Test MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 : une carte mère Alder Lake B660 pour aller à l'essentiel

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
19 janvier 2022 à 10h21
9
MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © MSI
© MSI

Avec Asus et Gigabyte, MSI est parmi les fabricants de cartes mères les plus réactifs depuis la sortie de la plateforme Alder Lake d’Intel. Sans surprise, il est aussi parmi les premiers à se tourner vers le nouveau chipset B660 censé permettre d’aboutir à des cartes mères Alder Lake autrement plus abordables.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4
  • Design simple et efficace
  • Dissipateur pour chaque M.2
  • Performances du chipset B660
  • Gestion avancée de la DDR4
  • Combo avec le Core i5-12400
  • Deux ports 8 broches CPU
  • Pas de PCIe 5.0, pas de DDR5
  • Pas de clé USB pour les pilotes

Avant même la sortie des premiers processeurs Alder Lake, Intel avait confirmé son intention de proposer plusieurs chipsets pour accompagner sa nouvelle architecture. Si le Z690 était le seul disponible en novembre, trois chipsets devaient le compléter quelques semaines plus tard.

En prélude au CES 2022 de Las Vegas, Intel a partiellement tenu parole confirmant la sortie imminente des B660 et H610, mais faisant l’impasse sur le H670. À Clubic, nous estimons que ce B660 est, sur le papier, le plus intéressant pour des configurations « pas trop ruineuses » avec des cartes mères entre 160 et 240 euros chez MSI par exemple, en combo avec un Intel Core i5-12400 par exemple.

Fiche technique MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4

Résumé

Support du processeur (socket)
Intel LGA1700
Chipset
Intel B660 Express
Type de mémoire
DDR4
Format de mémoire
DIMM 288 pins (DDR4)
Connecteur(s) graphique
PCI Express 4.0 16x
Slots PCI
PCI Express 3.0 16x (4x), PCI Express 3.0 1x
Contrôleur Ethernet
Realtek RTL8125BG
Bluetooth
Oui
Wi-Fi
Oui
Fonctionnalités d'Overclocking avancées
Non
Format de carte mère
Micro ATX

Processeur

Support du processeur (socket)
Intel LGA1700
Chipset
Intel B660 Express
Compatible avec coeur graphique intégré au CPU
Oui

Mémoire

Type de mémoire
DDR4
Format de mémoire
DIMM 288 pins (DDR4)
Fréquence Mémoire
DDR4 2133 MHz, DDR4 2400 MHz, DDR4 2666 MHz, DDR4 2800 MHz, DDR4 2933 MHz, DDR4 3000 MHz, DDR4 3066 MHz, DDR4 3200 MHz, DDR4 3300 MHz, DDR4 3333 MHz, DDR4 3400 MHz, DDR4 3466 MHz, DDR4 3533 MHz, DDR4 3600 MHz, DDR4 3666 MHz, DDR4 3733 MHz, DDR4 3800 MHz, DDR4 3866 MHz, DDR4 4000 MHz, DDR4 4066 MHz, DDR4 4133 MHz, DDR4 4200 MHz, DDR4 4266 MHz, DDR4 4300 MHz, DDR4 4333 MHz, DDR4 4400 MHz, DDR4 4466 MHz, DDR4 4500 MHz, DDR4 4600 MHz, DDR4 4666 MHz, DDR4 4700 MHz, DDR4 4733 MHz, DDR4 4800 MHz
Technologie mémoire
Dual Channel
Capacité maximale de RAM (Total)
128GB
Capacité maximale de RAM par slot
32GB

Slots d'extension

Connecteur(s) graphique
PCI Express 4.0 16x
Slots PCI
PCI Express 3.0 16x (4x), PCI Express 3.0 1x
Type de multi-GPU
2-Way AMD CrossFire

Audio

Chipset Audio
Realtek ALC1200
Nombre de canaux audio
7.1

Réseau

Contrôleur Ethernet
Realtek RTL8125BG
Norme Ethernet
2.5 Gbps Gigabit Ethernet (2.5 GbE)
Bluetooth
Oui
Version Bluetooth
5.2
Wi-Fi
Oui
Version Wi-Fi
6

Stockage

RAID supporté
Oui
Connecteurs Disques
M.2 - PCI-E 4.0 4x, M.2 - PCI-E 4.0 4x + SATA 6 Gb/s, Serial ATA 6Gb/s (SATA Revision 3)
Modes RAID supportés
0 (Zero), 1, 5, 10

