🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Pour le PDG de la plateforme d'échange crypto FTX, le bitcoin est dans une impasse

23 mai 2022 à 08h25
16
Sam Bakman-Fried © © Financial Times
Le jeune P.-D.G. de FTX a émis des critiques à l'encontre du bitcoin © The Financial Times

FTX a beau être une jeune plateforme d'échange en crypto-monnaies en plein essor, son président-directeur général, Sam Bankman-Fried, n'est pas un fervent défenseur du bitcoin (BTC).

Parmi ses justifications, M. Bankman-Fried invoque notamment une inefficacité de cette crypto-monnaie ainsi qu'un impact environnemental trop élevé.

Des motifs invoqués qui ne datent pas d'hier

Dans une interview accordée au Financial Times le 17 mai dernier, le P.-D.G. de FTX Sam Bankman-Fried voit l'avenir du bitcoin comme un « actif, une marchandise ou encore une réserve de valeur » plutôt qu'une crypto-monnaie, tout en le comparant avec la manière dont l'or est employé actuellement.

Tout d'abord, le BTC serait « inefficace », ce qui ne lui permettrait pas d'en faire un « système de paiement » à grande échelle. Il faut dire qu'il serait au mieux possible de traiter trois transactions en BTC par seconde, quand le système Visa, de son côté, serait en mesure d'en traiter 56 000/seconde, bien qu'il n'en ait à effectuer que 2 000/seconde actuellement.

De quoi ravir des pays tels que le Salvador qui ont donné cours légal au bitcoin au cours de la dernière année, et rejoindre, pour Bankman-Fried, le positionnement de structures internationales telles que la Banque mondiale sur le sujet.

En effet, en plus de sa volatilité, M. Bankman-Fried évoque à son tour l'impact environnemental du bitcoin. Très souvent pointés du doigt pour sa consommation d'électricité, mais aussi d'appareils et de composants électroniques divers nécessaires pour le miner, le BTC et ses mineurs ont notamment subi des restrictions dans certains pays, tels que le Kosovo. D'autres, tels que la Chine, ont carrément interdit le minage sur leur territoire.

Pendant ce temps, la valeur du bitcoin continue de chuter

Plutôt que la « preuve de travail » par le minage, le P.-D.G. de FTX souhaite que la « preuve d'enjeu » soit une alternative davantage employée, dans la lignée de la blockchain Ethereum et l'une des principales crypto concurrentes du bitcoin, l'Ether (ETH). Mais dans tous les cas, même si Sam Bankman-Fried a tenté de se justifier sur Twitter en rapportant que le Financial Times a soigneusement cherché à mettre en avant ses propos les plus polémiques sur le BTC, cela ne va pas accroître la confiance en cette crypto des acheteurs et vendeurs sur sa plateforme.

