Processeurs AMD Athlon II : que valent-ils ?

02 décembre 2009 à 17h45
0
0000005001593664-photo-logo-amd-marg.jpg
Après le lancement en juin dernier des premiers Athlon II double cœurs, AMD revient à l'attaque avec de nouveaux modèles disponibles en déclinaisons triples et quadruples cœurs. Des processeurs qui ont tous la particularité d'être vendu sous la barre des 100 euros, terrain ou Intel ne propose que des puces doubles cœurs. Les nouvelles venues tiennent elles la comparaison face aux increvables Core 2 ?

Plus réellement attendu, le Phenom II lancé en début d'année a été un bol d'air frais pour AMD. Après un premier Phenom raté, le second en a corrigé les bugs et remonté massivement les fréquences et les performances. Malgré un lancement un peu maladroit, AMD a tout de même proposé des puces doubles, triples, et quadruples cœurs capables de rivaliser avec les Core 2 d'Intel.

En introduisant son premier Athlon II, la stratégie d'AMD nous avait cependant surpris. La marque Athlon dispose en effet d'une excellente image contrairement à celle du Phenom : lancer un processeur moins performant avec le nom Athlon était, après ce qu'était le premier Phenom, maladroit.

Techniquement, face au Phenom II X2, le premier Athlon II se distinguait par deux caractéristiques : être une puce double cœur "native" (les Phenom II X2 sont des processeurs quadruples cœurs dont deux cœurs ont été désactivés) et ne pas disposer de cache de niveau 3. En contrepartie, chaque cœur dispose d'une quantité de 1 Mo de cache de niveau 2 contrairement aux 512 Ko qui équipent les cœurs des Phenom II.

En pratique, nous avions noté des baisses de performances assez nettes dans les jeux suite au retrait de la mémoire cache. Avec un écart d'une quinzaine d'euros entre l'Athlon II X2 et le Phenom II X2, le retour de l'Athlon ne nous avait pas réellement impressionné. Les trois versions introduites aujourd'hui s'en tireront-elles mieux ? C'est ce que nous allons voir. Nous en profiterons également pour voir ce que vaut le chipset graphique intégré 785G d'AMD face à la concurrence d'Intel.

0000010902290624-photo-boite-amd-athlon-ii.jpg


Socket AM3 : quelques rappels

Les nouveaux Athlon II présentés aujourd'hui utilisent un socket AM3 comme la (quasi) totalité des processeurs lancés par AMD cette année. La différence principale avec les socket AM2 et AM2+ utilisés précédemment est que ces derniers intègrent un contrôleur mémoire compatible avec la DDR3 (en plus du classique contrôleur mémoire DDR2 qui n'a pas disparu).

AMD propose cependant une rétrocompatibilité. Ainsi, il est possible de brancher un processeur AM3 sur une carte mère AM2 ou AM2+. Il sera cependant nécessaire de mettre à jour votre BIOS avant d'installer le nouveau processeur. Malgré tout, cette rétrocompatibilité est un sérieux atout pour fidéliser un public averti.

000000F001913696-photo-amd-socket-am3.jpg


A l'inverse, mettre en place un processeur AM2/AM2+ sur une carte mère AM3 n'est pas possible. Physiquement la puce ne rentre pas, AMD s'en est assuré pour une raison très simple : les cartes mères AM3 n'acceptent que de la mémoire DDR3. Et les processeurs AM2/AM2+ ne peuvent la piloter faute de contrôleur mémoire adéquat.

0000010401914068-photo-amd-phenom-ii-socket-am2-et-am3-compar-s.jpg

A gauche, un processeur AM2+, à droite un processeur AM3

AMD Athlon II X2 240e, X3 435 et X4 620 : Les processeurs

Avec ses nouveaux processeurs, AMD tient à attaquer plusieurs objectifs. Il y a tout d'abord une nouvelle version du processeur double cœur que nous vous avions présentés il y a quelques mois de cela. Mais le plus important, d'un point de vue marketing tout du moins, est l'Athlon II X4 qui est le premier processeur quadruple cœur disponible sous la barre des 100 euros, l'offre la plus abordable chez Intel étant le Core 2 Quad Q8200, vendu aux alentours de 135 euros.

e pour écologique ?

