Test Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T : un NAS puissant et particulièrement ouvert

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
14 septembre 2022 à 18h33
13
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
© Asustor

Quelques semaines avant la rentrée de septembre, Asustor a lancé la refonte de certaines de ses gammes de NAS. Nous recevons aujourd’hui le Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T, un modèle costaud qui se destine aux utilisateurs exigeants, ayant besoin de performances.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T
  • ADM4 toujours plus convaincant
  • CPU puissant, 8 Go de RAM
  • 6x HDD, 2x SO-DIMM, 4x M.2
  • Double RJ45 2,5 GbE
  • Bonnes performances générales
  • Tarif plutôt élevé
  • Vis pour monter les disques
  • De légers lags d'interface

Le catalogue Asustor se compose à l'heure actuelle de trois gammes principales. Il y a quelques temps, nous testions un Drivestor, issu de l’entrée de gamme du fabricant. Au-dessus, on trouve les Nimbustor et encore au-dessus, les Lockerstor. Ces derniers ont donc profité de ce que l’on nomme dans le milieu un refresh avec trois « Gen 2 » : l’AS6702T doté de deux baies, l’AS6704T logiquement équipé de quatre baies et notre AS6706T, le plus costaud du lot, avec ses 6 emplacements pour disques 2,5/3,5 pouces et ses 4 ports M.2.

Fiche technique Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T

Processeur

Type de processeur
Intel Celeron N5105
Fréquence CPU
2000 MHz
Taille de la mémoire
8GB
Type de mémoire
DDR4

Réseau

Norme(s) ethernet
2.5 Gbps Gigabit Ethernet (2.5 GbE)
Connecteur(s) Réseau
2.5 Gigabit Ethernet x2
Wake On LAN
Oui

Stockage

Interface interne
M.2 - PCI-E 3.0 4x, Serial ATA 6Gb/s (SATA Revision 3)
Format de disque
M.2, 3" 1/2, 2" 1/2
Nombre maximal de disques supportés
6
RAID supporté
Oui
Modes RAID supporté(s)
RAID 0, 1, 1+spare, 10, 5, 5+spare, 6, JBOD, Single Disk
Système de fichier
Btrfs, Ext4
Connecteur(s)
HDMI, USB 3.1 x2

Compatibilité

Fonctions du serveur
FTP, Impression, Multimédia, Photo, Vidéo-surveillance, Virtualisation, Web
Windows ADS
Oui
iSCSI (Encapsulation SCSI)
Oui
Téléchargement sans PC
Oui
Evolutif
Oui

Caractéristiques physiques

Rackable
Non
Niveau sonore
18,1dB
Consommation
48,5W
Largeur
233mm
Hauteur
185,5mm
Profondeur
230mm
Poids
4,4kg
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Avec 6 baies, le design est forcément un peu massif © Nerces

Design et ergonomie

Nous venons de l’expliquer, l’offre Asustor se décompose de manière très schématique en trois grands segments. Les deux premiers – Drivestor et Nimbustor – sont plutôt orientés maison/petite structure tandis que le troisième – Lockerstor – se veut plus polyvalent pour convenir même à des moyennes ou grandes entreprises. De manière assez logique, le fabricant a opté pour un design sensiblement différent pour cette troisième gamme, plus professionnelle.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces

Le Nimbustor, à gauche, propose une façade bien plus élégante que notre Lockerstor © Asustor

D’emblée, on constate la disparition de la plaque de façade qui venait masquer les berceaux des unités de stockage. Sur notre AS6706T, lesdits berceaux sont non seulement visibles directement, mais aussi bien plus accessibles : il s’agit de permettre une intervention rapide, à chaud, au moindre signe de défaillance. L’aspect du NAS est plus « industriel » et moins raffiné que celui de des gammes inférieures. En revanche, entre les différents Lockerstor, les différences sont minimes.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces

Fonctionnelle est le maître-mot de la conception de cette façade © Nerces

Le plus petit de la gamme, l’AS6702T, est le seul à ne pas avoir d’écran LCD en façade. Sur notre AS6706T, ledit écran mesure 8 centimètres de large et dispose de deux lignes sur lesquelles on peut faire figurer des informations comme la température du CPU ou l’adresse IP, mais aussi des messages plus personnels. Le tout est géré par quatre boutons de contrôle. La gauche de la façade est occupée par quatre LED (activité, alimentation et réseau 1, réseau 2). Enfin, un port USB-A 3.2 Gen 2x1 complète le tout.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Aisément paramétrable, l'écran LCD permet de faire passer toutes sortes de messages © Nerces

Rien à dire de particulier sur les parois latérales du NAS, en revanche, en le retournant on découvre l’imposant ventilateur de 12 centimètres installé par Asustor pour assurer le refroidissement de son matériel. Dans le coin supérieur gauche, on repère bien sûr l’alimentation. Celle-ci est compacte et d’une puissance de 250 Watts, bien plus qu’il n’en faut pour une telle machine. Dans le coin inférieur droit, le verrouillage Kensington est clairement visible.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces

Sur l'arrière, les deux ports RJ45 2,5 GbE sont l'atout principal du NAS © Nerces

Juste au-dessus, on remarque la présence d’un petit trou pour réinitialiser la bête et, tout proche, le port HDMI à la norme 2.0b. Il s’agit d’une idée de QNAP qu’Asustor a repris à son compte, mais n’exploite encore que trop peu. Enfin, les trois derniers connecteurs se composent d’un port USB-A 3.2 Gen 2x1 et de deux ports RJ45. Suivant la tendance actuelle, ils sont en Ethernet 2,5 GbE, mais ils sont aussi bien sûr capables de fonctionner en 1 GbE si besoin.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Le dissipateur gris masque le processeur et les 8 Go déjà en place sont difficiles d'accès © Nerces

Fonctionnalités et interface logicielle

À la manière de ses concurrents, Asustor a conçu son NAS autour du Celeron N5105, un CPU quatre cœurs à 2 GHz, capable d’atteindre les 2,9 GHz en boost. Le processeur est identique sur les trois NAS de la gamme, mais notre AS6706T se distingue par sa capacité RAM : 8 Go de DDR4 contre 4 Go pour les modèles inférieurs. Plus intéressant encore, ces 8 Go se présentent sous la forme d’une barrette SO-DIMM alors que le NAS possède deux emplacements : l’extension n’en sera que plus facile.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces

En revanche, les 4 ports M.2 et l'emplacement SO-DIMM supplémentaire sont très accessible © Nerces

Cela fait partie des possibilités d’ouverture de cet AS6706T qui nous décevait dans un premier temps par l’absence de port PCI Express. En revanche, ces deux slots SO-DIMM sont une bonne chose, de même que les quatre emplacements M.2. Ces derniers peuvent recevoir des SSD à configurer en cache ou pour gonfler la capacité de stockage. Celle-ci repose cependant davantage sur les six baies 3,5 pouces pour lesquelles l’installation est simple, même si les vis restent nécessaires.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Les six tiroirs sont bien pensés... mais ils nécessitent des vis pour maintenir nos disques durs © Nerces

Une fois le matériel en place, on peut allumer et procéder à l’installation logicielle du NAS. Cela passe généralement par l’utilisation de l’Asustor Control Center afin d’identifier l’appareil sur le réseau. Ce n’est pas indispensable, mais toujours pratique. Le logiciel lance alors l’utilitaire de configuration d’ADM – pour Asustor Data Master – l’interface maison. Pas grand-chose à signaler à ce niveau. Les débutants ne seront pas perdus grâce aux nombreuses indications données, en français bien sûr.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces

Entre l'Asustor Control Center et l'outil de configuration, l'installation du NAS est un jeu d'enfants © Nerces

C’est à ce niveau que l’on décide de la solution RAID à retenir sachant qu’Asustor reste dans le classique avec du single, JBOD, RAID 0 , RAID 1, RAID 5, RAID 6 ou RAID 10 pour un système de fichiers en BTRFS ou EXT4. Bien sûr, pour les disques externes, on peut aussi compter sur la prise en charge des FAT32, EXT3, exFAT, HFS et NTFS. Le NAS nous conduit alors à son interface qui, comme chez la concurrence, mise sur le tout-graphique avec bureau, icônes et contrôle à la souris.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Confortable, lisible et très pratique, l'interface ADM est au niveau des meilleures © Nerces