FTX, valorisée à près de 32 milliards de dollars en février dernier, demeure l'une des principales plateformes d'échange en cryptos, mais pour ce qui est de la valeur du bitcoin, la dynamique est toute autre. Ce dimanche 22 mai 2022 à 20 h, un BTC s'échange contre 28 314 euros. Une somme bien modique comparée aux 56 278 euros/pièce atteints le 12 novembre 2021, puisqu'il faut remonter au 16 juillet 2021 pour retrouver une valeur aussi faible.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
14
xavz78
Bitcoin : or numérique.<br /> Il existe en revanche plein d’autres cryptos qui ont le potentiel de VISA pour une fraction du coût énergétique du bitcoin.
norwy
Le bitcoin EST une impasse !
SplendoRage
Pour le moment, le l’ETH est toujours en POW … Et qu’on vienne pas me dire « ouuui mais il va passer en POS cette année bla-bla-bla… »<br /> Oui enfin …. Ce discours, ça fait déjà plus de 2 ans que les devs nous le sorte et ça fait 2 ans qu’on voit rien, bien au contraire !! C’est même ce qui a causé le shortage sur les GPU et fait exploser les prix !!! 1 millions et demi de GPU RTX et RX sont actuellement entrain de miner à l’heure actuelle …
pecore
Impasse technologique, on ne peut pas dire mieux. Quasi impossible à faire évoluer et à contre courant de la dynamique actuelle qui veut que l’on crée des choses qui consomment moins et non plus. Le bitcoin vit ses dernières années.
Loposo
Sans parler du blocus sur les composants électronique pour la Russie qui doit avoir un gros impact sur les fermes de minages car 3 mois après des cartes doivent commencer à mourrir et dure de remplacer. Bref c est pas plus mal si ça se cassé la geule.
pecore
Le Bitcoin n’est pas miné par des cartes graphiques mais je suppose que le même raisonnement peut s’appliquer aux machine de minage. Cela dit, je ne pense pas que la valeur du BTC soit corrélées au nombre de personnes ou de fermes en train de miner.
lastik0t
Non, le bitcoin n’est pas l’or numérique.<br /> Outre les ressemblances (être un moyen d’échange et rareté car en quantité limitée), la principale différence est la notion de valeur refuge :<br /> =&gt; l’or est une valeur refuge car il conserve sa valeur dans le temps<br /> =&gt; le bitcoin n’est pas une valeur refuge : aucun expert ne peut prédire sa valeur dans cinq ans<br /> Le bitcoin est en effet trop corrélé aux grandes valeurs tech. Il n’est pas une solution face à la fluctuation des actions.<br /> Tu ne feras jamais un x2 ou un %2 sur l’or en 6 mois : sur le bitcoin, oui.
Palou
« Sam Bankman-Fried », beau nom pour un banquier virtuel
maxxi
Le fonctionnement de la Blockchain à grande échelle n’est pas compatible avec la transition énergétique, donc soit on trouve un autre moyen de valider les blocs, soit les cryptomonnaies seront condamnées à terme. D’autant qu’elles sont des refuges pour l’agent sale de tous les bords.
xavz78
Si c’est de l’or numérique par essence puisqu’il y a une notion de quantité limitée et d’inaltération (l’or ne peut être fabriqué). Le marché est volatile comme a pu l’être l’or par le passé et se normalisera quand les réglementations seront stabilisées (ce serait pareil avec l’or si les lois n’étaient pas établies). Tout comme l’or il a des utilisations industrielles et techologiques (d’où la nouvelle corrélation actuelle). Sa valeur refuge est à long terme. Tout comme l’or c’est une mauvaise monnaie d’echange.
alsaco67
Qu’on supprime toutes ces monnaies virtuelles , cela ne devrait pas être difficile puisqu’elles n’existent pas <br /> Il y a assez de nos monnaies .
Papy65
Pour moi la monnaie traditionnelle est déjà très virtuelle car on paie très souvent par carte sans avoir pu manipuler de la monnaie physique entre le moment où le salaire a été viré et que on le dépense. Je ne sais plus à quand remonte la dernière fois que j’ai utilisé des billets ou pièces
wackyseb
Les cryptomonnaies ne servent à rien du tout.<br /> Les monnaies sont déjà virtualisé. On paie de banque à banque, sur internet, avec nos téléphones, en NFC sans sontact.<br /> Qu’apporte les cryptomonnaies ? Rien d’utile…<br /> Et en plus çà consomme un max, c’est pas plus sécurisé qu’un billet de banque dans son portefeuille !!!
philouze
