Altec Lansing VS4121 vs. Creative I-Trigue L3500

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
29 janvier 2004 à 15h30
0
00FA000000059998-photo-creative-i-trigue-l3500.jpg
Avec la rentrée, les différents constructeurs de matériel informatique fourbissent leurs armes et nous proposent leurs nouveaux produits. Le matériel audio ne déroge pas à la règle et après un petit tour des jukebox MP3, nous faisons maintenant un détour du côté des systèmes d'enceintes. C'est en fait sur les systèmes 2.1 de faible encombrement que nous avons décidé de nous pencher dans un premier temps en opposant les petits nouveaux en provenance d'Altec Lansing et de Creative.

Dans le coin gauche avec une puissance certifiée de quelques 31 watts au total et un prix public conseillé tournant autour de 89 €, le Altec Lansing VS4121 qui vient en complément du système 2100 déjà testé dans nos colonnes. Dans le coin droit signé par Creative et offrant pour sa part une puissance totale de 48 watts pour un prix public de 129 €, voici venir le nouvel I-Trigue et sa double dénomination : L3450 (modèle blanc) et L3500 (modèle noir)... Une belle bagarre en perspective !


Deux compléments aux gammes existantes

Altec Lansing est un familier de Clubic, à peu près aussi familier que peut l'être Creative d'ailleurs. L'un comme l'autre possède une gamme d'enceintes relativement complète que nous essayons de chroniquer le plus souvent possible. Dans la partie qui nous préoccupe aujourd'hui à savoir les enceintes 2.1 à encombrement réduit, Altec Lansing et Creative proposent tout deux un produit qui devrait survivre encore un petit moment chez les revendeurs : le 2100 d'Altec Lansing et l'I-Trigue 3300 de Creative afin de vous donner une petite idée des produits sortis au cours de l'année passée, n'hésitez donc pas à en relire les tests ici et . Afin toutefois de renouveller ces produits vieillissants et offrir une meilleure qualité de rendu, les VS4121 pour Altec Lansing et les I-Trigue L3450 / L3500 font maintenant leur apparition.

015B000000072939-photo-altec-lansing-vs4121-caract-ristiques-principales.jpg
015B000000072938-photo-creative-i-trigue-l3500-caract-ristiques-principales.jpg

Sur le papier, le kit Creative semble avoir un très léger avantage
00D2000000060001-photo-altec-lansing-vs4121.jpg

Sachez les reconnaître, Altec Lansing VS4121

Le VS4121 se présente de manière tout à fait classique et le design général des satellites rappellera plus d'un souvenir aux possesseurs des vieillissantes ATP3 dont ils inspirent nettement. Nous l'avons dit, la puissance totale du kit est de 31 watts qui se répartissent en 19 watts pour le caisson (en bois, il faut le préciser) et 6 watts pour chacun des satellites. On peut d'emblée en déduire qu'il ne sera pas ici question de sonoriser une grande pièce mais que pour une utilisation classique autour d'un PC, c'est plus que suffisant. Comme de coutume avec les ensembles PC et a fortiori avec les systèmes 2.1, c'est le caisson de basses qui sert de centrale de branchement ainsi que d'amplificateur. Les deux satellites se connectent donc le plus simplement du monde au caisson à l'aide d'une prise cinch standard pour le gauche et d'un connecteur propriétaire pour le droit.

Altec Lansing ayant décidé de faire l'économie d'une télécommande, ce dernier fait en effet office de "panneau de contrôle". C'est sur sa façade que l'on retrouve le réglage du volume bien sûr (via un bouton relativement sensible), mais aussi celui des aigus et des basses. Notons au passage que si le caisson de basses intègre l'alimentation (merci Altec !), le bouton de mise sous tension a été déporté sur ce satellite droit pour un confort optimal. Si le caisson reste relativement classique dans sa conception, les satellites proposent quelques innovations censées améliorer le rendu sonore. C'est ainsi qu'en sus des deux microdrives déjà présents sur l'ensemble 2100, on retrouve intégré à la base de chaque satellite un petit haut-parleur principalement en charge de la reproduction des médiums.

