VIA PT880

02 décembre 2003 à 15h45
0
00044887-photo-logo-via.jpg
Il y a quelques années, le lancement du Pentium 4 avait jeté un grand froid dans l'industrie des chipsets, Intel ayant refusé dès le départ de concéder une quelconque licence pour la conception de chipsets à des sociétés tierces comme VIA. Résultat, Intel se retrouvait seul maître à bord pour le devenir de ses chipsets et pour l'orientation technologique de sa plate-forme Pentium 4. Il fallut attendre plusieurs mois avant que le fondeur n'octroie une première licence à SiS. Mais alors que SiS avait le droit de développer des chipsets Pentium 4, VIA restait inexorablement sur la touche.

La société taïwanaise a alors décidé de braver les interdits en concevant son premier chipset pour Processeurs Pentium 4, le P4X400. Si ce chipset existait et fonctionnait, il ne fut jamais réellement commercialisé du fait des pressions exercées par Intel et des risques juridiques encourus par VIA. La crise entre les deux sociétés a atteint des sommets lorsque les deux protagonistes ont déterré la hache de guerre en lançant diverses procédures judiciaires l'un contre l'autre. Avec le temps, la sagesse aidant, Intel et VIA se sont réconciliés, et VIA dispose maintenant des licences adéquates pour la conception et la commercialisation de chipsets pour les processeurs Pentium 4.

VIA en profite donc pour lancer un tout nouveau chipset pour les processeurs Pentium 4, le VIA PT880. Ce chipset complète l'offre existante de VIA qui se résume au PT800 un chipset simple canal. Le PT880 est annoncé par son concepteur comme un concurrent direct du Canterwood (i875p) d'Intel avec comme fonctionnalité principale une architecture mémoire sur deux canaux. Cela suffira-t'il à contrer les chipsets Intel ?

00062294-photo-logo-chipset-pt880.jpg

Chipset VIA PT880

00062297-photo-logo-via-dualstream-64.jpg
A l'origine le PT880 devait être le premier chipset à supporter la mémoire QBM, dont VIA semble être l'un des plus ardents promotteurs. Au final il n'en est rien et le PT880 fonctionne, dans cette première itération, avec de la classique mémoire DDR, en attendant un prochain stepping... Le northbridge de ce nouveau chipset est on ne peut plus classique avec une prise en charge des Processeurs Pentium 4 à Front Side Bus 400, 533 et 800MHz et une compatibilité totale avec la technologie HyperThreading. Un bon point qui permettra de faire fonctionner tous les Pentium 4 Socket 478 avec le PT880.

Le PT880 dispose d'un contrôleur mémoire évolué fonctionnant sur deux canaux de 64 bits chacun. Baptisé VIA DualStream64 et capable d'adresser jusqu'à 8 Go de mémoire il met à la disposition du processeur une bande passante de quelques 6.4 Go par seconde équivalente à ce qu'offrent les derniers chipsets i875P ou i865PE d'Intel. VIA indique avoir travaillé sur l'optimisation des temps de latence du chipset en améliorant le prefetch des données grâce à l'inclusion d'une plus grande quantité de mémoire tampon. Le chipset supporte la mémoire DDR266/333/400 et peut fonctionner en mode asynchrone ce qui intéressera les overclockers de tout poil. Le bus AGP 8x est bien entendu supporté par le PT880. Le package du northbridge adopte le traditionnel format BGA 819-pin alors que le chipset met à la disposition de son southbridge un bus Ultra V-Link débitant 1066 Mo par seconde. Les anciennes générations de chipsets VIA utilisaient pour leur part un lien limité à 533 Mo par seconde.

0000017C00062295-photo-chipset-via-pt880.jpg


Le southbridge du PT880 est constitué d'un composant VT8237 et on retrouve donc des fonctionnalités traditionnelles à savoir une gestion d'un maximum de 8 ports USB 2.0, un double contrôleur IDE en ATA133 et un support natif du Serial-ATA 150 sur deux canaux. Le DriveStation déjà inauguré avec le KT600 est également au programme avec une gestion native du RAID en modes RAID 0, RAID 1 et RAID 0+1. Le southbridge gère un maximum de six ports PCI conformes à la révision 2.2. Si le VT8237 offre des fonctions assez complètes il lui manque tout de même quelques à côtés indispensables comme le support Gigabit, le support FireWire ou bien encore une prise en charge audio digne de ce nom. VIA répond à tout ces besoins en proposant des composants additionnels, pour combler les lacunes du chipset. Selon le choix du fabricant de la carte mère on pourra ainsi retrouver (ou non) la solution VIA Vinyl Audio déclinée en plusieurs versions, un composant VIA Velocity Gigabit Ethernet ou bien encore une puce FireWire VIA. Vu le nombre de solutions additionnelles proposées par VIA, un petit point s'impose.