« pour le moment » , sauf que c’est bel est bien prévu pour le 8 Juin, il n’y a rien d’étonnant à ce qu’une telle bascule coute autant de temps.
SplendoRage
Oui …. Elon Musk avait dit aussi chaque année que les Tesla seront autonomes pour l’été de la même année.<br /> Les promesses n’engagent que ceux qui y croient … Et de la part de gens qui s’en sont mis pleine les poches pour pas un rond, je dirais que leur parole est ….<br /> Nulle et non avenue ! Surtout quand leur prise de parole est faite afin de manipuler les marchés
Jolan
L’or est un métal précieux depuis la haute antiquité.<br /> A la vitesse de la technologie, êtes vous si certain que le bitcoin présentera toujours le même intérêt dans 50 ans ? Ou sera-t-il devenu le Minitel (40 ans) de la crypto-monnaie qui existera (ou pas) à ce moment là ?<br /> Vous pouvez avoir une opinion sur la question, mais aucun début de certitude.
xavz78
C’est un autre débat et tout comme l’or, ce qui fera qu’on l’utilise ou pas ce seront les usages. En soit la valeur de l’or revet l’une des plus importantes composantes de l’économie, celle de la confiance.<br /> Par essence le bitcoin est de l’or numérique. Mais tout comme l’or, le bitcoin n’est pas seul à proposer cette fonction. Seul le temps nous dira quelle crypto monnaie gagnera la confiance générale.
philouze
oui enfin toute analogie n’a pas valeur de loi.<br /> Passer d’un système POW a POS est complexe, mais une mahorité de néo-cryptos sont déjà en POS, la complexité c’est la transition, pas la techno sous jacente.<br /> Rien à voir avec la conduite autonome.
philouze
non, l’Or doit son succès initial à son inaltérabilité réelle. contrairement à tous les métaux connus. La légende veut qu’à travers toutes les société, enterrer ou noyer un tel metal puis découvrir que celui-ci n’était pas altéré 10 ans plus tard lui a donné cette valeur.<br /> Le Bitcoin n’a une valeur que pour des initiés, il n’a pas un « support » inaltérable. Il n’a pas un usage autre qui en provoque l’atrition ( prothèses, électronique, dopage de surface, bijouterie).<br /> L’analogie est grossière et sert surtout à « excuser » ses mauvaises performances comme monnaie, alors qu’il nous a été vendu comme tel.<br /> "Bon c’est de la daube niveau transaction, mais faut l’excuser : c’est l’or numérique, lui, il sert de valeur refuge. "<br /> Pour les vrais petits malins de cette industrie, la valeur refuge, c’est le dollar. Les autres ont vu leurs capital divisé par deux.<br /> Un or qui fait le yoyo entre 60 et 28k l’unité sur même pas trois mois, avec un support à 24k que les experts imaginent comme un seuil sous lequel la chute a zéro est quasi assurée : super valeur refuge effectivement.
xavz78
Non l’inaltérabilité du Bitcoin est réélle. Sa valeur réside dans la technologie blockchain inviolable et décentralisée. Et pour certaines industries financières c’est une sécurité recherchée.<br /> Que sa valeur fluctue autant c’est purement exogène puisque le cadre réglementaire est loin d’être formalisé. C’est le principal risque inhérent au bitcoin.<br /> Et je persiste, la valeur de l’or a amplement varié au cours de sa longue existence. Le Bitcoin n’a pas ce recul.<br /> Je ne dis pas que sa juste valeur est celle du cours qu’on lui connait que ce soit à la hausse ou à la baisse. Et aucun expert ne peut prédire son prix.<br /> Mais dans l’essence c’est un or numérique.<br /> Maintenant mon avis : d’autres crypto ont largement plus d’intérêt et apportent des services bien plus riches tandis que certaines peuvent rellement faire office de Monnaie. D’ailleurs, les monnaie que nous connaissons peuvent rellement espérer basculer sur la blockchain dans un avenir pas si lointain.
philouze
non, ce que tu ne saisis pas c’est que l’or n’est pas juste inaltérable, c’est d’ABORD un métal, qui a le bon gout d’être inaltérable, en plus d’une foultitude d’usage.<br /> Le Bitcoin est non duplicable, et… c’est tout, il n’est pas un métal, ou une pierre, c’est l’équivalent d’une action - certes non falsifiable- émise sans support.<br /> « Et je persiste, la valeur de l’or a amplement varié au cours de sa longue existence. » sans aucune commune mesure avec ce que vit le BTC.<br /> Ensuite, une valeur refuge a une logique systématiquement contra-cyclique : quand il y a une crise, elle monte, précisément parce qu’on a confiance en elle.<br /> le Bitcoin c’est le contraire, quand il y a une crise, il plonge, et encore plus violemment que les marchés classiques.<br /> Ce n’est donc ni une monnaie, ni une valeur refuge, par contre c’est une vraie nuisance environnementale.