Connectique

Nombre de connecteurs pour ventilateurs
4
Connecteurs panneau arrière
2.5 Gigabit Ethernet - RJ45, Audio numérique S/PDIF Optique, DisplayPort, HDMI, Jack 3,5mm, USB 2.0, USB 3.2 Gen1 Type A, USB 3.2 Gen2 x2 Type C
Connecteurs additionnels
ATX 20 + 4 Broches, PCI Express 8 Broches, USB 2.0 interne, USB 3.2 interne
Normes USB
USB 2.0, USB 3.2

Équipement

Fonctionnalités d'Overclocking avancées
Non
Support TPM (Trusted Platform Module)
Oui
LED
LED RGB

Caractéristiques physiques

Format de carte mère
Micro ATX
Longueur
244mm
Largeur
244mm
MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
Mémoire et CPU sont déjà en place... mais pas livrés dans la boîte de la MAG B660M © Nerces

Chipset B660 : le frère « petit budget » du Z690

Après avoir testé plusieurs solutions à base de chipset Z690, nous sommes donc en mesure de vérifier le comportement d’une carte mère conçue autour du chipset B660. En l’occurrence, il s’agit d’un modèle MicroATX plutôt « musclé » qui, d’ailleurs, existe en deux versions avec ou sans contrôleur WiFi intégré. La différence de prix entre les deux modèles est faible (une dizaine d’euros) et on reste face à un modèle relativement onéreux (autour de 220 euros) alors que MSI dispose de cartes mères B660 plus accessibles comme les PRO B660M à plus ou moins 180 euros.

Intel chipsets série 600 © Intel
Intel détaille ses différents chipsets de la série 600 © Intel

Format MicroATX oblige, la MAG B660M Mortar est une carte mère compacte, carrée, de 24,4 x 24,4 centimètres. Le bundle est plus succinct que celui des modèles Z690 testés précédemment, mais il n’y a pas lieu de s’indigner. En plus de la carte mère, on retrouve donc une petite notice explicative ainsi qu’un DVD de pilotes. On remarque aussi deux antennes WiFi, deux câbles SATA et deux clips pour les ports M.2. Un minuscule tournevis « MSI » est présent, ainsi que divers catalogues, fiches promo et invitations à rejoindre le programme MSI reward.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces

Les deux ports M.2 sont équipés d'un dissipateur de qualité et de fixations Q.latch pour plus de simplicité © Nerces

La carte en elle-même est évidemment conçue autour du duo chipset B660 et socket LGA1700. Deux dissipateurs sont placés autour du socket. Ils permettent de rafraîchir un étage d’alimentation 14 phases qualifié de 12+1+1 par MSI avec 12 phases dédiées au Vcore. L’ensemble s’appuie sur un contrôleur Renesas RAA229132 et des MOSFETs Renesas ISL99360. MSI a opté pour un double port d’alimentation 8 broches pour cette mère qui offre un étage d’alimentation en adéquation avec ses prétentions : il n’est pas question d’overclocking du CPU sur un tel modèle.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
Pas question de ventilateur sur le chipset B660 de notre carte mère : un simple dissipateur très sobre © Nerces

Le troisième « gros » dissipateur est conçu pour rafraîchir le chipset, on y voit un « Mortar » gravé dessus. Il est complété par deux dissipateurs plus petits qui viennent surmonter les deux ports M.2 : merci MSI de ne pas rogner sur les dépenses et de proposer aussi un équivalent au système Q.latch – montage sans vis – pour les ports M.2. Des ports qui acceptent des SSD 2242, 2260 ou 2280, mais ne sont compatibles qu’avec la norme PCIe 4.0 x4. Un peu dommage que le PCIe 5.0 ne soit pas au menu, mais parfaitement compréhensible, tarification oblige.