Popularisé par Synoloy, ce type d’interface est aujourd’hui proposé par tous les principaux acteurs. Asustor s’inspire de son concurrent, mais propose sa propre organisation et parvient à garder une belle clarté malgré le grand nombre d’options et d’outils proposés. Afin de simplifier les choses, ADM est commun à tous les NAS Asustor et s’organise autour de quelques outils clés comme les modules de Réglages, de Services, de Gestionnaire de stockage et d’Informations système.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces

Gestion des LED, des alarmes et, bien sûr, des comptes utilisateurs © Nerces

Les indispensables fonctions de création d’utilisateurs ou de groupes sont présentes. On aurait toutefois aimé que la gestion des quotas soit un peu plus intuitive. Rien à redire en revanche sur tout ce qui est prise en charge et contrôle des services avec, bien sûr, la plupart des protocoles réseau, mais aussi de multiples outils de sauvegarde locale ou à distance, totale ou incrémentielle. Les snapshots sont bien sûr de la partie et un outil de migration vient simplifier le changement de NAS.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Dr. Asustor est un ajout bien pratique pour ne rien oublier dans la protection de son NAS © Nerces

Asustor s’est depuis peu fait une spécialité de la protection et du conseil de ses usagers faisant clairement de l'œil aux usagers les moins experts. Pour ce faire, Dr. Asustor propose un diagnostic complet du NAS et des solutions pour tout ce qui est identifié comme une faiblesse. De la même manière, le fabricant propose des package d’applications. L’idée est de simplifier le choix des modules annexes à installer grâce à des présélection en fonction de ses besoins.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces

Asustor a la bonne idée de proposer des packages regroupant des modules en fonction des besoins © Nerces

Un package « pour la maison » vient par exemple installer depuis la centrale d’applications d’Asustor (App Center), tout ce que le constructeur estime utile pour un usage domestique : Photo Gallery, DataSync Center, LooksGood/SoundsGood/StreamsGood et UPnP Media Server V2. Il existe ce même type de package pour « les affaires », « le design professionnel » ou « le live streaming » notamment. Bien sûr, on peut tout à fait se passer de ces aides, mais aussi les compléter par d’autres applications.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
L'App Center regroupe de nombreuses applications. Ici, celles conçues directement par Asustor © Nerces

À ce niveau, l’App Center a fait des progrès considérables et concurrence aujourd’hui plutôt bien l’interface de Synology, tout en restant encore à bonne distance de celle de QNAP. Les catégories sont claires, le rangement des applications précis et une rubrique bêta permet de s’aventurer vers des modules en cours de développement. Un regret cependant, la prometteuse prise HDMI est sous-exploitée et la section jeu vidéo est plus anecdotique qu’autre chose.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces

Le moniteur système absolument indispensable, l'émulateur Mednafen l'est bien sûr beaucoup moins © Nerces

Dans sa dernière mise à jour – ADM 4.1 – Asustor a intégré le Dr. Asustor dont nous avons parlé et amélioré la prise en charge Samba. Profitant de l’intégration du noyau Linux 5.13, ADM 4.1 améliore aussi la stabilité et les performances du système de fichiers BTRFS que nous ne saurions trop vous conseiller : nettoyage des données et autoréparation des fichiers sont présentés comme plus efficaces. Si nous avons encore une petite préférence pour la clarté du DSM de Synology, l’ADM d’Asustor est notre second choix pour un NAS utilisé par des non experts.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
L'onglet « Préférences » est pratique pour retrouver tous les réglages importants © Nerces

Échauffement, nuisances sonores et performances

Si certains de nos tests ont été réalisés avec des disques durs 3,5 pouces « classiques » - en l’occurrence des HAT5300 signés Synology – la plupart de nos mesures sont, elles, faites avec la même grappe de quatre SSD 860 EVO Samsung d’une capacité de 250 Go. Ainsi, nous gardons des conditions aussi proches que possibles sur tous nos tests de NAS.

