Pentax K100D : reflex stabilisé à petit prix

21 septembre 2006 à 16h31
0

En images

De quoi le K100D est-il capable lorsqu'il s'agit de rapporter une photo de nuit, en intérieur... ?

Portée du zoom

L'objectif que nous avons eu pour ce test est le 18-55 du kit. Monté sur le K100D, ce zoom équivaut à un 27-81,5 mm. Il permet de disposer d'un assez bon recul, appréciable notamment pour photographier dans les espaces confinés, mais pas d'aller chercher des détails au loin. Pour bénéficier d'entrée de jeu d'une plage focale plus importante, il est possible de se tourner vers l'offre 18-55 mm + 50-200 mm.

00B4000000364875-photo-pentax-k100d-grand-angle.jpg
00B4000000364876-photo-pentax-k100d-t-l.jpg

La portée du zoom de l'objectif en positions grand-angle et téléobjectif


Le 18-55 mm est un objectif équivalent à ce que proposent, en kit, tous les constructeurs pour les reflex de cette catégorie. Le but d'une telle offre est d'équiper les utilisateurs d'un zoom polyvalent adapté aux besoins courants. Ces objectifs ne sont jamais ce qu'il se fait de mieux en qualité optique, mais ils toutefois l'avantage de présenter un bon rapport qualité / prix. À chacun ensuite d'élargir, progressivement et en fonction de ses moyens, son parc d'optiques.

Photographie rapprochée

Avec l'objectif 18-55 mm il est possible de s'approcher à une faible distance du sujet, satisfaisante pour avoir une vue rapprochée et détaillée, du sujet et de lui seul.

000000B400365866-photo-pentax-k100d-macro.jpg

Le 18-55 mm permet un rapprochement important du sujet


On note sur le K100D la présence d'un mode « macro » comme sur tout compact ou bridge qui se respecte. C'est surprenant lorsque l'on sait que, pour faire de la photographie rapprochée, les appareils de type reflex requièrent un objectif spécifique. Après essais, on se rend compte que ce mode ne permet en fait pas de bénéficier d'un rapprochement supérieur à celui des autres modes. Faut-il pour autant l'oublier ? Si l'on débute, pas forcément, puisque dans ce mode automatique l'appareil prendra en charge le calcul de l'exposition ainsi que des réglages (le flash par exemple) que l'on ne penserait pas forcément à activer.

Sensibilité

Le K100D est en mesure d'adopter une sensibilité comprise entre 200 et 3 200 Iso (Touche Fn). Un détour par les menus permet de mettre la main sur un réglage de sensibilité automatique qui nous invite à choisir l'une des plages suivantes :
  • De 200 à 800 Iso
  • De 200 à 400 Iso
  • De 200 à 1 600 Iso
  • De 200 à 3 200 Iso

00364711-photo-pentax-k100d-interface.jpg

Choisissez la plage sur laquelle l'appareil peut librement faire du gain


Cette fonction est des plus intéressante. Elle permet de choisir la plage sur laquelle l'appareil va « faire du gain » c'est-à-dire monter en sensibilité. L'utilité de monter en sensibilité est la suivante : permettre à l'appareil d'adopter une vitesse d'obturation élevée, et ce même lorsque la lumière manque. Monter en sensibilité est LE réflexe qu'il faut avoir en intérieur, pour rapporter autre chose que des photos floues. Toutefois, ce réglage n'est pas aussi miraculeux qu'il peut y paraître. En effet, une valeur de sensibilité élevée (800, 1 600 Iso et plus) est toujours synonyme de dégradation de la qualité de l'image. Le capteur génère du « bruit », c'est à dire des pixels parasites de couleur qui envahissent l'image et gomment les détails. Souvent l'alternative en intérieur reviendra à se demander : est-ce que je monte en sensibilité de façon a rapporter des images nettes, au risque de perdre en qualité d'image ? Est-ce que je privilégie la qualité d'image en restant sous les 400 Iso, au risque de rapporter essentiellement des photos floues ?