Pourtant pris en charge par les processeurs Alder Lake, le PCIe 5.0 n’est pas non plus au programme des trois ports PCI Express de la carte. Deux d’entre eux sont en x16 : le premier est géré par le CPU (PCIe 4.0 x16), le second s’appuie sur le chipset B660 (PCIe 3.0 x4). Enfin, le troisième port PCI Express est en PCIe 3.0 x1. Puisque nous parlons du processeur, soulignons que bien sûr, toute la gamme Alder Lake est ici acceptée. En revanche, côté mémoire vive, il faut se contenter de DDR4 : plutôt une bonne idée compte tenu de l’approvisionnement difficile en DDR5.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces

Six ports SATA deux « blocs » et des connecteurs pour ports USB 3.2 en face avant © Nerces

En réalité, la prise en charge de la DDR4 est même très attendue : couplée au coût relativement modeste d’une carte mère à base de chipset B660, cela doit permettre de faire baisser le ticket d’entrée à Alder Lake. Dans le cas de notre MAG B660M Mortar, il faut faire avec quatre ports DIMM pour un maximum de 128 Go, bien sûr en double canal, mais aussi compatible avec la mémoire ECC. Côté fréquences, MSI évoque une prise en charge depuis la DDR4-2133 et jusqu’à la DDR4-4800 à travers les réglages du BIOS, l’Intel XMP étant bien sûr au programme.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
Notre MAG B660M Mortar WiFi est en version DDR4, mais il existe aussi une variante DDR5 © Nerces

La MAG B660M Mortar n’est pas un monstre de fonctionnalités, mais MSI intègre malgré tout pas mal de petites choses comme un contrôleur audio plus que correct. Il s’agit d’un Realtek ALC1200, bien sûr compatible 7.1. Le réseau Ethernet est confié à un autre Realtek, le RTL8125BG compatible 2.5 GbE et puisque nous avions la version WiFi de la carte mère, nous pouvions aussi compter sur l’Intel WiFi 6, une solution pré-installée sur l’emplacement M.2 Key-E. Il prend en charge le 802.11 a/b/g/n/ac/ax, mais aussi le Bluetooth 5.2.

Notons que de manière un peu moins pratique, MSI a visiblement été contraint de séparer les six ports SATA de sa carte mère en un bloc de quatre et un bloc de deux. Il limite aussi le nombre de ports USB en façade : un header 1x USB-C 3.2 Gen 2, un header 2x USB-A 3.2 Gen 1 et deux headers 4x USB-A 2.0. Bien sûr, ces headers internes sont complétés par 4 connecteurs 4 broches pour ventilateurs et pompe, les connecteurs front-audio classiques, un connecteur pour module TPM, un autre pour le Thunderbolt et… c’est déjà pas mal !

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © MSI
Un I/O shield très complet, malgré l'absence de boutons liés au flash BIOS / clear CMOS © MSI

Enfin, terminons par un petit tour sur l’I/O shield qui a le bon goût d’être intégré à la carte mère comme cela se fait de plus en plus souvent sur les modèles « haut de gamme ». On y retrouve bien sûr quantités de ports USB : 4x USB-A 2.0, 3x USB-A 3.2 Gen 2, 1x USB-C 3.2 Gen 2x2. MSI dispose deux ports d’affichage avec un HDMI 2.1 et un DisplayPort 1.4. Il intègre bien sûr le port Ehternet 2.5 GbE et les deux prises pour les antennes WiFi. Enfin, on trouve les cinq connecteurs jack audio 3,5 mm classiques et le connecteur optique S/PDIF, mais rien pour le ClearCMOS ou le flash du BIOS.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
Au premier démarrage, la BIOS nous demande des précisions sur le système de refroidissement © Nerces

BIOS et accompagnement logiciel

Un BIOS qu’il faudra mettre à jour de manière « traditionnelle » depuis l’interface M-Flash ou via Windows. Pour ce modèle MAG, il n’était bien sûr pas question de voir MSI réinventer son BIOS et le fabricant adopte une interface similaire à ce que les habitués de la marque connaissent. Bon point, MSI reconduit au premier démarrage la question portant sur le type de refroidissement CPU utilisé : cela permet au BIOS d’ajuster les paramètres de puissance maximale accordée au processeur. Pratique.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
Le mode « easy » est comme toujours le plus clair avec les informations essentielles sur une page © Nerces

Pour le reste, rien de bien original et MSI garde une interface proche de celle de ses concurrents directs, Asus et Gigabyte. Elle est faite de deux parties selon que l’on préfère le mode « easy » ou « advanced ». Le premier a l’avantage d’offrir toutes les fonctions essentielles sur une seule page qui fait également office de résumé de la configuration : les choses sont ainsi plus directement accessibles et conviennent particulièrement à un public un peu moins expert. Compte tenu de l’objectif de cette carte, le mode « advanced » est logiquement moins décisif.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces

En mode « advanced » on accède à bien plus d'options pour les réglages RAM et la surveillance matérielle © Nerces

Sur le principe, il s’agit de laisser aux utilisateurs expérimentés un accès à la plupart des réglages et des options. L’intérêt de ce mode « advanced » est ainsi de pouvoir ajuster plus finement les timings de votre mémoire vive pour des performances un peu plus élevées. Notez que, bien sûr, MSI propose les options XMP d’Intel pour une configuration automatique des barrettes de DDR4 et dispose aussi de son propre outil Memory Try It ! lequel doit permettre d’aller plus loin en testant – toujours de manière automatisée – des réglages encore un peu plus ambitieux.

Une fois les réglages BIOS ajustés et la machine installée, il est temps de se rendre sous Windows pour compléter la procédure en mettant en place les programmes spécifiquement conçus par MSI pour accompagner sa carte. Bien sûr, comme chez n’importe quel fabricant, lesdits programmes sont tout ce qu’il y a de plus facultatifs. Le MSI Center est en quelque sorte la « tour de contrôle » de l’environnement logiciel de MSI. Si vous ne deviez en installer qu’un seul, ce serait sans doute lui dans la mesure où il regroupe l’essentiel.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
MSI Center est au cœur de la logique logicielle du fabricant © Nerces

C’est à partir de lui que l’on va pouvoir aisément enregistrer sa carte auprès de MSI pour bénéficier d’un support particulier. C’est lui aussi qui permet d’afficher des options de surveillance matérielle de la carte mère, et ce, même si la chose est relativement succincte par rapport aux outils spécifiquement conçus pour cette tâche. Le MSI Center est l’occasion de découvrir le Live Center : une espèce de centre de contrôle des pilotes / logiciels actuellement installés. On peut voir en un clin d’œil si des mises à jour sont disponibles et les installer.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces

Il dispose d'un module de mise à jour et de nombreuses fonctionnalités annexes © Nerces

Enfin, le MSI Center ouvre aussi la voie à une multitude d’autres modules que l’on peut installer par la suite, en fonction de ses besoins. Pour être tout à fait honnête, nous ne sommes pas plus convaincus que cela par ce fatras de programmes en plus qui apportent peut-être quelque confort supplémentaire, mais multiplient surtout les procédures d’installation : on note la présence de LAN Manager, de MSI Compagnon pour enregistrer ses parties, de Mystic Light pour gérer le RVB, de User Scenario pour l’overclocking et de bien d’autres choses encore.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © MSI
© MSI

Performances générales

S'il sera plus logique de l'associer à l'excellent Core i5-12400 par exemple, nous avons associé la MAG B660M Mortar WiFi à des éléments que nous avions utilisés sur les précédents tests liés à Alder Lake. Pour plus de cohérence dans les comparaisons, processeur, carte graphique, SSD, système de refroidissement et l’alimentation sont identiques.

  • Carte mère : MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4
  • Processeur : Intel Core i9-12900K
  • Mémoire : G.Skill Trident Z Royal Elite F4-4800 (2x 16 Go)
  • Carte graphique : Asus TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD : Western Digital WD_Black SN850 1 To
  • Refroidissement : MSI MEG CoreLiquid S360
  • Alimentation : be quiet ! Straight Power 11
MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces

CPU-Z vient détailler le processeur, la carte mère et la mémoire vive utilisés pour le test © Nerces

Première carte B660 à passer entre nos mains, la MAG B660M Mortar WiFi DDR4 ne pouvait évidemment être comparée à des modèles équivalents. De toute façon, nous avions surtout à cœur de voir ses performances par rapport à des solutions Z690 afin de déterminer à quel point la descente en gamme pouvait être préjudiciable.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
Mesure de performances sous AIDA64 © Nerces

Qui dit utilisation de la mémoire DDR4, dit comparaison délicate avec les plateformes en DDR5. Plus moderne, cette dernière assure effectivement des débits sans commune mesure avec ce que pouvait offrir la génération précédente. L’outil « Performances cache et mémoire » d’AIDA64 est à ce niveau intraitable.