Buffalo BS-MP2008 © Nerces
Notre switch 10 GbE Buffalo MP2008 a rencontré des problèmes avec l'agrégation de liens ?! © Buffalo

De la même manière, les machines étaient toutes connectées à notre switch 10 GbE, le MP2008 de marque Buffalo. Ce dernier a toutefois posé un problème qui risque de nous pousser à le changer prochainement : impossible de faire fonctionner l’agrégation de liens de l’AS6706T. Nous nous sommes donc limités à tester le contrôleur 2,5 GbE de notre NAS.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces

Mesures (débits et IOPS) CrystalDiskMark sur des fichiers de 1 Go sur un volume RAID 5 @ 2,5 GbE © Nerces

Un contrôleur 2,5 GbE qui autorise évidemment de bien meilleures performances que les 1 GbE que l’on trouve encore souvent dans le monde du NAS. Sur CrystalDiskMark, on ne peut toutefois s’empêcher d’être un peu déçus par ses résultats. En lecture/écriture séquentielle, l’AS6706T ne sature pas son interface réseau, mais reste surtout assez loin du TerraMaster F4-423 que nous testions il y a peu : 248 Mo/s par seconde contre 288 Mo/s et même en passant sur le test 64 Go, le résultat est le même. Dommage.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces

Mesures (débits et IOPS) CrystalDiskMark sur des fichiers de 64 Go sur un volume RAID 5 @ 2,5 GbE © Nerces

En lecture aléatoire sur de petits fichiers, l’écart est moins net : on est ici à 21 Mo/s contre 25 Mo/s sur le TerraMaster. Il est d’ailleurs amusant de constater que le F4-423 est nettement battu en écriture aléatoire : il n’autorise que 14 Mo/s quand l’AS6706T se montre constant, à 22 Mo/s. Une constance que l’on retrouve sur le test 64 Go : les débits tournent toujours autour de 22 Mo/s. Enfin, à la demande de certains lecteurs, nous faisons figurer les résultats IOPS que, faute de concurrents immédiats, nous ne pouvons commenter plus en détails pour le moment.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Performances mesurées en copie de fichiers sous Windows 10 en RAID 5 @ 2,5 GbE © Nerces

Nos tests de NAS se déroulent toujours de la même manière et à côté de ces mesures théoriques, nous prenons soin de placer l’appareil au centre de notre installation réseau. Il remplace alors notre NAS personnel pour une utilisation plus « réelle ».

À défaut d’avoir de quoi illustrer ce genre d’usage, nous vous proposons une mesure « en situation » avec de la copie de fichiers sous Windows 10. Le NAS est connecté à un PC équipé d’un SSD rapide et… les débits sont pour ainsi dire identiques à ceux de CrystalDiskMark. S'il ne bat pas de records, l’AS6706T s’impose comme un appareil sûr, très fiable.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
À gauche, les mesures au repos et, à droite, en charge © Nerces

Nous poursuivons nos tests avec les mesures dites de « surveillance ». Utilisant le même processeur – un Celeron N5105 – et une conception finalement assez proche de celle du F4-423 de TerraMaster, il n’est pas surprenant de trouver des valeurs de température assez similaire.

Rien à signaler à ce niveau, la surchauffe est impossible. Logiquement, le NAS se montre plutôt discret et il faut vraiment le forcer pour atteindre les 35 dB que nous relevons au maximum. Seule la consommation est un peu élevée, mais ça n’a rien d’étonnant compte tenu de la présence ici de 6 disques durs 3,5 pouces !

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
Un tout petit peu plus de 9 minutes pour reconstruire notre pile RAID 5 de test © Nerces

Enfin, nous bouclons nos mesures et notre test par l'opération réservée aux NAS dotés d’au moins trois baies : le temps de reconstruction de notre pile RAID 5. Celle-ci est composée d’environ 100 Go de données réparties en 8 gros fichiers ainsi que 10 Go de données constituées de plus de 4 000 petits fichiers. Pas de surprise, l’AS6706T est au niveau du F4-423 équipé du même CPU : les deux appareils s’affranchissent de la tâche en plus ou moins neuf minutes.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T © Nerces
L'AS6706T est incontestablement une belle réussite technique © Nerces

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T, l'avis de Clubic

Esthétiquement, l’AS6706T n’est sans doute pas le plus réussi des NAS d’Asustor. Par rapport aux Drivestor et Nimbustor, le constructeur privilégie l’accessibilité sur l’élégance. Les baies sont nombreuses et très simples d’accès pour un changement d’unités express. Le NAS est de conception classique, mais ne souffre aucune critique particulière alors que les deux emplacements mémoire, les quatre slots M.2 et les six baies 3,5 pouces sont un gage d’ouverture.

