composants importants. Une fois l’appareil démarré, il ne reste plus qu’à s’occuper de la partie logicielle en installant le Framework Laptop Driver Bundle pour les processeurs Intel de 12e génération. La chose se fait en lançant simplement un exécutable téléchargé en amont depuis le site officiel de Framework.

Le Framework Laptop fonctionne alors parfaitement avec son nouveau processeur, mais conservera par contre les mêmes qualités et les mêmes défauts que ceux évoqués dans notre test global de l’engin. Les performances du CPU sont boostées, mais le PC reste scrupuleusement le même, y compris en termes de refroidissement, puisque le système de dissipation installé ne change pas d’un iota.

Framework Laptop kit-5 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Une question restait par contre en suspens : que faire de l’ancienne carte mère ? Nous avons demandé à Framework et la réponse de son porte-parole est très intéressante. On nous dit en effet que la marque prévoit, à l’avenir, de mettre en place une marketplace sur laquelle les utilisateurs pourront revendre les composants dont ils n’ont plus besoin (le bloc carte-mère - processeur dans notre cas). On ignore quelles seront les modalités de cette plateforme à venir, mais sur le papier l’idée est convaincante.

Framework nous a également expliqué mettre à disposition des ressources en ligne pour permettre aux utilisateurs de réutiliser leur carte-mère. « Par exemple, sur GitHub, [nous avons] une page comprenant des boîtiers imprimables en 3D pour réutiliser les modules de 11e génération, en vue de créer un ordinateur alimenté (il suffit alors d'insérer de la mémoire, de brancher un adaptateur d'alimentation USB-C et d'appuyer sur le bouton d'alimentation) », nous a notamment indiqué l’attaché de presse de Framework, qui laissait par ailleurs entendre que la marque réfléchissait à mettre en ligne plus de contenus en open-source.

Framework Laptop Upgrade © © Framework
© Framework

L’idée serait, à terme, de permettre la création de cartes-mères tierces entièrement compatibles avec le Framework Laptop. On peut imaginer que la chose mènerait (au moins dans une certaine mesure) à une réduction du prix des kits d’upgrade disponibles. Un point qui nous laisse une fois de plus penser que le concept de l’appareil dispose d’un très fort potentiel. D’autant plus si Framework joue la carte de l’ouverture.

Bilan : une mise à jour pertinente ?

Dans notre cas, le gain de performances était notable, puisque nous passions d’un processeur Intel Core i5-1135G7 à un Core i7-1260P forcément plus rapide.

Cela dit, à classe de processeurs égale, l’écart de puissance entre une puce Tiger Lake et une puce Alder Lake ne justifie pas, selon nous, de procéder à un quelconque remplacement. Ce que propose Framework reste néanmoins pertinent, mais à plus long terme. On peut tout à fait imaginer que remplacer un processeur de 11e génération par une puce de 14e ou 15e génération, d’ici quelques années par exemple, permettra vraiment de redonner du tonus à une machine autrement vieillissante.

Dans l’ensemble, l’impression que nous donne le Framework Laptop est celle d’un concept réellement porteur et prometteur… mais qui n’en est encore qu’à ses débuts et qui demeure fragile. On ignore en effet si Framework saura convaincre suffisamment d’utilisateurs pour être viable économiquement parlant et ainsi prospérer jusqu’à atteindre le plein potentiel de son concept. C’est réellement tout le bien que l’on souhaite à cette entreprise visionnaire – et d’une certaine manière courageuse, car il faut bien commencer quelque part.