00D2000000060004-photo-altec-lansing-vs4121-l-alimentation-est-int-gr-e-au-caisson.jpg
00D2000000060005-photo-altec-lansing-vs4121-les-deux-petits-satellites.jpg
00D2000000060006-photo-altec-lansing-vs4121-un-haut-parleur-cach-dans-la-base-des-satellites.jpg

Les microdrives des satellites sont accompagnés d'un véritable haut-parleur

En dehors de ces quelques considérations, il n'y a pas grand chose d'autre à dire à propos de cet ensemble. Altec Lansing livre tout de même un petit manuel en dix langues (dont le français) afin de répondre aux questions de base que pourraient se poser les débutants. Dans la boîte du VS4121 on retrouve aussi un câble mini-jack / mini-jack destiné à brancher le caisson au PC : c'est mieux pour avoir du son ! On notera également la présence d'un petit adaptateur bien pratique pour ceux qui possèdent un appareil sortant le son stéréo sur deux prises gauche et droite distinctes.


Sachez les reconnaître, Creative I-Trigue L3500

Du côté de Creative, si sur le papier on reste très proche de ce que proposait déjà le kit précédent (I-Trigue 3300), on note dans la réalité des faits de très importantes différences à commencer par le caisson de basses. Il conserve bien sûr sa construction en bois mais change de forme pour adopter un design plus proche de ce que propose Altec Lansing : un boîtier plutôt en forme de tour que de cube. Un évent à été découpé en face avant et une large grille latérale vient protéger le haut-parleur. A 30 watts, le caisson est en très légère augmentation par rapport à celui de l'I-Trigue 3300 (25 watts) et il conserve aussi bien son rôle de centrale de branchement que son alimentation certes plus petite mais toujours externe. Le nouvel I-Trigue existe en fait en deux versions qui se différencient par leur couleur : le L3450 est blanc alors que le L3500 est à dominante noire. Le caisson de basses est strictement identique de l'un à l'autre mais les satellites diffèrent très légèrement comme vous pouvez le voir sur les photos. Ces différences ne concernent toutefois que la silhouette de l'enceinte car les caractéristiques techniques sont les mêmes.

00D2000000060007-photo-creative-i-trigue-l3500-un-caisson-tout-fait-classique.jpg
00D2000000060008-photo-creative-i-trigue-l3500-deux-prises-pour-la-seule-t-l-commande.jpg
00D2000000060009-photo-creative-i-trigue-l3500-les-satellites-un-peu-massifs.jpg

Le caisson est classique et les satelittes moins jolis que l'I-Trigue 3300

Alors que ceux de l'I-Trigue 3300 ne proposaient que des microdrives (au nombre de 3 par enceinte), les satellites des L3450 / L3500 font l'économie d'un microdrive pour intégrer dans leur base un véritable haut-parleur censé, comme sur l'ensemble VS4121 d'Altec Lansing, améliorer le rendu des médiums. Mise à part cette particularité que nous testerons très bientôt, les satellites sont relativement classiques avec toutefois un système de branchement relativement étonnant, Creative ayant opté pour des prises double à un format propriétaire. Ce n'est pas vraiment gênant mais a tout de même de quoi surprendre. C'est en revanche plus habituel chez Creative, l'I-Trigue L3500 est accompagné d'une petite télécommande filaire qui propose un réglage du volume, un réglage des basses (rien pour les aigus) et une entrée casque. Plus étonnant, elle propose également une entrée ligne ce qui peut éviter d'avoir à faire de la spéléologie pour brancher temporairement un autre appareil. Encore plus étonnant, Creative a mis au point une fonction baptisée M-Port qui a la forme d'un port USB et qui intéressera plus particulièrement les possesseurs des Baladeurs MP3 MuVo de la marque. On peut en effet brancher la partie USB du MuVo sur le M-Port des I-Trigue afin d'écouter ce qu'il y a sur le baladeur sans avoir besoin d'allumer le PC : gadget certes, mais plutôt sympa !