En termes de logiciel, Asustor a réussi une remarquable prouesse en se mettant, en seulement quelques années, au niveau des meilleurs. Moins connu que le QTS de QNAP et plus encore, que le DSM de Synology, son Asustor Data Master est pourtant une référence qui allie richesse fonctionnelle et simplicité d’accès. Le logiciel s’adresse aussi bien aux usagers les plus expérimentés qu’aux néophytes du NAS. Une excellente application pour un NAS très convaincant.

Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T

8

Esthétiquement, l’AS6706T n’est sans doute pas le plus réussi des NAS d’Asustor. Par rapport aux Drivestor et Nimbustor, le constructeur privilégie l’accessibilité sur l’élégance. Les baies sont nombreuses et très simples d’accès pour un changement d’unités express. Le NAS est de conception classique, mais ne souffre aucune critique particulière alors que les deux emplacements mémoire, les quatre slots M.2 et les six baies 3,5 pouces sont un gage d’ouverture.

Logiciellement parlant, Asustor a réussi une remarquable prouesse en se mettant, en seulement quelques années, au niveau des meilleurs. Moins connu que le QTS de QNAP et plus encore, que le DSM de Synology, son Asustor Data Master est pourtant une référence qui allie richesse fonctionnelle et simplicité d’accès. Le logiciel s’adresse aussi bien aux usagers les plus expérimentés qu’aux néophytes du NAS. Une excellente application pour un NAS très convaincant.

Les plus

  • ADM4 toujours plus convaincant
  • CPU puissant, 8 Go de RAM
  • 6x HDD, 2x SO-DIMM, 4x M.2
  • Double RJ45 2,5 GbE
  • Bonnes performances générales