0000015E00062296-photo-sch-ma-via-pt880.jpg

Schéma des interconnexions du chipset VIA PT880


Commençons par le contrôleur Ethernet. Cette puce offre un support Ethernet 10/100/1000 en half comme en full duplex et s'avère compatible avec les standards IEEE 802.3, 802.3u et 802.3ab. VIA indique utiliser au sein du composant un schéma d'interruptions adaptatif visant à ne pas trop engorger le bus PCI. La solution réseau de VIA est accompagnée d'un logiciel de diagnostic capable de repérer les éventuels problèmes de câblage et de délivrer des informations sur l'état du réseau.

La partie sonore, alias VIA Vinyl Audio, est disponible en deux configurations. La première s'appuie sur un codec VIA VT1617 de type AC'97 qui délivre un son sur six canaux avec une résolution 20 bits. Les pilotes audio développés par VIA, s'ils ne sont pas un modèle d'ergonomie, prennent en charge le jack sensing et sont capables de délivrer un son 3D grâce à la technologie Sensaura. VIA propose également la fonction DualMax qui permet d'émuler la présence de six haut-parleurs avec seulement deux ou quatre haut-parleurs physiques. VIA propose également une solution plus étoffée, le VIA Vinyl Gold Audio qui supporte un taux d'échantillonnage de 96 KHz et une résolution de 24 bits pouvant gérer jusqu'à huit canaux.

0000011800062298-photo-via-vinyl-audio-interface.jpg

Interface VIA Vinyl Audio

Une carte de référence... VIA !

Pour évaluer les performances du PT880, VIA nous a livré une carte mère de référence. Il s'agit là d'un véritable prototype que l'on ne retrouvera pas dans le commerce, nous ne nous attarderons donc pas sur la carte mère qui nous sert ici juste de support pour découvrir les performances du PT880. La première bonne surprise concerne la stabilité qui est au rendez-vous. Une fois l'installation des pilotes Hyperion, Windows est parfaitement opérationnel et nos divers utilitaires de test ont tous fonctionné sans le moindre problème.

En s'attardant quelque peu dans le BIOS de cette carte mère on constate que les timings mémoire affublés à nos barrettes Corsair PC3200 sont par défaut exécrables, de l'ordre de 2.5/4/4/9. En les corrigeant manuellement pour des valeurs plus raisonnables de 2/3/3/7, le système est toujours fonctionnel mais ses performances diminuent sensiblement pour une raison inexplicable. Autre point intéressant, le BIOS offre une option 'Top Performance' dont le rôle supposé est d'améliorer les performances du contrôleur mémoire. L'activation de cette option, rend le système tout simplement inopérant, celui-ci refusant de démarrer.

VIA précise que l'architecture du PT880 est de type asynchrone ce qui est de bon aloi pour l'overcloking... En pratique nous avons pu vérifier ses aptitudes en torturant quelque peu le chipset qui a bien voulu, après un ou deux errements, faire fonctionner notre processeur Pentium 4 C 2.8GHz avec un Front Side Bus de 220MHz. Cette prestation reste honorable pour une carte mère de référence avec un BIOS bêta, même si avec un chipset Intel nous avons pu monter le FSB de notre Pentium 4 à un maximum de 235MHz.

0000019000062301-photo-carte-m-re-via-pt880.jpg

Carte mère de référence VIA PT880


Pour tester ce tout nouveau chipset nous avons utilisé la configuration dont le détail figure ci-dessous :

  • Carte mère de référence VIA PT880
  • Intel Pentium 4 C 2.8GHz
  • 2x256Mo DDR400 Corsair CAS 2
  • Disque dur Seagate 120Go 7200rpm UDMA100
  • PNY GeForce FX 5900 Ultra
Notre machine utilisait Windows XP Professionnel Service Pack 1 ainsi que les pilotes Hyperion en version 4.49p et les pilotes Detonator FX en version 52.16. Les récentes sorties de SiSoft Sandra 2004 et de PC Mark 2004 sont pour nous l'occasion de faire évoluer notre protocole de test, intégrant dorénavant ces nouveaux outils. Afin de mieux cerner le potentiel du PT880 nous l'avons opposé aux chipsets i865PE et i875P d'Intel mais aussi au PT800 qui est, pour mémoire, le chipset Pentium 4 simple canal de VIA. Pour ce faire nous avons sélectionné une carte mère Abit IC7-G (i875P), une carte mère Abit IS7-G (i865PE) et une carte mère MSI PT8 Neo (PT800). Toutes nos cartes étaient flashées avec les derniers BIOS disponibles. Précisons que dans une volonté d'équité nous n'avons pas activé la technologie PAT propre aux chipsets Intel.


