De l'art de composer ses photographies

Par ,
le 21 octobre 2005
 

Adaptez-vous au format


Il est en définitive beaucoup plus rapide - et surtout plus formateur -, de cadrer autant que possible correctement directement lors de la prise de vue. Il est également plus formateur de s'adapter à format de pellicule ou de capteur de son appareil. Est-ce que l'on compose de la même façon avec un appareil au format 6 x 6, APS ou 2:3 ? C'est la question que nous nous posons ici.

Les formats numériques

Les capteurs aux formats 2:3 et 4:3 sont les plus courants sur les Appareils photo numériques. D'une façon générale, les premiers équipent les appareils haut de gamme de type reflex, les seconds les appareils de type bridges et compacts. Mais il y a des exceptions à cette règle, ainsi que certaines « passerelles ». Ainsi :
  • Les reflexs numériques d'Olympus ont entre autres particularités celle d'être équipés de capteurs APS au format 4:3.
  • Beaucoup de compacts permettent de choisir le ratio que l'on souhaite (2:3 ou 4:3) en sélectionnant l'option ou le format dans les menus. Lorsque le ratio 2:3 est choisi sur un compact, l'image est construite à partir des pixels disponibles au format 4:3. Elle est donc de dimensions plus réduites.

Le format 2:3 est hérité de l'argentique, le format 4:3 de la vidéo. Un troisième format à fait son apparition il y a peu sur nos appareils : il s'agit du format 16/9e.

0000009600148480-photo-compo-paysage.jpg
0000009600148481-photo-compo-paysage.jpg
0000009600148470-photo-compo-16-9.jpg

4:3, 2:3 et 16/9e


À savoir :
  • Depuis août, le format 16/9e a fait son apparition sur les appareils photo. Le Panasonic Lumix LX1 a inauguré le premier capteur à ce format atypique. Sur cet appareil équipé d'un capteur 16/9e, le format se sélectionne au moyen d'un curseur sur la base de l'objectif. Récemment annoncé, le D-LUX 2 de Leica (clone du LX1) possède également cette particularité.
0096000000148478-photo-compo-lx1.jpg

Le 16/9e introduit une nouveauté supplémentaire dans la grande famille des formats

  • Le format 2:3 correspond à la plupart des albums photo et c'est également le plus couramment proposé par les photographes. Si vous voulez conserver une homogénéité dans vos albums après votre passage au numérique, il faudra recadrer votre photo ou demander à ce que votre photographe le fasse.

Les formats argentiques

Les formats argentiques sont beaucoup plus variés et nombreux que ceux des appareils numériques. Les plus courants - du plus grand au plus petit - sont les :
  • 10x12,5 cm
  • 6x7 cm
  • 6x6 cm
  • 6x4,5 cm
  • 35 mm (24x36 mm)
  • APS (17x30 mm)

Les règles de composition que nous avons indiquées valent pour tous ces formats. Pour autant, tous ne seront pas utilisés pour les mêmes sujets ou les mêmes usages. Les quatre premiers ont des dimensions bien supérieures à celles de du 35 mm auquel nous sommes tous habitués. Ils délivrent des épreuves d'une plus grande netteté, permettront des agrandissements supérieurs et des retouches plus faciles.

Au carré

On compose sur un format carré comme sur les autres formats. Mais ce format se prête également à des règles particulières. On pourra jouer sur les diagonales et sur la symétrie moitié / moitié. On pourra enfin couper le carré en quatre parties et placer le sujet dans l'une d'elles en prenant soin de placer un carré vide en opposition au sujet pour assurer la respiration. Ces règles reviennent globalement à appliquer la règle des points chauds, mais avec une petite marge pour ne pas trop coller le sujet dans un angle.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top