Les moins

  • Tarif plutôt élevé
  • Vis pour monter les disques
  • De légers lags d'interface
Asustor Lockerstor 6 Gen 2 AS6706T au meilleur prix
Amazon 919€ Voir l'offre
Fnac marketplace 955,85€ Voir l'offre
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
8
Thebadcrc
Des HDD synology dans un NAS Asustor. Ce gros troll quand meme
Nerces
Pas faux, mais bon, je n’ai plus des masses de disques durs sous le coude
Cyril_Daniel
« Asustor s’est depuis peu fait une spécialité de la protection et du conseil de ses usagers faisant clairement de l’œil aux usagers les moins experts. »<br /> Peut être parce qu’en décembre 2021, énormément de NAS Asustor ont été victime d’un ransonware qui cryptait toutes les données, tout ça à cause du service Ez connect d’asustor ?
Nerces
Je ne me permettrai pas d’arriver à pareille conclusion
Winpoks
Je n’avais pas suivi le problème mais j’avais appris la nouvelle en me connectant sur ADM il y a peu. Je n’ai pas cherché plus loin, je n’ai pas été impacté, maintenant je comprends pourquoi. C’est une fonction que je n’ai pas utilisé et que j’avais désactivé.
Cyril_Daniel
c’est bien simple, asustor recommande fortement la double authentification, de désactiver le compte admin par défaut, de changer les ports par défaut du portal ADM, des ports HTTP et HTTPS, de désactiver le SSL et d’installer l’antivirus Clam AV qui au bout de 179 heures, n’était pas capable de finir l’analyse des mes disques de 8 to remplit à seulement 30 %. Parlons de l’appli web center d’ADM qui à chaque mise à jour d’ADM, te remplace ton index.php de ton site par celui d’asustor… Enfin, l’appli Download Center, incapable d’uploader à plus de 30 mo/s sur une capacité de 70… Bref Asustor est une bonne marque mais n’est pas très éfficace question suivi des bugs et problèmes…
Winpoks
Ah ben je n’ai pas cette usage du mien. Il ne me sert que pour le partage de fichiers et la sauvegarde de ces derniers sur un serveur extérieur à la maison, bref, l’usage le plus basique possible. Et j’avais désactivé tous les services inutiles. Mais bon, si je devais changer (pas d’actualité vu qu’il suffit à mon usage (AS6208T)), je pense que je partirai sur le montage d’un PC avec une solution de type freenas ou Openmediavault.<br /> Par contre, j’avais soumis il y a un bon moment (2017 je crois), s’il était possible d’avoir une double authentification via une clef U2F, et toujours rien, c’est dommage.
rouckmoutpower
Processeur puissant , LOL.<br /> Surement par ce que l’un des plus gros par rapport a la concurrence.<br /> Mais ca reste anémique.<br /> Suffit de mettre en docker qbittorrent (soft coder avec les pieds), de lui charger la gueule en downloads et le bordel sera a genoux (a cause des connections), surtout si on rajoute un plex , sonarr, radarr…<br /> Trop cher, on paye « la facilité et le soft », mais pour moins cher on peu avoir le meme type de carte chez Asrock avec le meme genre de proc. Et pour l’OS, xpen, OPMV, Truenas, Unraid.<br /> Ex : ma CM actuelle sous Unraid Asrock J5040, avec 8Go de ram, dans les 220€. Un boitier a 150 rackable 4 Baie et une licence a 60€. On est loin de leur tarif. Meme usage sonarr, radarr, plex. Au final sans qbittorrent, car a genoux aussi. Qbitt déporter sur un pc plus costaux.<br /> Certe moins userfriendly. Mais moins cher.
Nerces
De manière plus générale : Synology a poussé très loin l’interface des NAS. Asustor, QNAP et TerraMaster ont essayé de suivre avec plus ou moins de succès, mais toujours une finition qui me semble inférieure à celle de DSM.
libero78
Sympa le test, merci Mr Nerces et la team Clubic !<br /> Petite question : les SSD M2 sont pour du cache ET / OU du stockage ? Sous-entendu, je peux les allouer comme je le souhaite ?<br /> En cas de stockage, c’est indépendant des HDD déjà présent, genre nouvelle datastore ?
Nerces
Merci Cache ou stockage, au choix de l’utilisateur.<br /> De mémoire, tu configures ta pile comme tu veux : tout grouper ou création de volumes distincts. Mais c’est aussi valable pour les autres unités.
Shinpachi
Puissant, il ne faut pas déconner : un Celeron, c’est le minimum syndical pour un NAS.<br /> Pour du transcoding 4K par exemple, il faut un Core i5 qui est dans une autre gamme de prix.
Galixte