CPUMark 99

00063597-photo-test-pt880-cpumark-99.jpg

CPUMark 99 est depuis longtemps indispensable pour mesurer les performances brutes d'un processeur. L'utilitaire est généralement peu sensible au couple mémoire, c'est donc sans surprise que l'on trouve nos différentes machines classées dans un mouchoir de poche. Si notre carte mère à base de chipset i875P arrive en tête elle est suivie de très près par notre plate-forme i865PE. Les solutions VIA terminent en dernière position, et il intéressant de noter le très faible écart séparant le PT800 de son grand frère le PT880. D'après ce test le chipset i875P est à peine 2% plus rapide que le VIA PT880.


Quake III Arena

00063598-photo-test-pt880-quake-iii.jpg

Si CPUMark 99 n'est que peu affecté par les performances du sous-système mémoire, ce n'est pas le cas de Quake III pour lequel cet élément est fondamental. Cela saute aux yeux puisque notre graphique fait ici le grand écart. Le chipset i875P truste sans se forcer le haut du pavé suivi par un i865PE tout aussi dominateur bien que 4% plus lent. Le tout nouveau VIA PT880 n'est guère convaincant avec un score 6% inférieur à celui délivré par notre carte Abit IC7G à base d'i875P. Le chipset i865PE d'Intel se paye même le luxe de devancer le PT880. Pour l'anecdote on notera que la passage du VIA PT800 au VIA PT880 augmente les performances de quelques 5%.


3DMark 2001SE

00063600-photo-test-pt880-3dmark-2001se.jpg

Avec 3DMark 2001SE, les mêmes causes produisent les mêmes effets. On constate donc la nette suprématie des systèmes Intel qui semblent intouchables. C'est ainsi que l'Abit IC7-G est 5% plus performante que la carte mère de référence VIA à base de PT880. Une fois de plus, l'IS7-G qui est pourvue d'un chipset i865PE, devance assez nettement le dernier bébé de VIA. Enfin le VIA PT880 est ici à peine 1% plus rapide que le PT800. Cette faible différence de performances entre le PT800 et le PT880 nous incite à penser que l'architecture double canal du contrôleur mémoire du PT880 est assez poussive ce que nous vérifierons plus tard avec des outils de test synthétiques.

3D Mark 2003 - Test processeur

00063599-photo-test-pt880-3dmark-2003.jpg

Le test processeur de 3D Mark 2003 ne parvient pas à départager les solutions à base de chipsets i875P ou i865PE d'Intel mais montre clairement que les chipsets signés Intel sont supérieurs en terme de performances aux solutions VIA. Ici, le chipset i875P est 4% plus performant que le VIA PT880 qui se montre lui-même 6% plus véloce que son petit frère le PT800.


Unreal Tournament 2003

00063601-photo-test-pt880-ut2003.jpg

Le jeu Unreal Tournament 2003 confirme nos observations précédentes puisqu'il montre sans ambiguité que les chipsets i875P et i865PE tiennent toujours le haut du pavé. Le PT880 ne parvient à égaler ni le i865PE ni le i875P mais l'écart semble se resserrer. Ainsi le chipset i865PE n'a plus que 2.2% d'avance sur le PT880 contre 4.6% d'avance pour le i875P.

SYSMark 2002

00063635-photo-test-pt880-sysmark-2002.jpg

SYSMark est un Benchmark applicatif, qui utilise des applications bureautiques réelles pour mesurer les performances d'un système. Le logiciel fait donc appel à Photoshop, Word, Outlook, Premiere et à d'autres logiciels censés représenter au mieux l'utilisation d'un ordinateur. Il est intéressant de constater que nos quatres systèmes obtiennent des performances somme toute très proches. Notre Abit IC7-G termine en tête, suivie par l'IS7-G mais l'écart de performance avec le PT880 est ici réduit à seulement 1.4%. Face au PT800, le PT880 est à peine 0.8% plus performant ce qui tend à prouver que le contrôleur double canal de VIA est assez peu efficace.


