Freebox Delta : notre test complet du Player

Ludovic Loth
Spécialiste logiciels et apps
24 mai 2019 à 18h08
0

Freebox Delta Player : les télécommandes

Freebox Delta Télécommandes
© Clubic.com

Deux télécommandes

Faisant partie des 70 000 « chanceux » à s'être fait livrer deux télécommandes avec leur Player Delta, nous avons pu les prendre en main et les tester toutes les deux. Sachez qu'à terme, seule la télécommande dite « Soft Touch » se trouvera dans le colis de la Delta.

Pourquoi deux télécommandes ? Et pourquoi pas. Officiellement il s'agit d'une proof of concept, d'un test donc, pour savoir si une télécommande tactile, et surtout contextuelle, à de l'avenir... ou pas.

Que ceux qui ne profiterons pas de cette dernière se rassurent, celle-ci est optionnelle... voir très optionnelle.

Télécommande tactile oui, mais pas habile

Freebox Delta Télécommande Tactile
© Clubic.com

De prime abord, la télécommande tactile livrée avec notre Freebox Delta présente bien. Il s'agit d'une télécommande longiligne d'à peine plus de 20 cm fait d'un plastique noir brillant face écran et d'un plastique blanc du plus bel effet en dessous.

Freebox Delta Télécommande Tactile
© Clubic.com

Comme nous l'évoquions dans notre article de présentation, la face tactile de la télécommande est constituée de deux écrans OLED : l'un rectangulaire (partie haute de la télécommande), l'autre carré en dessous du disque légèrement enfoncé.

La qualité d'affichage, certes suffisante pour la tâche qui incombe à une télécommande, n'est pas non plus impressionnante. Cependant on apprécie la luminosité du rétroéclairage qui permet de lire l'écran dans la plupart des configurations.

Freebox Delta Télécommande Tactile zoom écran
Zoom sur les deux écrans de la télécommande tactile © Clubic.com

La télécommande dispose également de quatre petits touches tactiles supplémentaires rétroéclairées, non contextuelles, permettant de régler le volume sonore, de rendre le player aphone ou de l'éteindre.

Insistons sur le fait que la télécommande est tout à fait lisse en dehors du disque central. Aucun repère tactile ne permet donc de repérer, sans la regarder, les boutons +/- par exemple.

La charge

Cette télécommande tactile aura besoin d'être rechargée afin de fonctionner. Ne disposant pas de pile mais d'une batterie, contrairement à la télécommande soft touch, vous devrez donc la disposer sur la Delta, à l'emplacement dédié à cet effet avant de pouvoir l"utiliser.

Afin d'être correctement positionnée sur l'enceinte-box TV à l'endroit du chargeur par induction (symbole NFC), les deux appareils sont munis de petits aimants invisibles.

Freebox Delta Télécommande Tactile charge
© Clubic.com

Les plus avertis des freenautes auront pu suivre avec exaspération les problématiques de charge de la télécommande tactile. Tant et si bien qu'un certain nombre de tutos permettant de résoudre le problème en repositionnant les connecteurs à l'intérieur de la télécommande ont vu le jour sur YouTube.

Notez que ce choix de batterie est intéressant en théorie mais que si vous ne disposez que de cette télécommande et que vous l'avez oubliée sur votre canapé déchargée... vous devrez attendre un petit quart d'heure avant de pouvoir la prendre en main pour vos quelques manipulations.

Une fois chargée et mise à jour, étape indispensable, la télécommande tactile est prête à être utilisée.

Commandes contextuelles, la bonne idée ?

En la saisissant, l'écran s'allume et on voit apparaître la signalétique contextualisée à l'activité que vous êtes en train d'opérer.

Freebox Delta Télécommande Tactile
© Clubic.com

Ci-dessus, par exemple, l'affichage tel que vous le verriez sur l'accueil de la Freebox Delta. Il permet d'accéder facilement à un certain nombre d'activités telles que Freebox TV, le Replay, le portail VOD, le gestionnaire de fichiers, Netflix, etc.

Et force est de constater que le principe est plutôt séduisant. Ci-dessous l'affichage en condition de Replay qui permettra d'avancer dans son programme...
Freebox Delta Télécommande Tactile
© Clubic.com


...et ci-dessous les commandes lors de l'activité Netflix, par exemple, qui permettent à la fois de naviguer dans le programme et dans l'interface en cas de besoin.
Freebox Delta Télécommande Tactile
© Photofloue.com


Le retour de force

S'il est une chose que fait bien la télécommande tactile de la Freebox - et qui a pas mal évolué au cours des mises à jour de celle-ci - c'est le retour de force.