Voici la page officielle du modèle 6 baies présenté ici : asustor DOT com /fr/product?p_id=78<br /> ASUSTOR a publié un site Web très bien conçu expliquant pas à pas chacune des fonctionnalités disponibles dans ADM : asustor DOT com /online/college?type=0&amp;lan=fre<br /> J’utilise un ASUSTOR 6704T.<br /> Le port HDMI 2.0b fonctionne bien, si l’on branche un clavier et souris, ce barebone permet de naviguer sur le Web, d’effectuer des tâches de bureautique sur le cloud, ainsi que de visionner des films via Netflix, Amazon Prime, Disney+ et tous les éventuels films que l’on aura pris le soin de stocker sur l’un de ses disques. La fonctionnalité HDR est compatible puisque la sortie HDMI est en version 2.0b. Par contre je recommande en résolution FHD, car en QHD ou 4K cela fonctionne bien sur Youtube mais pas pour les autres applications vidéo (pertes d’images, présences de ralentissements).<br /> CLUBIC, vous omettez de mentionner la possibilité d’installer une carte PCie Ethernet 10 Gigabits. Pour installer la carte PCIe Gen 3 x4 10 GBits/s ASUSTOR AS-T10G2 il faut retirer la carte PCIe Gen 3 x4 dédiée aux 4 SSD NVMe. Ce qui veut dire que c’est soit une connectique 10 GbE soit 4 ports M.2 NVMe mais pas les deux ! Un choix appréciable pour l’avenir.<br /> En Ethernet 2,5 Gbits/s la mise en cache SSD est inutile, quelque soit le mode LECTURE ou LECTURE/CRITURE. Premièrement, car les disques CMR de 10 To et plus atteignent un débit proche de la vitesse limite de ce mode Ethernet. Mais aussi, car ces mises en cache ne vont que lisser les débits, alors qu’il est bien plus important d’avoir le système du NAS installé sur des SSD que vous pourrez aussi utiliser en tant que stockage, j’explique comment procéder ci-dessous.<br /> Astuces :<br /> Installer le premier volume avec un ou plusieurs SSD. Donc, à effectuer lors du premier démarrage (sans disque dur dans les baies, uniquement un ou plusieurs SSD). Si vous avez déjà effectuer une installation du NAS avec un ou plusieurs disques durs, réinitialisez-le afin d’obtenir une installation sur SSD. Ainsi, vous pourrez bénéficier de la mise en veille automatique du NAS et de l’hibernation automatique des disques durs. Sans cette mise en place du système, sur un ou plusieurs SSD, ces deux fonctionnalités ne fonctionneront pas. Qui plus est cette configuration permet au système ADM d’être plus rapide, ainsi que tous les services du NAS qui l’accompagnent !<br /> Tout fonctionne rapidement grace aux 16 Go de RAM installés et au RAID 10 composé de 4 disques SSD NVMe utilisés comme « Volume 1 » (pour le système et les données du dossier « Web » dédié aux services d’hébergement Web).<br /> Trois de mes disques durs sont configurés en mode « MyArchive » me permettant de les formater en NTFS et de les retirer à chaud. Le quatrième disque dur, correspondant au disque 1, donc au volume 2, est configuré en mode « Single » formaté en ext4.<br /> Pour la sauvegarde de mes disques durs internes aux 4 baies du NAS, j’utilise la fonctionnalité « Sauvegarde NAS vers disques externes ». Pour cela j’utilise le boitier « Boitier Baie USB 3.2 Gen 2 10G pour 4 disques SATA . Alimentation 75W, capacité 64TB. Possibilité de Raid Logiciel 0 1 5 », disponible sur Amazon (ASIN B0B6CN1B53), et branché sur le port USB 3.2 Gen 2x1 situé à l’arrière du NAS. Ce boitier externe dispose de la même vitesse de connexion USB que le NAS, soit 10 Gbits/s.<br /> Point négatif : il m’a fallut démonter pratiquement toutes les vis, pour retirer la carte mère et ainsi accéder au second emplacement de la mémoire DDR4 au format SO-DIMM, Seul l’emplacement vide par défaut est accessible facilement, merci ASUSTOR !
Nerces
Galixte:<br /> Le port HDMI 2.0b fonctionne bien<br /> Tout à fait, comme je le dis dans l’article, « Un regret cependant, la prometteuse prise HDMI est sous-exploitée » : il pourrait y avoir plein d’applications pour faire des tas de choses avec. Tant pis pour le moment.<br /> Galixte:<br /> vous omettez de mentionner la possibilité d’installer une carte PCie Ethernet 10 Gigabits<br /> C’est exact, je rate forcément des trucs sur un tel produit. Merci de signaler ce point.<br /> Galixte:<br /> Seul l’emplacement vide par défaut est accessible facilement<br /> C’est aussi souligné dans l’article. Un défaut relativement mineur, mais assez étonnant alors qu’il « suffisait » de placer les deux ports SO-DIMM l’un à côté de l’autre sur la CM ?!
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Nokia G60 5G : un smartphone « éco-responsable » qui ne vise pas plus haut que la moyenne
Test HP Spectre x360 14 : un 2-en-1 élégant, aux nombreuses vertus
Test Devialet Dione : la barre de son haut de gamme qui a avalé un caisson de basse
Test ASUS ProArt X670E Creator WiFi : un modèle haut de gamme AM5 qui ne rime pas avec overclocking
Test Electric Scooter 4 Pro : que vaut la plus performante des trottinettes Xiaomi ?
Test realme 9i 5G : sans maîtrise, la puissance n'est rien
Test Razer Basilisk V3 Pro : une attaque en règle de l'excellente Logitech G502X
Test Dell UltraSharp U2723QE : un écran 4K
Test ASUS Zenbook 17 Fold OLED : PC portable à écran pliant ou tout-en-un transportable ?
Test AMD Ryzen 9 7950X
Haut de page