Nos deux cartes mères DDR4 sont largement distancées par celles en DDR5. En revanche, on note que le changement de chipset n’a guère d’incidence et notre MAG B660M Mortar n’est soit pas bien loin, soit carrément supérieure à l'ASRock Z690 PRO RS que nous testions il y a quelques semaines. Il convient aussi de noter que les deux plateformes en DDR4 compensent en partie par une latence sensiblement plus faible (autour de 65 ns contre environ 85 ns sur la DDR5).

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
Mesure de performances sous GeekBench 5 © Nerces

Notre second test se focalise sur la puissance processeur et il est amusant de noter les résultats étonnants retournés par Geekbench 5 en single-core : il n’offre rien de moins que la première place à notre carte mère à base de chipset B660… devant toutes les cartes en Z690. En multi-core, on note par contre que la DDR5 apporte un net avantage aux deux cartes mères qui en bénéficient et, là encore, le chipset ne semble pas avoir beaucoup d’importance.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
Mesure de performances sous CineBench R20 © Nerces

Cinebench R20, notre second test processeur, conduit à des conclusions moins « tranchées ». Toutes les cartes se tiennent dans un mouchoir de poche lors du test single core et si en multi core on note un avantage pour les solutions employant de la DDR5, on ne peut pas dire que les écarts soient réellement conséquents.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
Mesure de performances sous PCMark 10 © Nerces

PCMark 10 permet d’avoir un retour un peu moins théorique et de nous rapprocher de l’usage « réel » d’un ordinateur. Le logiciel développé par UL simule effectivement différentes activités que l’on peut être amenés à faire sur le PC depuis la navigation Web jusqu'à la visioconférence en passant par de la bureautique ou de l'édition photo / vidéo.

Il démontre à quel point, pour un usage « classique », il ne faut pas se laisser impressionner par les discours marketing. Une carte mère très onéreuse aura davantage de fonctionnalités et pourra être importante pour certains usages très précis, mais dans la majorité des – il en va donc ainsi sur PCMark 10 – les écarts de performances sont insignifiants avec des solutions meilleur marché.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
Mesure de performances sous CrystalDiskMark © Nerces

Nous enchaînons avec un test plus spécifique, consacré à la partie stockage. Nous n’avons pas testé les ports SATA ou l’interface USB et avons plutôt choisi d’illustrer cet aspect des choses avec le test d’un SSD NVMe, en l’occurrence un Corsair MP600 Force connecté en PCIe 4.0. CrystalDiskMark remonte des débits tout à fait conformes aux attentes, et ce, peu importe la carte mère observée : les différences que l’on repère sont dans la marge d’erreur d’un tel logiciel.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
Mesure de performances sous Windows 11, en copie de fichiers © Nerces

Le contrôleur réseau Realtek employé sur la MAG B660M Mortar offre le 2,5 GbE comme c’est le cas sur la majorité des cartes mères nouvellement commercialisées. Nos quatre cartes Alder Lake sont d’ailleurs pourvues d’un tel contrôleur. Pour en évaluer les performances, nous nous sommes appuyés sur un switch 10 GbE, le Buffalo BS-MP2008, et une machine source dotée d'un contrôleur 10 GbE. Que dire d’autre si ce n’est « un partout, balle au centre » ? Tout le monde tourne à 230 Mo/s environ.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © Nerces
Mesure de performances WiFi 6 sous PassMark Performance Test © Nerces

Pour terminer cette petite série de mesure, nous avons voulu vérifier le comportement de l’interface sans-fil au travers d’un test WiFi. Notre routeur n’étant pas compatible WiFi 6E, nous nous sommes contentés du WiFi 6 pour des débits mesurés avec le PassMark Performance Test… et des résultats pratiquement identiques d’une carte mère à l’autre, sachant qu’un écart de 20 Mbps n’est guère probant.

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4 © MSI
© MSI

MSI MAG B660M Mortar WiFi DDR4, l’avis de Clubic

8

Après plusieurs tests axés sur le chipset « fer-de-lance » de la gamme Alder Lake, le Z690, nous avions à cœur de vérifier les qualités du B660. Nous n’avons pas été déçus et s’il est moins novateur, plus classique que son grand frère, ce nouveau chipset sera aussi bien plus adapté aux besoins de la très grande majorité des utilisateurs.