xavz78
Si c’est de l’or numérique (pas tout a fait un métal donc !). Idem pour la blockchain qui a des usages industriel pour les acteurs de la finance (manifestement vous n’y travaillez pas donc ne savez pas qu’ils existent).<br /> Je persiste dans tout ce que j’ai précedemment dit. L’or a varié dans des proportions importantes et à long terme, le bitcoin se stabilisera (à 100 dollars ou 100 K personne n’en sait rien). Ses variations sont exogènes car à la différence de l’or la réglementation est largement plus instable. Petit rappel : l’or échangé sur les marchés est autant de « papier » et au moins autant virtuel pour son immense marjorité d’acteurs financiers. Tout comme l’ensemble des commodities. Personne ne stock les barils de brent qu’il détient chez lui. Sinon Geneve serait bien encombré !<br /> La valeur refuge de l’or comme du bitcoin est basé sur sa rareté et son inaltérabilité. Que le marché ne le prenne pas en compte pour les raisons evoquées et la psychologique qui l’entoure ne remet pas en questions ces deux composantes fondamentales.
philouze
xavz78:<br /> Idem pour la blockchain qui a des usages industriel pour les acteurs de la finance (manifestement vous n’y travaillez pas donc ne savez pas qu’ils existent).<br /> je viens juste de bâtir des specs pour une blockchain custom sur un projet d’archivage de facture, j’imagine que j’ai une vague idée de la chose ;).<br /> " l’or échangé sur les marchés est autant de « papier » et au moins autant virtuel pour son immense marjorité d’acteurs financiers. Tout comme l’ensemble des commodities. Personne ne stock les barils de brent qu’il détient chez lui. "<br /> Vous confondez le support et la financiarisation du support.<br /> L’or au bout de la chaîne est bien réel, le pétrole dans les tankers est bien réel, et s’il vient à couler un tanker non assuré, bien sûr que tous les détenteurs de la titrisation de la cargaison perdent leur thune.<br /> Inversement tant que la cargaison existe le titre a une valeur.<br /> C’est là toute la différence : il ne reste pas de support au BC, c’est pour ça qu’il n’est pas un refuge. C’est une « Tulipe », et comme les fameuses tulipes, s’il brise son plancher à 28k, il ne vaudra plus rien (ou presque).
xavz78
L’imatérialité est désormais très bien valorisée. Les résultats des sociétés de la Tech ne me feront pas mentir. Donc l’or numérique (j’insiste sur ce coté intangible) est une logique cohérente. En finance encore plus grace à la blockchain, outil formidable de sécurisation.<br /> L’or échangé sur les marchés et donc pricé par des acteurs qui n’en détiennent et n’en détiendront physiquement pas les stocks revient à virtualiser sa détention. Il y a dont bel et bien un titre de comparaison avec le bitcoin / les crypto.<br /> Reparlons en après le seuil psychologique de 28K ou même 10K voir 1K. Le bitcoin circulera toujours et pourra toujours être utilisé par sa rareté et son inaltérabilité comme une valeur refuge une fois la réglementation établie. Que ce soit bien ou mal peu importe finalement. Par contre il est important que les investisseurs aient à l’esprit que nous ne parlons pas de monnaie avec le Bitcoin.
philouze
xavz78:<br /> L’imatérialité est désormais très bien valorisée.<br /> Attention, ne confond pas non plus « support » et « matérialité du support »<br /> une monnaie d’état a un support immatériel, mais énorme : le PIB de tout un état, la crédibilité de tout un état.<br /> De même les parts d’une société IT sont doublement immatérielles, mais elles reposent sur le bilan et/ou la crédibilité de ces actifs
MisterGTO
Désolé de te contredire mais le 1er testnet officiel c’est pour d’ici une semaine, les shadow fork fonctionnent très bien…<br /> Le fork sur le mainnet sera peut-être un peu plus tard que prévu car ils ne prendront strictement aucun risquemais ce sera avant la fin de l’année.
MisterGTO