Commençons d'abord par le X2 240e. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un processeur double cœur toujours basé sur son die double cœur natif.

Côté caractéristiques nous avons droit à 2.8 GHz pour le processeur qui dispose de 128 Ko de cache de niveau 1 par cœur et 1 Mo de cache de niveau 2. La partie "uncore" du processeur, celle qui contient le contrôleur mémoire fonctionne à 2 GHz comme sur tous les processeurs AM3 récents, pas de mauvaise surprise de ce côté-là. D'ailleurs si l'on s'arrétait ici, vous pourriez nous dire qu'il s'agit ni plus ni moins que d'un Athlon II X2 240 introduit en juin dernier.

000000F502646572-photo-cpu-z-amd-athlon-ii-x2-240e.jpg

AMD Athlon II X2 240e


Qu'apporte donc de plus ce "e" ? Officiellement, un TDP en baisse : là où la consommation maximale est annoncée à 65 watts pour le 240, elle n'est "que" de 45 watts pour le modèle "e", ce qui est atteint en diminuant la tension d'alimentation de 0.1 volt. Ce n'est pas la première fois qu'AMD introduit de telles distinctions, après tout le constructeur avait été pionnier des processeurs faible consommation avec ses Opteron. Ici, l'écart théorique est cependant assez faible, et comme nous le verrons un peu plus loin... l'écart pratique l'est encore plus. Et comme pour tous les produits informatiques "écologiques", vous l'avez deviné, nous avons droit à 30 euros de plus sur la facture, le prix d'une bonne conscience.

Athlon II X4 620 : Le plus abordable des quad

Nous vous avions vendu la mèche en juin, la vraie raison de l'existence de cette gamme Athlon II se dévoile aujourd'hui avec les Athlon II X4. Ces derniers sont les puces quadruples cœurs les plus abordables du marché, un argument marketing qui parle apparemment aux partenaires d'AMD (les OEM et constructeurs) qui souhaitaient un tel produit. Il est vendu aujourd'hui moins de 100 euros.

000000F502646916-photo-amd-athlon-ii-x4-620-cpu-z.jpg

Athlon II X4 620 vu par CPU-Z


Côté caractéristiques, la fréquence est un peu plus basse que pour les autres Athlon II, 2.6 GHz même si c'est supérieur à la fréquence d'un Core 2 Quad Q8200 (qui ne fonctionne qu'a 2.33 GHz). On notera une autre différence avec les Athlon II X2 classiques : le die quadruple cœur utilisé ici donne toujours 128 Ko de mémoire cache de niveau 1 par cœur, mais "seulement" 512 Ko de mémoire cache de niveau 2. En l'absence de cache de niveau 3, c'est tout de même assez peu. Côté consommation le TDP annoncé est de 95 watts.

Un X3 bradé ?

Au milieu de ces deux piliers du marketing, AMD propose aussi une version triple cœur de son Athlon II. Il s'agit du X3 435. Cadencé à 2.9 GHz, il vient se placer comme une alternative "entre deux" avec un prix très bas, environ 80 euros. Nous verrons ce qu'il vaut face au Phenom II X3 720, qui reste une des stars du rapport qualité prix chez AMD aujourd'hui, mais qui est vendu plus cher d'environ 35 euros et est en fin de vie.

0000011802646902-photo-amd-athlon-ii-x3-x4.jpg

Athlon II X3 435 et Athlon II X4 620


Et Intel dans tout cela ?

0000005001537736-photo-logo-intel-sans-slogan.jpg
Entre 70 et 100 euros, tarif de ces nouveaux Athlon II, l'offre d'Intel n'est pas pléthorique. On trouve pour légèrement plus de 100 euros le Core 2 Duo E7500 cadencé à 2.93 GHz, et parfois encore pour une dizaine d'euros de moins, le E7400 (2.8 GHz). Ce dernier étant en fin de vie, sa présence est liée aux effets de stock. En dessous, Intel propose le Pentium E6300. Il s'agit d'un processeur double cœur qui est en réalité un Core 2 Duo dont le cache de niveau 2 a été amputé : seulement 2 Mo au lieu de 3 ce qui pourra avoir un impact dans les jeux notamment.