00D2000000060011-photo-creative-i-trigue-l3500-le-fameux-haut-parleur-lat-ral.jpg
00D2000000060010-photo-creative-i-trigue-l3500-des-prises-propri-taires-pour-les-satellites.jpg
00D2000000060015-photo-creative-i-trigue-l3500-encore-une-alimentation-externe.jpg

L'alimentation est une nouvelle fois externe mais les satellites intègrent un véritable haut-parleur

Avec ses nouveaux I-Trigue, Creative livre bien évidemment le fameux câble mini-jack / mini-jack nécessaire au branchement du kit sur le PC. Nous regretterons par contre que rien d'autre ne soit livré alors qu'Altec Lansing n'oublie jamais le petit adaptateur pour faciliter le branchement d'autres appareils comme les consoles de jeux. Le manuel est pour sa part suffisamment clair pour tous et disponible cette fois en 14 langues (dont le français).

00D2000000060002-photo-creative-i-trigue-l3500-une-entr-e-ligne-sur-la-t-l-commande.jpg
00D2000000060003-photo-creative-i-trigue-l3500-le-m-port-est-un-gadget-int-ressant.jpg

La nouvelle télécommande Creative est une grande réussite
Lors de nos précédents articles, les enceintes dites plates ou plus récemment celles à encombrement réduit ne nous avaient guère enthousiasmé. Certes le gain d'espace était bien là mais les concessions faites sur la qualité sonore nous semblaient beaucoup trop importantes pour en justifier l'achat. Avec le 2100 et plus encore l'I-Trigue 3300, Altec Lansing et Creative avaient cependant ouvert là voie à des ensembles de plus haute tenue qui arrivaient à combiner faible encombrement et rendu tout à fait satisfaisant... Les nouveautés du jour améliorent-elles encore les choses ?


Comportement ludique

Pendant de nombreuses années, la bande son était loin de constituer une priorité dans le cadre du développement d'un jeu vidéo. Depuis quelques temps cependant, de nouvelles technologies apparaissent afin d'apporter plus de relief aux ambiances de nos titres préférés et les musiciens sont de plus en plus considérés lors de la conception d'un jeu. Dernièrement, les premières productions "compatibles" 5.1 sont apparues avec des titres comme Soldier Of Fortune 2 ou encore Jedi Knight 2 alors que la qualité d'échantillonnage est presque tout le temps de 44 kHz.

00D2000000056653-photo-unreal2-on-se-croirait-presque-dans-half-life.jpg
00D2000000057688-photo-toca-race-driver-en-plein-vancouver.jpg
00D2000000052998-photo-dungeon-siege-une-forteresse-bien-mal-en-point.jpg

Face aux dernières productions, l'absence d'enceintes surround se fait parfois sentir

Nous n'avons pas fait preuve de beaucoup d'originalité dans notre choix de jeux pour tester les performances de nos petits nouveaux. Il faut dire que depuis la sortie d'Unreal 2 par exemple, il n'y a pas eu grand chose à se mettre sous la dent question bande son. C'est donc une nouvelle fois le titre signé Epic qui nous sert de mètre-étalon épaulé tout de même par d'autres softs comme Splinter Cell, TOCA Race Driver, Dungeon Siege et Grand Theft Auto : Vice City. Qu'il s'agisse de l'un ou de l'autre des kits, le premier constat est pour le moins positif puisqu'il concerne l'excellence des caissons de basses.

Les satellites ne sont cependant pas en reste et qu'il s'agisse de l'I-Trigue L3500 ou bien de l'Altec Lansing VS4121, on remarque très bien l'apport du haut-parleur rajouté dans la base. Dans un cas comme dans l'autre, aigus et médiums semblent beaucoup plus présents qu'avec les ensembles précédents. Entre nos deux prétendants, le rendu n'est pas identique mais il est bien difficile de choisir. Une chose est certaine et à moins de ne jurer que par le 5.1, les deux ensembles devraient largement satisfaire les joueurs.


