Kodak V570 : deux objectifs sinon rien

20 février 2006 à 14h48
0

En images

Paysage
Par rapport à nombre de compacts dont l'objectif débute à 38 mm (comme sur notre second cliché), il est peu de dire que l'ultra grand-angle du V570 change la donne. Le champ embrassé est considérablement plus large, ce qui permet un vrai recul vis-à-vis de la scène photographiée. Les bénéfices de cet ultra grand-angle se ressentiront particulièrement dans les espaces confinés ou pour la photographie de paysage.

Ultra grand-angle - 23 mmGrand-angle - 38 mmTéléobjectif - 117 mm
1/500 sec. - f/5,6- Iso 641/400 sec. - f/3,9 - Iso 641/250 sec. - f/4,5 - Iso 64

Téléchargez ces images sous la forme de fichiers .zip (, et )


Le système d'exposition multizones se sort très bien des écarts importants de luminosité. Le seul vrai point faible du V570 est de compresser exagérément les images, ce qui se traduit par un léger moutonnement désagréable.

Photo de nuit
Pour cette photo de nuit, nous nous sommes appuyés sur les réglages du mode Paysage de nuit, à savoir : balance lumière du jour et vitesse d'obturation maximale de deux secondes. Ce temps d'exposition assez long a permis de magnifier l'apparence de l'eau. Le bruit est présent dans les parties les plus sombres comme le ciel, mais sans être exagérément gênant.

2 sec. - f/4,3 - 64 Iso Détail 1 à 100% Détail 2 à 100%

Téléchargez cette image sous la forme d'un fichier


Lorsque l'on photographie la nuit, l'écran reste lumineux mais il affirme alors nettement sa tendance à bruiter. L'image est un peu parasitée sur le moment, et il faut attendre l'étape de lecture pour s'assurer de la netteté de la photo.

Macro
Le mode macro est accessible directement au moyen du joystick, mais également par le biais des menus où il est proposé en tant que programme résultat. Il faudra quitter l'objectif ultra grand-angle pour la photographie macro, car elle n'est pas possible avec cette focale pour laquelle la distance minimale de mise au point est de 80 cm. Lorsque l'on utilise le zoom, la macro devient possible jusqu'à 5 cm du sujet en grand-angle, et 30 cm en téléobjectif.


Téléchargez cette image sur la forme d'un fichier


Ce compact « tout auto » et plutôt simple prive ses utilisateurs de quelques fonctions bien utiles lorsque l'on photographie de façon rapprochée, à savoir une fonction de mise au point manuelle et une autre de décentrage du collimateur autofocus. C'est une remarque plus qu'un reproche, car il serait un peu excessif de demander cela à un appareil ayant ce positionnement.

Sensibilité
Sur ce test qui constitue à photographier un même sujet à toutes les sensibilités offertes par l'appareil, le V570 réussit plutôt bien ! A l'exception des zones sombres où on le remarque déjà, le bruit reste très bien contenu jusqu'à 200 Iso. A 400 il est présent dans l'ensemble de l'image, mais très peu coloré, on le perçoit encore à peine dans les zones les plus claires. Ceci signifie que cette sensibilité déjà élevée sera véritablement exploitable dans la pratique, si l'on évite les sujets très sombres et que l'on utilise éventuellement un utilitaire tel que Noiseware pour diminuer la présence des pixels de couleur.

64 Iso100 Iso200 Iso400 Iso800 Iso

Téléchargez ces images sous la forme fichiers .zip (, , , et )


De même que bon nombre des compacts récemment annoncés, le V570 va au-delà de ces 400 Iso standards, en permettant de photographier jusqu'à 800 Iso. Cette sensibilité est alors réservée aux cas extrêmes, lorsqu'il est vraiment important de pouvoir gagner en vitesse d'obturation, et que la netteté de l'image importe plus que sa qualité. Néanmoins, et afin de limiter la visibilité du bruit, à 800 Iso le V570 ne permet pas de photographier à la pleine définition du capteur, et limite la taille de l'image à 1,8 millions de pixels.

Performances
Les performances du V570 sont plutôt convaincantes lorsqu'il s'agit de la prise de vue, avec une mise au point rapide et un délai raisonnable entre deux prises de vue.

