De l'art de composer ses photographies

Par
Le 21 octobre 2005
 0

Une image, ça se lit !

Vous avez sans doute entendu parler de sens de lecture, de lecture de l'image, et ce n'est pas pour rien : eh oui une image, ça se lit ! On peut même sans s'égarer pousser un plus loin le rapprochement avec la littérature et dire que les règles de composition sont la grammaire de l'image, les couleurs les mots... mais le propos n'est pas ici d'être lyrique. On se contentera d'appréhender la lecture en terme de mouvements de l'œil. L'œil est en effet mobile lorsqu'il contemple une image : le spectateur ne reste pas les yeux ronds et ébahis devant la toile ou la photographie qu'il contemple, sauf peut-être dans le cas d'un véritable choc esthétique... et encore. Dans un tel cas, l'individu ressentira sans doute l'impression d'être resté « scotché » sur place, mais ses yeux auront fait preuve d'autonomie et gardé leur réactivité : ils se seront baladés sur la toile.

0096000000149257-photo-compo-graphique.jpg

Sens de lecture d'une image.

Donc une image, ça se lit, reste à savoir comment, selon quels principes et dans quels sens. Pour les Occidentaux - habitués à lire de gauche à droite -, il est admis que ce sens est également celui dans lequel nous abordons une image : l'œil « entre dans l'image » par la gauche et la parcourt ensuite du haut vers le bas. Tout l'art du photographe ou du peintre est ensuite de le retenir aussi longtemps que possible, et de susciter l'envie de revenir sitôt que possible.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top