philouze:<br /> L’or au bout de la chaîne est bien réel<br /> Il y a un monde entre la théorie et la pratique.<br /> C’est devenu tellement opaque que plus personne ne croit que l’or papier est backé par l’or physique qu’il est censé représenté.
xavz78
On est bien d’accord, le support du Bitcoin est un actif immatériel c’est pour cela que j’emploie le terme numérique / digital depuis le début. Mais cela reste bel et bien un actif.
philouze
on boucle : je n’ai pas dit que ce n’était pas un actif (immatériel ou pas) mais qu’il n’était backé par rien, de matériel comme d’immatériel.<br /> Il n’est que lui, il ne représente que lui, il n’est adossé à rien.<br /> « C’est devenu tellement opaque que plus personne ne croit que l’or papier est backé par l’or physique qu’il est censé représenté. »<br /> C’est opaque, mais encore heureux que les prenneurs croient bien qu’il est backé par un stock d’or physique, et c’est (normalement) checké par les instances de contrôle.
xavz78
Qu’il ne soit addossé à rien d’autre que lui même, constitue une propriété recherchée : pas d’intermédiaires entre le détenteur d’actif et l’actif. Ce n’est pas le cas pour l’ensemble des placements financiers, tous détenus par un intermédiaire (banque, broker).<br /> Or le fait de passer par un intermédiaire qui vous garanti un droit de propriété, présente en réalité un risque. Celui de perdre le controle de votre actif sous-jacent. Le Bitcoin lui, peut être stocké chez vous (en quelque sorte). Pour toutes ces raisons, cette alternative à l’or papier est valorisée comme une sérieuse opportunité de sécurisation par de nombreux acteurs financiers.
philouze
« Qu’il ne soit addossé à rien d’autre que lui même, constitue une propriété recherchée : pas d’intermédiaires entre le détenteur d’actif et l’actif. »<br /> Mais même pas, quelque chose comme 90% des transactions sont effectuées sur des plateformes qui constituent de fait un intermédiaire. Et la liste sans fin des hack de ces plateformes, voir leur chute complète, ne vient pas du tout rassurer sur le principe.<br /> « cette alternative à l’or papier est valorisée comme une sérieuse opportunité de sécurisation par de nombreux acteurs financiers. »<br /> discours auto-validé, je n’ai vu personne de sérieux avancer ça, à part les laudateurs de la solution.
xavz78
Sauf que ce qui est échangé c’est l’actif et non le titre de propriété d’un sous jacent que ni l’intermédiaire ni le propriétaire ne détiennent physiquement. C’est donc un risque pour l’or papier, valeur refuge mais jusqu’à un certain point.<br /> Et à la différence de l’or, l’utilisation d’un intermédiaire pour le stockage est un choix. Ce choix est une opportunité différenciante. C’est un paradoxe certes mais cela est valorisé.<br /> J’ajoute au débat que l’or n’est pas parfaitement négativement corrêlé aux variations des actions. Ne serait-ce qu’à l’heure où nous nous parlons, le CAC et le Nasdaq sont en forte baisse sur 24h, l’or en baisse ou stable. L’or n’est donc pas parfaitement du tout une valeur refuge.<br /> En conclusion le bitcoin est une nouvelle alternative sérieuse et complémentaire à l’or physique en tant que valeur refuge (et il n’y a pas que l’or) à condition que la réglementation se stabilise.<br /> Mon avis personnel cette fois : d’autres crypto utilisent la blockchain pour des finalités industrielles bien plus interessantes.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Crypto crash, quel crypto crash ? L'optimisme règne chez les passionnés malgré la situation
Le bitcoin, gouffre énergétique ? Selon cette étude, c'est totalement faux
Les mineurs de crypto ont acheté pour 15 milliards de dollars de cartes graphiques en 18 mois
Whales, bear market, bull market : que signifient ces termes du marché crypto ?
Elon Musk attaqué en justice pour arnaque au Dogecoin
Crash des cryptos : le bitcoin passe sous les 24 000 $, jusqu'où peut-il descendre ?
Le papa du metaverse dans la science-fiction lance son propre metaverse dans la « vraie vie »
Les vols de crypto pulvérisent tous les records, et les réseaux sociaux sont souvent complices
Un grand centre commercial parisien acceptera le paiement en crypto dès la semaine prochaine
Crypto-monnaies : comment générer des revenus passifs ?
Haut de page