Afin d'être complet, nous avons également ajouté dans nos tests de performances qui suivent le Core 2 Quad Q8200. Son prix est amplement plus élevé (135 euros), le but est surtout de voir comment se comporte l'Athlon II X4 par rapport au moins cher des Quad d'Intel.
00310184-photo-ordinateur-de-bureau-dell-dimension-3100c.jpg
Pour tester les performances de ces nouveaux Athlon II, nous avons utilisé la plateforme suivante :
  • Carte mère Gigabyte GA-MA785GPMT-UD2H
  • 4 Go mémoire DDR3-1333 Corsair @1333
  • 2 x disques durs Western Digital Raptor 150
  • Carte graphique AMD Radeon HD 5750 1 Go
En plus des nouveaux Athlon II, nous avons également testé les performances de l'Athlon II X2 250, afin de vérifier les performances de la version "e", et aussi le Phenom II X3 720 pour son rapport performances/prix dans la gamme actuelle d'AMD. Il s'agit d'une carte mère utilisant un chipset graphique intégré 785G d'AMD, ce dernier était désactivé pour ne pas fausser les tests de consommation électrique. Cette carte se négocie aux alentours de 85 euros.

Pour tester les processeurs Intel (Pentium E6300, Core 2 Duo E7400 et E7500, et Core 2 Quad Q8200), nous avons opté pour une plateforme DDR3 en P45, à savoir la DP45SG d'Intel vendue un peu plus chère. Aujourd'hui, l'offre d'entrée de gamme d'Intel à base de mémoire DDR3 est assez limitée. Il faut se tourner vers des tours de passe-passe comme par exemple chez Asus avec des cartes mères G41 comme la P5P41T LE. Malgré son nom il s'agit bien d'un G41... dont la partie graphique à été désactivée ! Ces chipsets étant vendus moins chers par Intel, Asus en castre la partie graphique pour proposer des cartes mères au prix très agressif. Côté différences, on trouvera le support de seulement deux slots mémoire pour les cartes G41 (celles qui disposent de quatre slots nécessitent de la mémoire DDR3 simple face...). L'autre différence est l'utilisation de l'assez vieux southbridge ICH7 qui limite le nombre de ports Serial ATA disponibles.

  • Carte mère Intel DP45SG
  • 4 Go mémoire DDR3-1333 Corsair @1333
  • 2 x disques durs Western Digital Raptor 150
  • Carte graphique AMD Radeon HD 5750 1 Go
Nous utilisons comme système d'exploitation, bien entendu, le tout nouveau Windows 7 en version 64 bits. Pour les tests qui le proposent, nous utilisons leur version 64 bits ce que nous mentionneront plus bas.

3D Mark Vantage - v1.0.1 - Test processeur

02646960-photo-test-amd-athlon-ii-x2-3dmark-vantage.jpg

Nous démarrons nos tests par un coup d'œil sur les performances sous 3D Mark Vantage, pour son test processeur. Ici, c'est le plus cher des processeur qui gagne, à savoir le Core 2 Quad Q8200. On notera malgré tout que l'Athlon II X4 620 n'est devancé que de 3,7%, pas grand-chose. Pour ce test, le nombre de cœurs prime sur tout le reste, ce qui permet aux X3 d'AMD d'être devant le reste de l'offre d'Intel. On notera par contre la bonne prestation du Pentium E6300 qui se place devant l'Athlon II X2 250. Ce denier étant vendu environ 5 euros de moins.

PCMark 05 - v1.2.0 - Test processeur

02646962-photo-test-amd-athlon-ii-x2-pcmark-cpu.jpg

Nous passons ensuite au vétéran, l'inusable PC Mark 2005 dont nous utilisons le test processeur sous Windows 7. Il mélange un certain nombre de tests monothreadés et multithreadés mais a tendance à se reposer très fortement sur de faibles quantités de mémoire cache pour certains de ses tests. Ici on notera par exemple que le E7500 fait quasi jeu égal avec le Q8200, de manière plus surprenante on notera les deux Athlon II X3 et X4 devant le Phenom II X3 720. Le X3 435 est en effet cadencé 100 MHz plus rapidement que le Phenom II X3 720 et cela suffit à faire la différence.