Bien sûr, compte tenu du coût réduit d’une telle solution, les fabricants de cartes mères n’exploiteront pas non plus toutes les spécificités des processeurs Alder Lake. Ainsi, sur cette MAG B660M Mortar WiFi, le PCI Express 5.0 est aux abonnés absents et qu’il s’agisse de la carte graphique ou des SSD, il faut se contenter du PCI Express 4.0. MSI a aussi décidé de faire l’impasse sur la DDR5 pour se contenter de ces bonnes vieilles barrettes de DDR4.

Notre MAG B660M Mortar WiFi n’est donc pas ce que l’on peut appeler une « solution d’avenir ». Pour autant, les technologies actuelles, rodées et disponibles, sont parfaitement intégrées. Associée à un Core i5-12400 et de bonnes barrettes de DDR4, cette carte MSI doit permettre de monter une machine relativement économique et pour autant diablement performante. Du tout bon.

Les plus

  • Design simple et efficace
  • Dissipateur pour chaque M.2
  • Performances du chipset B660
  • Gestion avancée de la DDR4
  • Combo avec le Core i5-12400
  • Deux ports 8 broches CPU

Les moins

  • Pas de PCIe 5.0, pas de DDR5
  • Pas de clé USB pour les pilotes
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
7
Urleur
bon test, Msi est une bonne marque, pour la CM il faut voir le prix et ce qui va avec car en ce moment l’équipement est chers et souvent rare. Pas sûr que ceux qui vont prendre les derniers procs intel ou amd veulent de la DDR4 pour faire une nouvelle config, donc tout va se jouer sur les prix.
Popoulo
En quoi le « Pas de clé USB pour les pilotes » est un point négatif ? Les pilotes fournis avec le matos sont 99.99% du temps obsolètes (quelque soit le support physique) et celui qui monte lui-même sa machine ne fera jamais l’erreur de les installer (surtout qu’il y a le Live Center pour maj tout le toutim).
MattS32
Cas vécu : installation d’une machine avec une carte mère très récente et Windows 10.<br /> Pas de driver intégré à Windows 10 pour la puce réseau, pas de lecteur CD pour utiliser le CD fourni avec la carte mère.<br /> J’aurais été content d’avoir une clé USB avec un driver pour la puce réseau, même si pas la toute dernière version…
Nerces
C’est un tout petit point négatif, mais sur les gammes supérieures, la clé est fournie et comme l’explique MattS32, cela peut dépanner dans certains cas.
popmpopm
moi j’utilise mon téléphone comme une clé wifi je update est voila !
sebzuki
par contre c’est une carte haut de gamme à 230€… le tire «&nbsp;essentiel&nbsp;» est trompeur… ou bien on a pas la même définition de essentiel ^^
pecore
Je viens de regarder le prix et je me suis dit la même chose. Si ça c’est l’entrée de gamme, à quel prix sera le milieu de gamme ? Quant au haut de gamme, on sait déjà, c’est 1700€.<br /> Clubic.com – 23 Jan 22<br /> À 1700 €, la carte mère Asrock Z690 Aqua OC est un gros radiateur... avec...<br /> Pour sa dernière carte mère<br /> haut de gamme, Asrock a vu les choses en grand, en très grand même.&nbsp;<br />
Nerces
Il y aura encore le H610 pour l’entrée de gamme qui devrait être sensiblement moins onéreux. Le B660 est à mi-chemin entrée / milieu de gamme et le H670 (s’il arrive un jour) sera davantage le milieu de gamme.
Popoulo
@Nerces @Matts32 : Effectivement, dans le cas que vous énoncez, c’est effectivement utile si on a rien sous la main. Merci pour vos réponses
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Voici une promo immanquable sur cet écran gaming Acer de 24
Les GeForce RTX 4000 de NVIDIA arriveraient plus tôt que prévu
Profitez de cet écran gaming incurvé de 24
HP met une RTX 3080 Ti dans son ultraportable ZBook Studio G9
Ce casque gaming Acer profite d'une réduction de plus de 50% !
Un premier CPU AMD Zen4 avec iGPU RNDA2 apparaît sur OpenBenchmarking
Un écran gaming incurvé 27
Cette carte graphique RTX 3070 profite d'une belle promo en ce moment !
Le FSR 2.0 d'AMD est aussi efficace que le DLSS 2.0 de NVIDIA d'après les premiers tests
La carte graphique Radeon RX 6900 XT Gaming X Trio à prix préférentiel
Haut de page