Sur bien des appareils, il faudra se méfier de l'automatisme chargé de contrôler la sensibilité. Trop souvent, il fera du gain jusqu'à des valeurs incompatibles avec une qualité d'image correcte. Pour éviter cet inconvénient, et les déceptions qui peuvent en découler, le mieux est de caler manuellement la sensibilité sur sa valeur minimale. Ou encore, lorsque l'appareil le permet comme c'est le cas ici, de lui indiquer la plage sur laquelle il peut varier librement :
  • Si vous jugez qu'à 800 Iso le rendu est vraiment trop bruité, choisissez la plage « 200 à 400 Iso »
  • Si vous voulez mettre le maximum de chances de votre côté de rapporter des photos nettes, choisissez « 200 à 3 200 Iso »
  • Etc.
Pour photographier dans cette église plutôt sombre, nous avons choisi la plage « 200 à 1 600 Iso ». Nous avons ainsi pu capturer sans efforts ni réglages supplémentaires ces photos à main levée.

000000B400364766-photo-pentax-k100d-int-rieur.jpg
00B4000000364767-photo-pentax-k100d-int-rieur.jpg
00B4000000364768-photo-pentax-k100d-int-rieur.jpg

L'appareil a fait du gain jusqu'à 1 600 Iso, nous permettant de photographier sans trop de difficultés à main levée dans cette église


Le K100D se sort plutôt bien de l'exercice de montée en sensibilité. Jusqu'à 400 Iso, le bruit est très bien contenu. Il commence à apparaître à 800 Iso, tout en restant très discret. Ce n'est qu'à 1 600 Iso qu'il devient réellement visible, commençant à attaquer un peu les détails. Toutefois, il est fin et assez peu coloré, donc encore assez discret. A 3 200 Iso il éclate vraiment, venant gommer les détails et arrivant jusqu'aux zones les plus claires. Pourtant, quelque part, ce rendu reste acceptable, car il est presque meilleur que celui de nombreux compacts à 400 Iso.

00366000-photo-pentax-k100d-sensibilit.jpg

De gauche à droite et du haut vers le bas : rendu à 200, 400, 800, 1 600 et 3 200 Iso


Rendu des couleurs

Le K100D délivre des images hautes en couleur. Si vous trouvez ce rendu trop flatteur, il vous suffit de diminuer légèrement la valeur de ce paramètre, l'un des premiers accessibles dans les menus. Dans le même ordre d'idée, vous aurez une image plus malléable en retouche si vous choisissez de diminuer légèrement la netteté et le contraste. L'autre paramètre à surveiller si vous tenez à avoir un rendu aussi naturel que possible est celui de « Ton de l'image » qui permet de choisir en deux types de finitions : lumineux (finition nette et contrastée) et naturel (finition naturelle pour des images prêtes à subir des retouches).

00364703-photo-pentax-k100d-interface.jpg

Si vous trouvez les images trop saturées, n'hésitez pas à déplacer ce curseur de façon à retrouver un rendu plus naturel


000000B400364892-photo-pentax-k100d-saturation-normal.jpg

L'image enregistrée avec un niveau de saturation normal...

000000B400364893-photo-pentax-k100d-saturation-1.jpg
000000B400364894-photo-pentax-k100d-saturation-2.jpg

... puis avec ce réglage réglé sur moins 1 et moins 2


Photo de nuit

Pour les photos prises de nuit, on pourra tirer parti des poses longues, éventuellement au moyen du mode B, ainsi que la montée en sensibilité. Dans les deux cas (comme dans nos exemples), l'appareil s'en sort plutôt bien, parvenant à limiter l'intrusion du bruit.

000000B400364906-photo-pentax-k100d-nuit.jpg
000000B400364907-photo-pentax-k100d-nuit.jpg

Pose de 12 secondes (f/8, 800 Iso) et pose de 3,5 secondes (f/8, 800 Iso)


Retrouvez ces images et bien d'autres à leur format natif dans le dossier
accessible depuis .
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
Grève du 5 décembre : les meilleures applications mobiles pour contourner les perturbations
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top