Intel Centrino (Sonoma) - Deuxième Prise

19 janvier 2005 à 17h00
0

Un mot sur les futures puces graphiques mobiles ATI & NVIDIA

0000008200115307-photo-intel-sonoma-mobility-x700.jpg
L'apparition du PCI-Express avec la plate-forme Sonoma ouvre de nouvelles perspectives en matière de solutions graphiques embarquées. Ainsi ATI lève aujourd'hui le voile sur le Radeon Mobility X700 qui vient compléter la gamme du canadien. Tout comme son grand frère pour PC, le Radeon Mobility X700 dispose de huit pixels pipelines, de six vertex engines et utilise l'interface PCI-Express 16x. La puce DirectX 9.0 a recours à de la mémoire GDDR3 et offre la technologie PowerPlay 5.0 dans le but de maximiser l'autonomie. La nouveauté de PowerPlay 5.0 est l'arrivée du DLCS, ou Dynamic Lane Count Switching, dont le rôle est de réduire le nombre de voies PCI-Express utilisée par la puce graphique lorsque celle-ci travaille peu afin de limiter sa consommation électrique. Le Clock Gating, qui consiste à éteindre certaines parties du VPU qui ne sont pas utilisées, est toujours d'actualité et ATI proposera son X700 pour mobiles en versions 64 et 128 Mo.

Chez NVIDIA, après le lancement en fin d'année du GeForce 6800 Go, une puce avec 12 pixel pipelines, la firme au caméléon lève le voile aujourd'hui sur le GeForce 6200 Go, une puce graphique PCI-Express pour portables qui dispose de la technologie TurboCache. DirectX 9.0, le GeForce 6200 Go est pourvu de 4 pixel pipelines et se place résolument sur le segment de l'entrée de gamme. NVIDIA prévoit également le GeForce 6250 Go, un tantinet plus véloce que le 6200 Go, ainsi qu'un GeForce 6600 Go disposant de huit pixel pipelines pour contrer le Radeon Mobility X700. Pour imposer ses nouvelles solutions, la compagnie de Santa Clara compte sur le standard MXM, dont elle est à l'origine, avec comme atout des cycles de validation réduits. L'utilisateur trouvera dans le format MXM, qui consiste rappelons-le à déporter le processeur graphique sur une carte fille, un moyen de facilement mettre à jour le processeur graphique de leur portable. Pour le reste, les puces NVIDIA disposent de la version 5.0 de PowerMizer qui regroupe diverses technologies d'économie d'énergie.

0000011800115310-photo-intel-sonoma-mxm.jpg

Module MXM avec GeForce 6600 Go


Asus M6A

Pour ce test de la plate-forme Sonoma, Asus a pu nous faire parvenir son tout premier ordinateur portable PCI-Express, en l'occurrence le M6A. Reprenant le châssis de la série M6000, le dernier-né d'Asus profit d'un écran 15.4 pouces au format wide. Les portables M6 d'Asus ayant déjà été testés à plusieurs reprises dans nos colonnes nous ne nous attarderons guère sur le physique du M6A qui reste identique aux modèles précédents. Soulignons tout au plus l'apparition d'un nouveau touchpad chromé et le relooking du bouton de mise en route à l'éclairage bleu moins violent. Le M6A adopte, dans la version que nous avons reçue, le plus puissant des Processeurs Pentium M, avec le modèle 770 cadencé à 2.13 GHz. Celui-ci est secondé par 1 Go de mémoire DDR2 réparti sur deux barrettes Kingston de 400 MHz et Asus utilise ici le chipset i915GM avec solution graphique intégrée. La partie stockage consiste en un disque dur Hitachi d'une capacité de 80 Go pour une vitesse de 5400 rpm et d'un graveur de DVD 8x de marque Matshita. Supportant la gravure des CD-R/RW, DVD-R/RW, DVD+R/RW et des DVD+R double couche, le graveur est compatible CD-Text et intègre 2 Mo de mémoire tampon en sus de la technologie BurnProof. Toujours dans ce domaine, Asus n'a pas oublié les slots pour accueillir les Cartes Mémoire aux formats Memory Stick, Secure Digital/MMC et xD Picture Card.

0000014000115308-photo-asus-m6a-1.jpg
000000F000115309-photo-asus-m6a-2.jpg

Asus M6A

La connectivité sans fil est ici prise en charge par le nouveau contrôleur Intel, le Wireless 2915ABG, et pour la première fois Asus intègre, en plus de l'IRDA, un support de la technologie Bluetooth. On notera pour la petite histoire que le stack logiciel utilisé est signé Toshiba. Pour la partie réseau Ethernet, Asus nous propose un contrôleur Marvell Yukon qui supporte le Gigabit. Prenant en charge l'USB 2.0 et le FireWire 400, le M6A embarque un codec Realtek ALC861 compatible avec l'Intel High Definition Audio et relié à un système de haut parleur baptisé Dual Stéréo. Il s'agit pour Asus de dissimuler deux haut parleurs sous l'écran et deux haut parleurs, dédiés plus spécifiquement aux basses, sous le châssis du portable. A défaut de proposer moults sorties audios analogiques, le M6A dispose d'un connecteur SPDIF. Un mot enfin sur le système de refroidissement de la bête. Si la partie graphique ne cause pas de nuisance particulière, on est plus surpris de constater qu'au bout de plusieurs heures de fonctionnement la mémoire DDR2 de Kingston ne s'échauffe finalement qu'assez peu alors même qu'aucun dispositif de refroidissement particulier n'est mis en place pour la refroidir. Ouvrons d'ailleurs une parenthèse pour préciser que si la mémoire DDR2 est toujours au format SO-DIMM, seule la DDR2 est utilisable dans le portable d'Asus qui disposant d'un seul port mémoire voit la position d'une encoche légèrement déplacée rendant impossible l'insertion de mémoire DDR SO-DIMM traditionnelle. Par contre le système de refroidissement thermo-régulé du processeur s'avère plus bruyant qu'auparavant même s'il est relativement efficace le portable n'étant que rarement bouillant. Asus a ici surmonté le core du Pentium M d'un heat pipe en cuivre débouchant sur un radiateur cuivré sur lequel souffle un ventilateur de type cage d'écureuil. Le flux d'air dans le système est plutôt bien conçu et on note la présence de diverses trappes d'aération sous le socle du portable. Terminons par quelques mots sur la batterie livrée par Asus, un modèle huit cellules tout à fait classique de 4400mAh offrant une autonomie annoncée dépassant les quatre heures. Durant nos tests nous avons relevé une très jolie autonomie de 4 heure et 56 minutes.

000000DC00115290-photo-intel-sonoma-hd-audio.jpg

Pilotes audio Realtek HD-Audio
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top