PCMark 05 - v1.2.0 - Test mémoire

02646964-photo-test-amd-athlon-ii-x2-pcmark-m-moire.jpg

Le test de performances mémoire de PC Mark repose quasi exclusivement sur la fréquence des processeurs et non sur le nombre de cœurs. Cela s'explique par le fait qu'il teste en simultanée l'entièreté du sous système mémoire du PC, incluant bien entendu la RAM, mais aussi la mémoire cache du processeur.

Sandra 2009 - Test processeur

02647104-photo-test-amd-athlon-ii-x2-sandra-cpu.jpg

Le test processeur de Sandra 2009 stresse tous les cœurs et l'on retrouve nos modèles quad core devant le reste du lot, suivi des triples cœurs puis des doubles. Pas de surprise dans cette hiérarchie, et le Phenom II X3 720 apparait encore derrière l'Athlon II X3 435.

Sandra 2009 - Test mémoire

02647106-photo-test-amd-athlon-ii-x2-sandra-m-moire.jpg

Le test synthétique des performances mémoire de Sandra 2009 rappelle a quel point l'architecture Core 2 peine à utiliser de manière efficace la bande passante mémoire pourtant disponible. Avec la présence de son cache de niveau 3, le Phenom II X3 720 se place devant l'Athlon II X3 435.

ScienceMark 2.0 x64 - Primordia

02646966-photo-test-amd-athlon-ii-x2-sciencemark-2.jpg

Terminons notre tour des benchmarks synthétiques avec ScienceMark 2.0. Il s'agit du temps en secondes nécessaire pour exécuter le test, une barre plus courte indique donc des performances supérieures. Ici la fréquence prime amplement sur le nombre de cœurs, les Core 2 sont devant suivis par l'Athlon II X2 250 qui du haut de ses 3 GHz domine le reste de l'offre d'AMD. La mémoire cache supplémentaire du Phenom II ne sert ici à rien, l'Athlon II X3 435 étant devant.

Cinebench R10

02647016-photo-test-amd-athlon-ii-x2-cinebench.jpg

Les habitués le savent, Cinebench évalue les performances d'un système en effectuant le rendu d'une scène 3D. Ici la quantité de cœurs prime sur le reste, suivi de près par l'importance du cache mémoire. Pour le match des quadruples cœurs, on notera la belle prestation de l'Athlon II X4 qui ne se fait devancer que de 2,4%, pas de quoi justifier le surcout de 35% du Core 2 Quad Q8200 dans ce test en tout cas. On notera qu'ici le Phenom II X3 fait une meilleure prestation que l'Athlon II X3.

Compression de fichiers - WinRAR 3.80

02647018-photo-test-amd-athlon-ii-x2-winrar.jpg

Nous mesurons le temps nécessaire à la création d'une archive d'un disque dur vers l'autre en utilisant le mode de compression maximal de WinRAR. Les résultats sont exprimés en secondes, le graphique se lit donc de manière inversée. Ici le nombre de cœurs joue, tout comme la quantité de mémoire cache. C'est le Phenom II X3 720 qui s'en tire le mieux, et d'assez loin, suivi par le Core 2 Quad Q8200 et l'Athlon II X4 620, une hiérarchie qui est ici assez cohérente et montre à quel point, si elle peut être minime ou inexistante dans certains cas, l'absence de mémoire cache de niveau 3 sur les Athlon II peut avoir un impact sur les performances.

Crysis Warhead - 1024x768x32 - Mode Gamer

02647000-photo-test-amd-athlon-ii-x2-crysis.jpg

Place aux jeux ou nous tentons de voir ici l'impact des processeurs sur les performances de la machine équipée, on vous le rappelle, d'une Radeon HD 5750 (la plus abordable des cartes graphiques DirectX 11). Le Phenom II X3 720 brille habituellement dans les jeux et sans surprise il continue ici. Le Core 2 Quad malgré sa faible fréquence s'en tire ici assez bien, aidé qu'il est par les progrès effectués par les pilotes de cartes graphiques dans la gestion des processeurs multi cœurs. Le reste des processeurs est dans un mouchoir.