0096000000051538-photo-suzanne-vega.jpg

Comportement musical

Malgré les progrès réalisés ces dernières années, les jeux vidéos ne sont pas encore trop exigeant en terme de qualité sonore. Ils font certes ressortir certains défauts mais restent indiscutablement moins probant que des tests musicaux. Dans ce genre de tests, les kits d'enceintes à "encombrement réduit" montrent vite leurs limites et montrent en particulier une hétérogénéité patente entre le caisson de basses et les satellites. Ces derniers de moins bonne qualité, étant totalement écrasés par l'omniprésence du caisson. Les tests musicaux ne pardonnent pas ce genre de défauts pourvu que l'on sélectionne des compositions judicieuses. Nous avons donc choisi quelques morceaux que nous avons l'habitude de sélectionner et qui couvrent de nombreux types d'écoutes. Le "Oppression" de Ben Harper et le "Ieee" de Tori Amos permettent de confirmer, ce n'est pas une surprise, la qualité des caissons de basses des deux kits. Dans un cas comme dans l'autre, nous avons obtenus des basses rondes et percutantes qui flattent le travail des compositeurs. A fort volume toutefois, un léger grésillement et une certaine saturation pouvaient être décelées mais ce n'est qu'un défaut mineur compte tenu de l'objectif de ces kits.

0096000000059999-photo-ben-harper.jpg
Le constat est sensiblement différent dès lors que l'on se préoccupe des satellites sans qu'il ne soit toutefois possible de véritablement trancher. D'un côté, l'ensemble mis au point par Creative permet de mieux dissocier les instruments les uns des autres mais offre un rendu peut-être un peu plus métallique qu'il est difficile de vraiment définir. De l'autre côté, le VS4121 proposé par Altec Lansing est un peu plus confus. L'auditeur a plus de difficulté à discerner les médiums des aigus, mais le son est plus "chaud", plus "profond". Sur des morceaux très "durs", l'avantage va donc à Creative qui l'emporte par des sonorités plus puissantes, alors qu'au contraire les mélodies d'Enya seront nettement agréable avec le produit signé Altec Lansing. On apprécie d'ailleurs qu'Altec Lansing nous permette de modifier directement les aigus sur son kit alors que Creative ne propose que le traditionnel réglage des graves. Nos quelques essais de musique classique (Peer Gynt, Orphée Aux Enfers ou bien encore Le Lac Des Cygnes) ne font que confirmer cette légère différence observé entre les deux kits. Ainsi, l'I-Trigue L3500 semble plus à l'aise sitôt que l'on entre dans des tonalités plus "durs" et le VS4121 est plus à son aise pour rendre le son d'un violon. Dans un cas comme dans l'autre, on regrettera tout de même qu'une fois de plus l'accent ait à ce point été mis sur les basses. Le caisson est la plupart du temps trop présents et il faut systématiquement le mettre à moins de 25% pour obtenir un rendu plus naturel.


Home-Cinéma ?

Du fait même des caractéristiques de base de ces deux ensembles, il n'est pas vraiment utile de s'éterniser sur les tests "home-cinema". Certains Kits 5.1 ont déjà toutes les peines du monde à reproduire fidèlement les ambiances cinéma des films DVD, alors comment espérer que des ensembles simplement 2.1 comme ceux qui nous préoccupent aujourd'hui s'en sortent réellement mieux ? Malgré d'évidentes qualités même le 621 d'Altec Lansing ne parvenait pas à compenser complètement l'absence de voie centrale pour les dialogues, et les enceintes surround faisaient cruellement défaut.

0226000000069980-photo-lord-of-the-rings-the-two-towers.jpg

Un film comme Le Seigneur Des Anneaux met en évidence les limites d'un kit 2.1

Il n'est donc pas vraiment surprenant d'être déçus par les prestations du VS4121 comme par celles de l'I-Trigue L3500. Les passages où la spatialisaton du son est moins importante sont dans l'ensemble bien traités par nos deux concurrents et cette fois c'est peut-être le kit Creative qui l'emporte avec un meilleur équilibre entre les médiums et les aigus. Cela ne permet toutefois pas de compenser les pertes lors de la diffusion d'un film aussi spectaculaire que Le Seigneur Des Anneaux : La Communauté De L'Anneau. Des films plus intimistes comme In The Mood For Love seront moins handicapés par l'absence d'enceintes surround et dans ce genre de cas de figure, il est pour ainsi impossible de désigner vainqueur.

