L'Arcep demande à Free et Google de rendre des comptes

Par
Le 05 décembre 2012
 0
L'Arcep vient d'annoncer à l'AFP avoir ouvert une enquête administrative concernant les difficultés d'accès à YouTube pour les abonnés à Free.

Contacté par nos soins, le régulateur des télécoms indique qu'il profite de la publication hier d'une étude de l'UFC-Que Choisir pour rendre compte de son action en matière d'interconnexion (peering). Cette dernière a révélé que plusieurs fournisseurs d'accès à Internet étaient concernés, mais l'Autorité se concentre depuis le mois de novembre sur le plus décrié et le plus problématique.

Pour ce faire, l'Arcep a demandé d'une part à Free et d'autre part à Google, éditeur du service de diffusion de vidéo YouTube, de révéler toutes les raisons du contentieux, qu'elles soient techniques et/ou financières.

L'Arcep était dans un premier temps entrée en relation de manière informelle avec les deux belligérants, en raison de l'actualité. Mais depuis le mois de novembre, ils ont une échéance : ils ont jusqu'à la fin de l'année 2012 pour rendre le questionnaire que l'Autorité leur a remis. Les trois acteurs feront un point début 2013, mais on ne sait pas encore quelle pourrait en être l'issue. L'Arcep concrétise ainsi sa volonté de « recenser les pratiques de gestion de trafic », comme elle l'avait annoncé fin septembre.

0140000001559948-photo-logo-youtube.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top