FarCry 2 - 1024x768x32

02647002-photo-test-amd-athlon-ii-x2-farcry-2.jpg

Passons à Far Cry 2, jeu édité par Ubisoft et sponsorisé par Intel. Et le Phenom II X3 720 reste en tête, devant le Q8200 qui peine par sa trop faible fréquence. On notera qu'ici les processeurs double cœurs sont clairement handicapés, et c'est assez rare pour être signalé, l'Athlon II X4 est devant l'Athlon II X3.

Enemy Territory Quake Wars - 1024x768x32

02646980-photo-test-amd-athlon-ii-x2-etqw.jpg

Terminons avec Quake Wars, jeu dont les performances reposent pour beaucoup sur la mémoire cache et la fréquence. L'écart creusé par le Phenom II est ici assez élevé, rappelant que l'absence de mémoire cache de niveau 3 peut avoir un impact dans les jeux.A une époque où la consommation électrique est un facteur de plus en plus important à prendre en compte, il est important de vérifier celle de nos processeurs. Pour cela, nous utilisons un wattmètre pour mesurer la consommation totale de la machine à la prise électrique. Il s'agit donc de la consommation électrique réelle de la machine complète, nous l'avons mesurée à la fois au repos, mais aussi en charge en lançant autant d'instances de Prime 95 qu'il y a de cœurs dans nos processeurs.

02647062-photo-test-amd-athlon-ii-x2-consommation.jpg


Traitons de suite le cas du 240e, au repos, il n'économise que 5 watts sur le 250 qui fonctionne en pratique 200 MHz pour vite. En charge l'écart monte à 8 watts, ce qui reste pour le moins faible. De plus, cet Athlon II X2 240e arrive tout de même à consommer plus que l'offre double cœur d'Intel. Pas réellement un succès, pour ne pas dire autre chose.

L'offre Core 2 d'Intel garde l'avantage quand l'on multiplie les cœurs de manière assez nette avec 35 watts de plus pour l'Athlon II X4 620 dans nos tests. C'est d'autant plus dommage qu'AMD nous semble légèrement surestimer la tension nécessaire au bon fonctionnement de ses processeurs en 45 nanomètres, peut être pour tenter de maximiser le nombre de processeurs qu'il peut vendre (ce que l'on appelle les yields) ou pour justifier l'intérêt de ses gammes "e" et "ee". Dans les deux cas c'est un peu dommage, et si Intel vend aussi des puces "s" sur ses gammes quad core, les écarts de consommation y sont un peu plus justifiés qu'ici pour ce 240e.

Au final l'Athlon II X3 sort du lot de la gamme d'AMD par son goût pour le compromis.

Overclocking

Un mot rapide sur l'overclocking, nous avons tenté de faire monter la fréquence de nos Athlon II en augmentant la fréquence du bus mémoire. Dans les deux cas nous avons buttés aux alentours de 3.8 GHz, un score qui reste tout à fait honorable et dans la lignée de tous les Athlon II et Phenom II précédents. La consommation, elle, part bien entendu en flèche quand l'on augmente la tension d'alimentation, plus de 50 watts s'ajoutent à la prise.
0000007D02647094-photo-logo-chipset-amd-785g.jpg
Nous avons voulu profiter de ce test pour vérifier les performances du nouveau chipset graphique intégré d'AMD, le 785G. Il reprend pour sa partie graphique le RV620 d'AMD que l'on connaissait sous le nom de Radeon HD 3200, carte d'entrée de gamme d'ancienne génération. C'est déjà ce cœur qui servait dans le précédent chipset d'AMD, le 780G. AMD a cependant amélioré la consommation de la puce au repos, et a ajouté la version 2.0 de sa technologie de décodage UVD.

