Free : les appels inclus vers l'Algérie désormais limités à 10h

27 décembre 2013 à 11h20
0
Free a procédé hier à une petite mise à jour de ses offres d'accès à Internet : les appels vers l'Algérie passent de l'illimité à 10 h par mois.

La division FAI de Free a publié une nouvelle brochure tarifaire et de nouvelles conditions générales de vente (CGV) datées du 26 décembre 2013, comme l'a repéré le site Internet Freenews. En substance celles-ci mettent fin aux appels illimités vers l'Algérie, proposés depuis avril 2011.

00F0000004152390-photo-drapeau-alg-rien.jpg

Pour les nouveaux abonnés, les appels vers les fixes d'Algérie sont désormais limités à 10 h/mois, qu'ils soient inclus sans surcoût aux offres Freebox Révolution ou Freebox Crystal en zone non dégroupée, ou qu'ils soient souscrits en option à 2,99 euros/mois avec l'offre Freebox Crystal en zone dégroupée. Au-delà de 10 heures les communications sont facturées au même prix que lorsqu'elles ne sont pas incluses, c'est-à-dire 19 centimes d'euro par minute.

Les bénéficiaires existants quant à eux peuvent décider de ne pas valider les nouvelles conditions générales de vente, pour continuer à bénéficier d'appels illimités.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
scroll top