Les musiques sont globalement moins bien rendues avec l'ensemble Altec Lansing ce qui confirme nos précédentes conclusions mais même avec le kit Creative, un film comme Le Seigneur Des Anneaux : La Communauté De L'Anneau perd énormément. Des films plus intimistes comme In The Mood For Love seront moins handicapés par l'absence d'enceintes surround et permettent une nouvelle fois à l'I-Trigue L3500 de briller en offrant un rendu bien sûr au-dessus du VS4121 mais également un bon cran au-dessus de son prédécesseur, l'I-Trigue 3300 preuve que Creative ne s'est pas endormi sur ses lauriers.
00FA000000060000-photo-creative-i-trigue-l3450.jpg

Conclusion

D'un point de vue purement qualitatif, il est bien difficile de trancher entre les deux kits qui nous préoccupent aujourd'hui. Les réglages plus nombreux du modèle d'Altec Lansing permettent de pallier le petit défaut que l'on peut formuler à son égard : une dissociation moins fine et moins précise des médiums et des aigus. Le Creative I-Trigue L3500 est dans ce domaine mieux loti mais pêche par un rendu que certains trouveront à n'en pas douter légèrement trop "métallique". Malgré ces défauts respectifs, on ne peut qu'être satisfait du travail accompli par les deux sociétés. Tout d'abord les progrès réalisés par Altec Lansing depuis le kit 2100 sont très nets. L'apport du haut-parleur supplémentaire caché dans la base des satellites est indéniable et comme le caisson de basses est au moins aussi réussi, il en résulte un kit supérieur en tous points. Certains utilisateurs lui reprocheront peut-être d'avoir opté pour des réglages intégrés au satellite alors qu'il proposait auparavant une véritable télécommande, mais cela reste négligeable.

Creative n'est cependant pas en reste et la compagnie de Singapour montre aussi qu'elle sait tenir compte des leçons du passé. L'intégration d'un véritable haut-parleur dans la base des satellites provoque aussi son petit effet et on ne peut que saluer les efforts effectués en matière d'innovation sur une télécommande plus aboutie. La qualité des ensembles à encombrement réduit a nettement progressée et contrairement à la génération précédente de produits, celle-ci me semble beaucoup plus convaincante. Les deux ensembles que nous opposons aujourd'hui sont très proches l'un de l'autre et ne décevront à mon sens pas leurs acquéreurs. Altec Lansing tire toutefois son épingle du jeu grâce à un prix public de quelques 40 euros inférieurs. A moins d'attacher une importance toute particulière à la fonction M-Port, il me semble donc plus intéressant d'opter pour cet ensemble mais comme nous le répétons à chaque fois : le choix d'un kit d'enceintes dépend fortement des sensibilités de chacun !

Une dernière chose tout de même pour conclure. Malgré les qualités évidentes de l'I-Trigue L3500 et du VS4121, il ne faut tout de même pas espérer rivaliser avec de véritables enceintes plus volumineuses comme les coûteux ensembles estampillés THX (Megaworks THX 250D et Logitech Z-2200) ou celui que je considère comme le kit 2.1 au meilleur rapport qualité / prix du moment, l'excellent 621 d'Altec Lansing.


Altec Lansing VS4121

6

Les plus

  • Qualité sonore au rendez-vous
  • Alimentation intégrée au caisson
  • Bon marché

Les moins

  • Pas de télécommande

0

Qualité sonore7

Puissance7

Fonctionnalités7



Creative I-Trigue L3500

6

Les plus

  • Qualité sonore au rendez-vous
  • Télécommande très agréable
  • Fonction M-Port sympathique

Les moins

  • Alimentation externe
  • Prix un peu élevé

0

Qualité sonore7

Puissance8

Fonctionnalités8

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Processeur 32 / 64 bits confirmé chez Intel
Encore un nouveau format de carte mémoire ...
Papa CTRL + Alt + Suppr se retire !
Brevets : nouvelle polémique pour Microsoft ?
Smart Phones Palm chez Samsung
Altec VS4121 - Creative L3500 : deuxième prise...
Wanadoo invente le forfait ADSL limité (màj)
Seconde marque de cartes mères chez Gigabyte
Painkiller : une démo pour très bientôt
Electronic Arts repousse Les Sims 2
Haut de page