Pour ceux qui ne s'en rappellerait pas, UVD est la partie décodage vidéo de la puce d'AMD qui peut, par exemple sous Windows, accélérer le décodage d'une vidéo HD en déchargeant le processeur principal. Pour que cela fonctionne, il faut impérativement utiliser une application et un codec qui supportent le standard DXVA (DirectX Video Acceleration). C'est le cas des logiciels de lecture Blu-Ray comme PowerDVD 9 de Cyberlink, mais aussi de logiciels open source comme Media Player Classic : Homecinema. La nouveauté principale de l'UVD 2.0 est le support du décodage de deux flux vidéo en simultanée (pour le "picture in picture"). Vous l'aurez compris cependant, AMD n'a pas réellement amélioré ses performances 3D face à sa génération précédente.

Côté prix, les cartes mères 785G se situent entre 65 et 85 euros en moyenne. Dans ce créneau tarifaire, l'offre d'Intel la plus compétitive en matière de chipset intégré supportant la mémoire DDR3 est le G43. Il s'agit d'une version un peu plus abordable du "haut de gamme" intégré d'Intel, à savoir le G45 dont les cartes mère se situent plus généralement au-delà des 100 euros. Dans la description de ses chipsets, Intel indique que les G43 et le G45 diffèrent par le fait que le premier intègre son cœur graphique X4500 contre le X4500HD. Le second, selon Intel, supporte l'accélération du décodage 1080p ainsi que des Blu-Ray. C'est un tout petit peu plus compliqué en pratique. Techniquement le G45 supporte bel et bien l'accélération HD... mais uniquement pour le MPEG-2. Le décodage assisté des formats VC-1 et H.264 est lui effectivement l'apanage du G45, ce qui réduit l'intérêt du G43 pour une utilisation dans un PC de salon.

0000010902647078-photo-test-amd-athlon-ii-x2-carte-m-re-785g-1.jpg
0000010902647080-photo-test-amd-athlon-ii-x2-carte-m-re-785g-2.jpg

Cartes mères AMD 785G


Afin d'être complet, nous avons tout de même voulu comparer les performances 3D de ces deux chipsets, en gardant à l'esprit que nous ne les conseillons pas pour ces usages. Pour garder une comparaison de prix effective, nous avons appairé le 785G au Phenom II X3 720 et le G43 au Core 2 Duo E7500.

Cotés cartes mères, nous avons réutilisé la carte mère Gigabyte GA-MA785GPMT-UD2H que nous avions utilisés précédemment avec sa partie graphique désactivée, nous l'avons réactivée pour ce test. Pour tester les performances du G43, nous avons utilisé une carte mère signée Asus. Nous remercions très chaleureusement le constructeur qui a réussi à trouver une carte mère G43 supportant la mémoire DDR3, sa P5G43T-M Pro. En effet c'est l'une des rares cartes à proposer le support de ce type de mémoire, la majorité des G43 (et même G45) se contentant de mémoire DDR2. Afin de donner les meilleures chances au chipset intégré d'Intel, il nous fallait cependant utiliser des cartes mères supportant le même type de mémoire.

WinSAT

Comment Windows 7 estime t'il ces deux chipsets intégrés dans son benchmark ?

Windows Experience Index - Graphics

02647122-photo-test-amd-athlon-ii-x2-winsat-graphics.jpg


Windows Experience Index - Gaming

02647124-photo-test-amd-athlon-ii-x2-winsat-gaming.jpg


Pour la partie graphique (capacité à faire tourner l'interface Aero Glass), Windows 7 estime les deux chipsets de manière semblable, il donne cependant un avantage net au 785G sur la partie 3D.

3D Mark Vantage

Quid de 3D Mark Vantage que nous faisons tourner en mode "Entry" en 1024 par 768 ?

02647196-photo-test-amd-athlon-ii-x2-3dmark-vantage-785g.jpg


Stupeur... le G43 est devant le 785G ! Certes la partie graphique du 785G n'est pas toute jeune, mais tout de même... Le benchmark intégré de Windows s'est il trompé ? Non. En renommant l'exécutable de 3DMarkVantage, nous avons obtenu sur le chipset d'Intel un score de "seulement" 1825, encore un très bon score qui le met très légèrement derrière le 785G. Pourquoi cette différence ?

