De l'art de composer ses photographies

le vendredi 21 octobre 2005

Les lignes sont vos amies

De quelque sorte qu'elles soient, les lignes sont ce qui permet de construire une image. En revanche, aussi jolis soient-ils, les motifs et couleurs ne sauront pas faire une image qui fonctionne. Au mieux on aura une image décorative, mais pas vraiment plus.

0096000000148475-photo-compo-feuillages.jpg

Couleurs et motifs font de jolies images, mais ne suffisent pas toujours à faire des compositions percutantes.


Quelques outils pour ceux qui n'ont pas le pied marin

Parfois, composer correctement est une simple affaire de verticalité et d'horizontalité : photographier la mer, un bâtiment, un tableau... tous ces sujets demandent juste d'être un peu géomètre. Si ce n'est pas votre cas, si vous ne souhaitez pas vous reposer uniquement sur ce que vous dit votre oeil, voici quelques petits outils qui vous rendront de grands services.
  • Le niveau à bulle : si votre appareil dispose d'une griffe porte flash, vous pouvez y insérer un niveau de ce type que vous trouverez assez couramment en vente chez les magasins spécialisés.
  • Le trépied : avec ou sans niveau à bulle intégré, le trépied peut permettre de s'assurer d'une certaine horizontalité. Si le trépied en est dépourvu, faites confiance au sol, en vous étant assuré au préalable qu'il est plan.

00148989-photo-compo-trepied.jpg

Trépied et niveau à bulle peuvent vous permettre d'y voir plus droit.

  • La grille de composition : la plupart des appareils la proposent. Elle est souvent accessible après une ou deux pressions sur la touche Display. Cette grille quadrillée sur le principe 2 tiers / 1 tiers peut servir de repère fiable pour placer une ligne d'horizon correctement sur l'axe horizontal.

La perspective

En fonction de l'effet que vous souhaitez produire, variez la perspective à travers laquelle vous abordez votre sujet.

Il y a trois façons d'effectuer les prises de vue :
  • De face pour une perspective naturelle. Cet angle a pour avantage de ne pas créer de distorsions.
  • D'en bas pour un effet de contre-plongée. Cet angle de prise de vue déforme le sujet en l'agrandissant.
  • D'en haut pour un effet de plongée. Cet angle de prise de vue déforme le sujet en le rapetissant.

0096000000148781-photo-compo-perspective.jpg
0096000000148624-photo-compo-contre-plong-e.jpg
0096000000148510-photo-compo-dono.jpg

Perspective naturelle, contre-plongée et plongée.


À noter :
  • Certaines scènes seront mieux rendues avec une perspective naturelle (prise de vue centrale). C'est le cas des architectures.

Déjouez quelques pièges optiques

Tous les objectifs ne se valent pas. Certains vont être plus ou moins sujets que d'autres au vignettage, aux aberrations... ou aux distorsions. Sur ce dernier point, quelques précautions peuvent être prises pour les réduire voire les éviter.

  • Zoomez plutôt que de vous avancer. Si vous souhaitez photographier une belle propriété sous un angle avenant, n'attendez pas d'être rendu au bout de l'allée et au pied de la bâtisse pour déclencher, sinon : la façade s'étirera vers le haut en formant des lignes de fuite. Si vous vous êtes trop avancé, reculez et zoomez pour obtenir la vue que vous souhaitez.

0000009600149052-photo-compo-distorsions.jpg
0000009600149053-photo-compo-distorsions.jpg

Pour éviter certaines distorsions : prenez du recul plutôt que de vous approcher de votre sujet, et zoomez


  • Évitez de placer des lignes dans les angles de l'image. En effet, la périphérie de l'image est plus affectée par les distorsions que la partie centrale. Si vous photographiez en grand-angle (28 mm par exemple), les droites placées en périphérie de l'image auront tendance à être incurvées vers l'extérieur (on parlera de déformation en barillet). Si vous photographiez au téléobjectif (200 mm par exemple), les lignes placées aux extrémités risquent d'être incurvées vers l'intérieur (déformation dite en coussinet).

0000009600202202-photo-compo-barillet.jpg
0000009600202203-photo-compo-coussinet.jpg

Distorsions en barillet et en coussinet.

D'une manière générale, les verticales sont difficiles à rendre, en particulier lorsque l'image inclut différents plans. Il faudra choisir ce que vous souhaitez voir rectiligne : le premier plan ou le second.

0096000000148788-photo-compo-droit.jpg
0096000000148789-photo-compo-droit.jpg

À vous de choisir ce que vous voulez voir droit


À noter :
  • Ces règles qui valent pour l'architecture sont aussi vraies pour le portrait.
  • La périphérie de l'image est particulièrement affectée par les distorsions : évitez d'y placer des droites. Au besoin, cadrez plus large pour minimiser ce phénomène, et recadrez en post-traitement.
  • Vous trouverez d'excellents exemples de distorsions dans les vitrines des agents immobiliers.

Tirez parti des obliques

Malgré ces conseils, certains d'entre vous n'auront pas réussi à combattre leur inclination naturelle pour les images penchées. Ceux-là pourront laisser parler leur nature en cadrant de façon franchement oblique.

0000009600148511-photo-compo-pench.jpg

Un cadrage penché donne de la fantaisie et peut permettre de placer plus facilement des éléments sur un point chaud.

Mais une composition qui consiste à incliner les éléments peut également paraître « bizarre » voire maladroite. Pour obtenir un cadrage original et dynamiser véritablement une image, la solution est de composer selon une diagonale. Les diagonales sont partout, et pas uniquement dans les architectures.

0000009600148627-photo-compo-diagonale.jpg
0096000000148628-photo-compo-diagonale.jpg

Prenez appui sur les diagonales. Comme les points chauds, elles sont partout : ouvrez l'œil !


À noter :
  • Approchez-vous, reculez-vous, jetez un rapide coup d'œil autour de vous pour voir sur quelles lignes vous pouvez vous appuyer. Même s'il s'agit d'un élément anecdotique, d'un arrière-plan sans intérêt, toute diagonale que vous parviendrez à inclure dans votre composition viendra la dynamiser d'une façon vraiment impressionnante.
  • Un cadrage penché, lorsque l'on dispose d'un faible recul, permet de faire entrer plus d'éléments dans le cadre de l'image.

0096000000148516-photo-compo-penche.jpg

En penchant, on optimise la place disponible.


Cherchez les lignes directrices

Les lignes directrices servent à amener l'œil vers l'endroit où se situe le sujet. Les lignes directrices ne sont pas forcément des droites. Il peut s'agir de courbes, de triangles... de toutes lignes fortes que l'on trouve dans notre environnement : rivières, routes, cultures, etc.

0096000000148783-photo-compo-ligne-directrice.jpg

Les routes sont d'excellents guides pour le regard

0096000000148483-photo-compo-chenilles.jpg

Le mouvement des corps et la netteté nous conduisent naturellement vers le sujet de l'image.


À noter :
  • Attention à ce que la ligne directrice n'amène pas le regard en-dehors de l'image ou vers un endroit sans sujet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top