Framework Laptop
  • Le concept modulaire et réparable jusqu'au-boutiste
  • Bonne qualité d’affichage
  • De bonnes performances, même sur le modèle i5
  • Placement tarifaire assez compétitif
  • Clavier perfectible, trackpad à revoir
  • Des finitions moins soignées que chez la concurrence
  • Autonomie correcte sans plus (8 à 9 heures)
  • Dissipation un peu bruyante
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
14
jvachez
Dommage qu’ils ne s’intéressent pas à ce qui doit être changé le plus souvent : les cartes graphiques. Ca serait bien d’évoluer d’une 3070 à une 4070 par exemple.
Nico7as
Les frameworks n’ont pour le moment pas de carte graphique dediée.<br /> Ils se reposent sur les intel Xe integrées<br /> Ce serait interessant sur le principe, à voir en pratique l’alimentation et la dissipation peuvent être delicates.<br /> Je prefererais qu’ils integrent des APU AMD dont les gpu sont bien plus puissant, en particulier les series 6800
alf333
Je vais faire mon chieur, mais il y a une faute de français dans le titre et ça la fout mal.<br /> On ne dit pas « tester de faire qqc » car le verbe tester n’est pas transitif indirect.<br /> Il est transitif direct.<br /> On dit dc « tester qqc » ou « tester quelqu’un ».<br /> Un titre correct serait :<br /> « On a essayé de mettre à jour le Framework Laptop »<br /> Un boomer.
anpiau
Ça existait, ils avaient fait les cartes graphiques au format MXM. Le problème c’est qu’il y a tellement de TDP différent, il fallait que le refroidissement du portable d’origine soit compatible.
ayaredone
Ca me rappelle les cartes GVP pour Amiga
Cmoi
On peut tout à fait imaginer que remplacer un processeur de 11e génération par une puce de 14e ou 15e génération, d’ici quelques années par exemple, permettra vraiment de redonner du tonus à une machine autrement vieillissante.<br /> Le problème c’est que ce serait dans 10 ans…et alors il faudrait tout changer sous le capot pour être à jour: La carte graphique, la RAM (qui sera trop juste), les modules Wifi et BT, les ports USB…etc…Donc, autant racheter un ordi neuf. Changer juste un élément ça ne vaut pas le coup.
bmustang
c’est tellement évident ton idée que tu devrais proposer ta candidature chez framework ?
_Troll
Quand on veux changer sa carte graphique, on doit d’abord proposer sa candidature chez le fabricant ?
arthur6703
Pour que ça marche vraiment , il faudrait qu’un gros acteurs se lance (au hasard HP) et qu’il ne vende que des PC comme ça, dans trois boîtiers: ultra-portable,portable, gamer. Et là il y aurait une vrai capacité d’innovation, et il y aurait un vrai marché de pièce détachée d’occasion.
Rafton_labeur
Y as pas si longtemps que ça le processeur était sur socket donc upgrade assez facile et moins cher que changer la carte mère .
nemo2023
Comme mettre la carte graphique en externe du pc pour les besoins les plus importants…comme le jeu vidéo.<br /> En théorie cela existe déjà, mais c’est un peu long à mettre en place (nappe interne, pas transportable). D’autres solutions plus simples existent mais moins performantes<br /> Sur apple « egpu-blackmagic » par exemple
vVD
Un form factor standard dans les portables comme dans les tours.<br /> Personne ne s’y met car on veut gagner des sous avec son format propriétaire : de l’OPENhardware !<br /> Un cpu devrait fonctionner avec toute la gamme de barrettes mémoires &gt; rétro compatibilité ! A quand une interface standard ? Il y a suffisamment de mémoire cache dans les cpu
vVD
Il n’y a que les gamers qui changent de carte graphique plus quelques utilisateurs à la marge.<br /> Réfléchissons aux besoins, j’utilise un pc d’il y a 15 ans sans que ça me pose un problème. J’ai pratiquement tout basculé sur des applis web.
EnLighter
Article très intéressant et très bien écrit. Merci beaucoup !<br /> J’ai commencé à faire la pub pour Framework autour de moi dès le premier article de Clubic sur eux mais pour le moment, personne n’a franchi le pas.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Devialet Dione : la barre de son haut de gamme qui a avalé un caisson de basse
Test ASUS ProArt X670E Creator WiFi : un modèle haut de gamme AM5 qui ne rime pas avec overclocking
Test Electric Scooter 4 Pro : que vaut la plus performante des trottinettes Xiaomi ?
Test realme 9i 5G : sans maîtrise, la puissance n'est rien
Test Razer Basilisk V3 Pro : une attaque en règle de l'excellente Logitech G502X
Test Dell UltraSharp U2723QE : un écran 4K
Test ASUS Zenbook 17 Fold OLED : PC portable à écran pliant ou tout-en-un transportable ?
Test AMD Ryzen 9 7950X
Test Apple iPhone 14 : un iPhone 13S qui ne dit pas son nom
Test Sennheiser Momentum 4 Wireless : la fin d'une formule, pour mieux perpétuer un héritage
Haut de page