Cette petite vibration qui permet de « sentir » quand vous appuyez sur un bouton atténue l'effet « rigide » de l'écran tactile et participe à améliorer l'expérience de navigation. Reste qu'il s'agit d'une fonctionnalité qui a une fâcheuse tendance à siphonner la batterie de la télécommande.

Une télécommande très oubliable

Même en mettant les petits problèmes fonctionnels de la télécommande de côté, celle-ci peine à convaincre. En effet, elle souffre du même principal défaut que les applications de télécommandes sur smartphones : il faut la regarder pour trouver la moindre commande, quand bien même celle-ci serait toujours présente (hors contexte) telle que la touche volume.

Avec une télécommande standard, en quelques dizaines de minutes d'usage, vous appréhenderez naturellement le positionnement des principaux boutons notamment grâce au relief de ceux-ci ; le cerveau est bien fait ! Dans ce cadre, la télécommande tactile de la Freebox Delta cumule les désavantages : elle est lisse et les commandes changent en fonction de votre activité... Or, ce que l'on veut d'une télécommande et de l'interface qu'elle dirige, c'est bien le contraire : agir sans avoir à y penser sur une interface adaptée pour n'avoir qu'à « réfléchir » à ce que l'on regarde, pas à ses mains.

Ajoutez à cela le fait que vous deviez la reposer à sa place, sur votre si jolie box, afin qu'elle soit un peu chargée quand vous souhaitez l'utiliser... et soyez sûr que cette télécommande finira vite dans un tiroir, à l'abri de la poussière et de toute utilisation.

Télécommande « soft touch »: la simplicité a du bon

Il y a certes moins à écrire sur la télécommande soft touch de cette Freebox Delta que les utilisateurs retrouveront d'ailleurs également dans le paquet de leur Freebox One.

Freebox Delta Télécommande SoftTouch
© Clubic.com

Enfermé dans une coque blanche en plastique qui semble solide, le revêtement souple de la télécommande Free est plutôt agréable au toucher. La signalétique est simple et sans couleur ; exit les historiques boutons rouge, jaune, bleu, vert. En outre, a contrario de sa sœurette testée ci-dessus, la soft touch est tout en relief : des creux et des bosses, elle en a.

À noter la présence d'un micro en haut de la télécommande qui, pour l'heure, n'a pas encore été activé mais qui pourrait éventuellement permettre d'utiliser OK, Freebox ou Alexa dans un futur proche ?

Enfin, comme nous le disions plus haut, ce sont ici deux piles AA qui alimentent la télécommande.
Freebox Delta Télécommande SoftTouch
© Clubic.com


En termes d'usage, la seule nouveauté ici, par rapport à la Freebox Révolution ou à la Mini 4K est la présence d'un bouton Netflix dédié qui permettra d'accéder à cette activité quoi que vous fassiez.

Seul bémol lors de nos expérimentations : nous avons parfois eu du mal à discerner quels boutons des flèches directionnelles gauche/droite ou des boutons avance/recul il fallait utiliser et dans quel cadre. En effet, avancer dans un programme en replay se fera grâce aux flèches, avancer sur Netflix grâce aux boutons de transport... une uniformisation (logicielle) serait bienvenue.

Et une, et deux, et une de trop !

À l'usage, notre conclusion concernant les télécommandes est sans appel : la télécommande tactile n'a vraiment pas grand intérêt. L'interaction entre l'utilisateur et son écran de TV doit être des plus directs, et non passer par un écran intermédiaire qu'il faut regarder pour être sûr d'appuyer au bon endroit parce que tactile et contextuel nous semble être une complication bien malvenue.

Quant à la télécommande soft touch, c'est celle que nous vous conseillerons d'utiliser : simple, fonctionnelle et plutôt agréable, elle fait le taff !

Reste enfin que pour certaines activités, YouTube en haut de la liste, un clavier n'aurait pas été de trop... Dépourvue de commande vocale, faire ses recherches à base de haut/bas/gauche/droite et valider à chaque lettre est loin d'être l'expérience à laquelle on s'attend sur un produit haut de gamme.
31
20
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top