 Kodak V570
Autonomie allumé
70 mn
Recharge des batteries180 mn
Temps d'allumage2,5 sec
Mise au point en forte lumière
0,3 sec
Mise au point en faible lumière0,5 sec
Attente entre deux déclenchements0,5 sec


Ce bon constat d'ensemble se gâte un peu lorsque l'on aborde la question de l'autonomie (à peine plus d'une bonne heure, c'est insuffisant pour pleinement profiter de l'appareil !) et de la recharge des batteries (trois heures) dont par ailleurs le système n'est pas des plus convaincants. La recharge se fait soit en posant l'appareil sur sa station d'accueil (ce qui permet dans le même temps de visionner ou décharger les images), soit en utilisant l'adaptateur secteur avec cordon d'alimentation pour le chargement de la batterie dans l'appareil photo. Dans les deux cas de figure, l'appareil est immobilisé le temps de la recharge, ce qui laisse tout le loisir de ronger son frein ! La seule façon d'avoir un appareil toujours prêt à photographier sera donc de disposer de deux jeux de batteries que l'on rechargera dès que l'on n'aura pas l'utilité de l'appareil.

00C8000000214579-photo-kodak-easyshare-v570.jpg
L'appareil est nécessairement immobilisé pendant la recharge des batteries


Vidéo
Ce mode possède quelques « plus », tels qu'une fonction de stabilisation et une autre de retardateur, ce second étant par exemple plutôt utile pour s'inclure sur une vidéo.

 Kodak V570
Prise de photosNon
Résolution640 x 480, 640 x 480 (long) ou 320 x 240
SonOui
CapacitéJusqu'à remplissage de la carte
Durées pré-définies : 5, 15 et 30 sec
FormatMPEG 4
Zoom Optique


D'autres détails font qu'il est bien pensé, comme l'existence de durées prédéfinies (5, 10 ou 30 secondes) que l'on choisira en même temps que la résolution de 320 x 240 si l'on destine les séquences à l'envoi par mail. La différence entre les deux résolutions « hautes » - 640 x 480 et 640 x 480 (long) - n'est pas facilement perceptible ; en fait, elle consiste juste en une différence de qualité : le fichier produit dans le second mode sera moins volumineux que dans le premier. Mis à part sur les bridges, le zoom est rarement disponible en mode vidéo. Ici il l'est, et son utilisation est plutôt convaincante, d'autant que le V570 dispose d'une fonction autofocus continu, qui ajuste la mise au point sur le sujet tout le temps de la séquence.

00226942-photo-test-kodak-v570-interface.jpg
00226944-photo-test-kodak-v570-interface.jpg
00226946-photo-test-kodak-v570-interface.jpg

Le V570 permet de fractionner les vidéos pour supprimer les parties indésirables


Après la prise de vue, le mode vidéo reste ingénieux. Grâce à sa fonction d'édition, on peut notamment très facilement isoler une image et l'enregistrer en tant que photo distincte. Le résultat est alors plus propre que celui que l'on obtient avec les appareils capables de photographier pendant la vidéo, sur lesquels une coupure est toujours perceptible. On peut également fractionner la vidéo, en autant de parties que souhaité, ce qui est vraiment utile pour supprimer les parties ratées.

00227486-photo-test-kodak-v570-vid-o.jpg

Téléchargez cette vidéo sur la forme d'un fichier
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Microsoft aide une ONG à nettoyer les océans grâce au machine learning
Bon plan antivirus : Nortont 360 Deluxe passe sous la barre de 35€
En Chine, Auchan cède sa filiale SunArt à Alibaba pour 3 milliards d'euros
Amazfit ZenBuds : des écouteurs pour dormir sur ces deux oreilles
L'opérateur RED by SFR casse les prix sur ses forfaits mobiles 4G
La Karma GSe-6 sera affichée à un prix de départ de 79 900 dollars
Basemark lance un nouveau bench GPUScore pour le haut de gamme et le Ray Tracing
Ubisoft : des hackers dérobent le code source de Watch Dogs: Legion et réclament une rançon
Taxe GAFA : les prélèvements reprendront dès le mois de décembre en France !
Après l'armée, c'est l'industrie automobile qui s'intéresse aux exosquelettes
scroll top