Pocketalk : le monde est à vous !

Marc Mitrani
Expert Smarpthone
10 décembre 2020 à 09h00
0
Pocketalk S © Sourcenext
© Pocketalk

Jusqu'au 24 Décembre, Clubic vous ouvre chaque jour une case de son calendrier de l'Avent 2020 : l'occasion de découvrir des gadgets insolites ou pratiques, des idées cadeaux, pour soi ou pour ses proches.

La traduction instantanée n’est pas encore une réalité, mais on s’en rapproche petit à petit. C’est ce que démontre Pocketalk S un traducteur mobile autonome et surtout très efficace.

Les applications de traduction automatique rendent d’incontestables services lors d’une conférence ou d’un voyage touristique. Malgré tout, leur efficacité dépend d’un certain nombre de facteurs qui les rendent parfois difficiles à utiliser.

Double micro

Comment s’en sortir si, par exemple, votre smartphone ne dispose que d’un micro de mauvaise qualité, incapable de capter distinctement la voix à traduire ? En utilisant Pocketalk S , pardi !

Ce traducteur vocal bidirectionnel reconnaît 74 langues, y compris les dialectes locaux ou les mots d’argot (ça peut servir !). Il dispose de deux micros à suppression de bruit ambiant afin de ne capter que la voix humaine.

Pour l’utiliser, rien de plus simple : sélectionner les deux langues du dialogue dans son interface tactile, puis le sens de traduction. Faites ensuite parler naturellement votre interlocuteur et ses propos seront traduits sur l’écran, mais aussi prononcées par une voix synthétique claire et compréhensible.

Pocketalk S © Sourcenext
© Pocketalk

Touchez simplement l’écran lorsque vous souhaitez répondre à votre interlocuteur afin d’inverser le sens de traduction, puis lancez-vous : vos propos seront à leur tour traduits à l’écrit et à voix haute.

Pocketalk S © Sourcenext
© Pocketalk

Un module photo intégré permet également de traduire les textes imprimés, les panneaux et tout ce qui comporte un texte photographiable.

Le secret est dans le Cloud

Pour autant que nous avons pu en juger en cette période confinée, Pocketalk S se révèle redoutablement efficace. Nous avons testé ses capacités en français évidemment, mais aussi en anglais, espagnol, italien, polonais, arabe, cantonais et bulgare : à chaque fois nos interlocuteurs ont été épatés par la qualité de la traduction fournie.

Pour ce faire, Pocketalk S ne traite rien localement. Les données sont envoyées sur le Cloud de Sourcenext, société japonaise spécialisée dans la traduction automatique. Il faut donc impérativement être connecté au Web pour l’utiliser. En plus du Wi-Fi intégré, l’appareil dispose d’une eSIM 4G offrant une connexion mondiale : vous pourrez ainsi utiliser Pocketalk S dès qu’une couverture réseau 2G/3G/4G sera disponible.

Pocketalk S © Sourcenext
© Pocketalk

Notez que cette connexion 4G, au demeurant très fiable, ne permet pas de transformer l'appareil en point d'accès Wi-Fi. Par ailleurs le coup d'abonnement des deux premières années d’utilisation est inclus dans le prix d’achat. Au-delà, il vous en coûtera 50 € par année supplémentaire. En plus de l’eSIM, Pocketalk S accepte une carte SIM traditionnelle afin de vous permettre d’utiliser votre propre connexion internet.

Par défaut, les phrases traduites ne sont pas conservées par Sourcenext. Si vous le souhaitez, il est possible d’activer leur sauvegarde et de les rendre accessibles depuis un navigateur Web. Signalons aussi que Pocketalk S met à disposition quelques leçons de langues étrangères qui vous permettront de vous sortir de situations hasardeuses lors d’un voyage. Enfin, un convertisseur bien fait (devises, poids, dimensions) pourra apporter de l’aide.

Ou alors…

Les traducteurs de poche sont de plus en plus nombreux sur le marché, mais peu cumulent une connexion mobile ainsi qu’un appareil photo. Le M3 de Vasco Electronics , autre spécialiste mondial de la traduction automatique, dispose de tous ces attributs.

Retrouvez notre sélection du calendrier de l’Avent

Pourquoi changer une formule qui gagne ? Pour sa seconde édition, le calendrier de l’Avent de Clubic sélectionne pour vous des produits originaux et pas toujours très connus, dignes de l'intérêt du geek qui sommeille en vous ! Nous les avons tous eu entre les mains et nous les avons aimés : c’est d'ailleurs pour ça que nous vous les conseillons !

  • Parfois, un film moyen peut contenir une séquence ou un objet qui plaira à tout fan de science-fiction. C'est le cas de Mars Rocket , pendentif pas vraiment comme les autres.
  • Une caméra 360° à la fois simple à utiliser et capable de créer des vidéos traditionnelles étonnantes, ça vous tente ? Alors la Qoocam Fun de Kandao est faite pour vous !
  • Le mythique Gameboy de Nintendo a été revisité par Experimental Pi, une bande de californiens accros au Raspberry Pi. Le DMG PiBoy mérite que l'on s'y intéresse…
  • Avec son look de demi-orange charbonnée, Orba cache bien son jeu puisqu'il s'agit d'un instrument de musique pas vraiment comme les autres.
  • Embarquer une équipe de tournage dans sa poche : c'est ce que propose la caméra One X2 d'Insta360 . Pour cela, elle exploite de manière originale la prise de vue 360°. Et en plus, elle est simple à utiliser…
  • Nouvelle version des écouteurs true wireless vedettes du français Divacore, les Antipods 2 produisent un son de très bonne qualité. Et comme si ça ne suffisait pas, il sont bien pensés et à un prix abordable.
  • L'Aria Me d'Avantree est un casque audio dont le prix plutôt raisonnable cache une technologie de profilage audio lui permettant de s'adapter à l'ouïe de chaque utilisateur.
  • Avec Inside3 Legend , les gamers les plus accros aux jeux vidéos vont se rendre compte qu'il est possible de jouer (et de s'amuser) sans passer par une console ou un smartphone.
  • Le principe de base de la photographie reste le même depuis la création de la première chambre noire. Stenoflex vous fera revivre les émotions des premiers photographes grâce à un matériel simple.
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Obsolètes : votre chronique SF sera-t-elle surpassée par les IA ?
Sélénie : trouvez refuge sur la face cachée de la Lune
Wall-E : deux robots qui s'aiment pour sauver la planète ?
Phobos : embarquez pour une télé-réalité spatiale à haut risque vers la planète rouge
Netflix signe un accord avec Spielberg pour plusieurs films par an
Le Dernier Voyage : l'apocalypse au clair de lune
La revue Métal Hurlant est de retour : rencontre avec Vincent Bernière, son nouveau rédacteur en chef
Jachère : votre chronique SF découvre une Terre hors du temps
Twitch a 10 ans : retour sur un pionnier du stream en direct et sur l'avenir de la plateforme
Asus ROG sort son premier manga dédié au... streaming ! Découvrez les premiers chapitres
Haut de page