SiSoft Sandra 2004 - Test processeur

00063638-photo-test-pt880-sisoft-2004-cpu.jpg

Les performances relevées avec SiSoft Sandra 2004 en ce qui concerne le processeur n'appellent guère de commentaires. Sans surprise on constate que d'un chipset à l'autre les performances sont très proches. Il reste néanmoins intéressant de noter que le PT800 semble obtenir un meilleur score MIPS que son grand frère le PT880.


SiSoft Sandra 2004 - Test mémoire

00063639-photo-test-pt880-sisoft-2004-m-moire.jpg

Si le test processeur ne donnait pas lieu à débat, le test mémoire est beaucoup plus intéressant. Pour la première fois on note un réel écart entre le PT800 qui est un chipset simple canal et le PT880. Avec le PT800 la bande passante mémoire disponible est 50% inférieure à ce que peut délivrer le PT880. Le PT880 arrive ici en deuxième position devant le chipset i865PE représenté par l'Abit IS7-G. L'avance du PT880 sur l'i865PE se limite à 2% alors que l'i875P demeure 5% plus performant que le dernier chipset de VIA.


PCMark 2004 : Test mémoire

00063640-photo-test-pt880-pcmark-2004.jpg

Tout comme SiSoft 2004, le test mémoire de PCMark 2004 démontre l'intérêt d'un contrôleur double canal puisque le sous-système mémoire du PT880 obtient un score 20% supérieur à celui du PT800. Le PT880 est ici au coude à coude avec l'i865PE, mais l'i875P prend la pôle position avec un avantage de 4%.


PCMark 2004 : Test disque dur

00063641-photo-test-pt880-pcmark-2004-hd.jpg

Terminons notre série de tests, par un coup d'oeil sur les performances du contrôleur IDE de VIA. Ce dernier semble de très bonne facture puisqu'à disque dur identique, les chipsets VIA PT880 et PT800 obtiennent des performances supérieures à celles relevées avec les chipsets Intel. D'après nos tests le contrôleur IDE du VIA PT880 est 2.7% plus performance que celui du chipset i875P d'Intel en ATA100.

Conclusion

Pour son entrée sur le marché des chipsets Pentium 4 haut de gamme, VIA aurait indubitablement pu mieux faire. Certes le PT880 est techniquement intéressant mais il faut reconnaître qu'il n'apporte rien de neuf sur un marché largement dominé par Intel. Offrir un contrôleur mémoire double canal pour Pentium 4 est aujourd'hui banal lorsque l'on sait que de telles solutions existent depuis plus d'un an maintenant...

Faute de révolutionner le genre, le PT880 aurait pu se rattraper par ses performances, mais là encore le dernier chipset de VIA montre quelques faiblesses. Il ne parvient en effet pas à inquiéter les références du genre incarnées par les Intel i865PE et autres i875P. Question overclocking, le chipset devrait convenir aux amateurs de cette pratique puisque nous avons pu réhausser le FSB de notre carte de référence, pourtant munie d'un BIOS en version beta, sans trop de problème. Enfin et c'est un bon point le contrôleur IDE du chipset est relativement performant.

Malgré un bilan technique contrasté, le PT880 pourra tout de même séduire les utilisateurs grâce aux nombreuses fonctionnalités offertes par son southbridge VT8237 qui s'avère un tantinet plus riche que l'ICH5 d'Intel grâce notamment au support natif du RAID IDE. En définitive le succès des cartes PT880 dépendra plus de leurs prix et de leurs fonctionnalités, que du chipset qui souffre de la comparaison face aux solutions d'Intel.


VIA PT880

4

Les plus

  • Compatible avec les P4C
  • Bonnes performances IDE
  • Support DDR400 sur deux canaux
  • Southbridge évolué (SATA & RAID IDE)

Les moins

  • Gestion mémoire à revoir
  • Performances en retrait
  • Pas de QBM ?

0

Performances6

Fonctionnalités8

Fiabilité7

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

VIA PT880 en test sur Clubic.com
Duel PES 3 - FIFA 2004 sur Clubic
Duel PES 3 - FIFA 2004 sur Clubic
Des Prescott Extreme Edition ?
Précision 32 bits pour les Shaders du ATI R420 ?
Les Volari voleront-ils le 8 décembre ?
Mandrake lance MandrakeMove
Une nouvelle carte TV / FM chez Leadtek
Platine DivX Pro KeyPlug bientôt en France
Une offre ADSL 2048 kbps en France
Haut de page