Il faut revenir à l'époque des chipset 950G pour comprendre, sur ces anciens chipsets intégrés, Intel ne disposait pas du traitement des vertex shaders dans leur GPU, cette capacité n'ayant apparu qu'à l'époque du 965G ou le constructeur a proposé des unités de calcul "unifiées" pouvant traiter à la fois instructions de vertex et de pixels. Avant cela, Intel traitait ses instructions de géométries... sur le processeur. Et récemment Intel semble avoir remis au goût du jour cette possibilité : pour les applications les plus gourmandes, utiliser le processeur pour traiter la géométrie. Ce qui permet aux unités du chipset intégrées de se concentrer sur les pixels shaders uniquement, et donc de maximiser les performances. On pourrait presque dire qu'il s'agit d'une bonne idée quand il s'agit d'utiliser au maximum toutes les ressources de la machine. Malheureusement pour Intel, le fonctionnement n'est pas aussi transparent : l'activation se fait au cas par cas, basée sur le nom du fichier executable que l'on lance. La liste est d'ailleurs dans le fichier igdlh64.inf à l'intérieur de l'archive d'installation :

HKR,, ~3DMarkVantage.exe, %REG_DWORD%, 2
HKR,, ~3DMarkVantageCmd.exe, %REG_DWORD%, 2
HKR,, ~CoJ_DX10.exe, %REG_DWORD%, 2
HKR,, ~Crysis.exe, %REG_DWORD%, 2
HKR,, ~LostPlanetDX10.exe, %REG_DWORD%, 2
HKR,, ~RelicCoH.exe, %REG_DWORD%, 2
HKR,, ~UAWEA.exe, %REG_DWORD%, 2

On retrouve donc 3D Mark Vantage, Call of Juarez, Crysis (et Crysis Warhead), LostPlanet, Company Of Heroes et Universe At War Earth Assault. La liste est donc courte et c'est assez dommage. Si le mécanisme est effectivement efficace, pourquoi ne pas créer un système de detection automatique de la charge et du modèle de processeur ? On imagine qu'un quad core dans un jeu apportera un bond de performances dans tous les cas en mode vertex software alors que cela sera plus compliqué sur un processeur double cœur et se limiter à une liste unique pour tout le monde ne fait pas vraiment sens, sauf à augmenter ses scores dans quelques applications très utilisées par la presse informatique ? Quand au cas spécifique de 3D Mark Vantage, ses scènes GPU n'ayant pas à faire tourner le reste du "jeu" sur le processeur (intelligence artificielle, physique, son, gestion des périphériques, etc...), le processeur est sous utilisé ici et peut donc apporter un boost très important. Le choix d'Intel de mettre ce benchmark dans cette liste est donc pour le moins curieux.

FarCry 2, Enemy Territory Quake Wars

Terminons par deux petits benchmarks rapides de jeux qui ne sont pas dans la liste, afin de voir un peu plus clairement le positionnement du 785G face au G43, sont ils aussi proche que 3D Mark Vantage (sans l'optimisation processeur) le suppose ? Dans les deux cas les réglages graphiques sont au minimum, en 1024 par 768.

FarCry 2

02647208-photo-test-amd-athlon-ii-x2-785g-farcry-2.jpg


Quake Wars : Enemy Territory

02647210-photo-test-amd-athlon-ii-x2-785g-quake.jpg


On est plus proche en tout cas de performances de moitié. 3D Mark Vantage n'est décidément pas fiable...

En bref

Concluons brièvement sur le sujet : en l'état le 785G est largement devant en termes de performances 3D mais cela ne cache pas le fait que le 785G n'a pas évolué par rapport à la génération précédente sur ce plan. Ces chipsets graphiques intégrés doivent être considérés uniquement pour des machines bureautiques, ou pour une utilisation dans des PC de salon tant l'écart en 3D avec des cartes modernes, même d'entrée de gamme, s'est encore creusé. Pour la vidéo effectivement, le 785G d'AMD se démarque clairement avec son support du décodage assisté du VC-1 et du H.264, il faudra ajouter au minimum 30 euros de plus pour obtenir le même niveau de fonctionnalités chez Intel sur ses cartes mères G45.

Conclusion

A l'image de ce qu'il a fait sur le marché des cartes graphiques l'année dernière face à Nvidia, AMD s'attèle avec ses nouveaux Athlon II à venir secouer l'offre d'Intel sous la barre des 100 euros, offre ou il ne se passe, on l'avoue, pas grand-chose en général.

Avec pour but avoué de venir faire plaisir aux OEMs qui souhaitaient un processeur quadruple cœur abordable, l'Athlon II X4 620 remplit sa tâche. Assez proche en termes de performances du moins cher des processeurs quadruples cœurs d'Intel, il arrive à très bien tirer son épingle du jeu en proposant un rapport qualité prix intéressant pour ceux qui souhaitent impérativement un processeur quadruple cœur à bas prix. Ceux là, prioritiseront vraisemblablement l'encodage vidéo ou les traitement de types raytracing, ces rares tâches où le nombre de cœurs prime sur le reste.

Car pour ceux qui aiment jouer, la fréquence de 2.6 GHz de l'Athlon II X4 620 peut être un handicap, auquel cas on préfèrera se débarrasser d'un cœur pour un peu plus de fréquence. C'est le compromis qu'apporte l'Athlon II X3 435 qui du haut de ses trois cœurs et de ses 2.9 GHz nous a impressionné. S'il reste parfois nettement plus lent que le Phenom II X3 720 dans les tâches où son manque de mémoire cache le handicape, à 80 euros, il propose un rapport qualité prix excellent et est de loin celui qui se démarque le plus du lot. Si nous aurions tendance à vous conseiller d'investir un peu plus pour obtenir le Phenom II X3 720 (110 euros), pour ceux qui souhaitent limiter leur budget, l'Athlon II X3 435 est une alternative extrêmement intéressante, d'autant plus intéressante que le Phenom II X3 720 est en fin de vie.

Terminons sur le cas très à part de l'Athlon II 240e. Annoncé près de trente euros plus cher que l'Athlon II 240, cette version basse consommation ne fait économiser en pratique que 8 watts en charge et 5 watts au repos par rapport à un Athlon II 250 vendu 20 euros moins cher et tournant pourtant 200 MHz plus vite... tout en consommant de toute façon plus que l'offre double cœur d'Intel. Si les préoccupations de consommation sont importantes, il est aussi important que les constructeurs ne fassent pas n'importe quoi. En l'état AMD semble s'en être rendu compte puisqu'au jour d'aujourd'hui, l'Athlon II 240e est introuvable. Ce qui vous aidera à l'éviter !

AMD Athlon II X4 620

6

Les plus

  • Bonnes performances face au Q8200
  • Prix réduit

Les moins

  • Cache de 512Ko limitant pour les jeux
  • Le triple coeur est un meilleur compromis

0

Performances7

Innovation7

Qualité prix8





AMD Athlon II X3 435

8

Les plus

  • Bonnes performances globales
  • Prix très faible
  • Le triple coeur est, finalement, un bon compromis

Les moins

  • Cache de 512 Ko de limitant dans les jeux

0

Performances8

Innovation7

Qualité prix9





AMD Athlon II X2 240e

0

Les plus

  • Introuvable

Les moins

  • Indécent

0

Performances6

Innovation0

Qualité prix0



Modifié le 18/09/2018 à 14h42
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'Europe donne son feu vert à la fusion entre Renesas Technology et Nec Electronics
EA officialise le redémarrage de  Medal Of Honor
Intel dévoile un prototype de processeur 48 coeurs
  Empire Total War  : date / images de la campagne multi
Une date de sortie et une vidéo pour  Vancouver 2010
C. Cros / L. Bagot, Narrative :
Vers la mort de  Battlefield Heroes  ?
Risque
Nuxeo lance la version bêta de DAM, logiciel open source de gestion d'actifs multimédias
Virtualisation : Neocoretech lève des fonds
Haut de page