Creative I-Trigue 3300

13 janvier 2003 à 10h30
0
00C8000000056107-photo-i-trigue-3300.jpg
Les tests d'enceintes se faisaient plutôt rares ces derniers temps sur Clubic. Alors que les nouvelles cartes son pointent toutes le bout de leur DSP (Creative Audigy 2, Hercules Fortissimo III ou Terratec Aureon...), il nous a semblé judicieux de nous pencher sur le cas du dernier produit mis au point par Creative. En attendant les prochains kits haut de gamme de Logitech (le Z680) et de Cambridge Soundworks (le MegaWorks 550D), voici donc le I-Trigue 2.1 3300.

Son nom ne laisse pas d'équivoque, il s'agit d'un ensemble relativement simple composé d'un caisson de basses et de, seulement, deux satellites. A l'heure où la plupart des cartes son se parent de gestion sur six voire sept et huit canaux, cela peut sembler un peu chiche de la part de Creative, mais l'intérêt de l'I-Trigue est ailleurs et ce n'est pas son nom qui pouvait vous mettre la puce à l'oreille.


Un design I-Triguant ?

Désolé, elle est nulle, mais je m'en serais voulu de ne pas l'avoir faite ! Dès le premier coup d'oeil c'est d'ailleurs la chose qui frappe et pas besoin d'ouvrir le carton pour se rendre compte des efforts effectués sur le design de cet ensemble. Le caisson est évidemment éclipsé par les satellites qui rappellent beaucoup ceux d'un système concurrent mis au point par le célèbre constructeur Altec Lansing. Nous avions testé le 2100 du fabricant américain il y a quelques temps (voir notre test ici) et c'est bien sûr avec cet ensemble en mémoire que nous testons maintenant le I-Trigue.

01AF000000056108-photo-i-trigue-3300-caract-ristiques.jpg

Il nous faut aussi nous rappeler du dernier ensemble Creative à être passé entre nos mains, car s'il ne jouait pas aussi nettement la carte du design, il se place par ses autres caractéristiques (encombrement, nombre de canaux, puissance générale...) dans la même catégorie. L'Inspire Slim 2700, que nous avons testé en octobre dernier (voir notre article ici), se présente toutefois comme le Petit Poucet de cette sélection de trois produits. En comparant nos trois articles, vous pourrez vous rendre compte qu'il est un bon cran en-dessous en termes de puissance autant que de qualité de restitution.


Présentation générale

00FA000000056109-photo-i-trigue-3300.jpg
Alors que l'Inspire Slim 2700 nous avait plutôt déçu, on peut dire que Creative se paye une belle séance de rattrapage avec l'I-Trigue 3300. C'est bien sûr une question de goût mais j'estime que les satellites sont tout ce qu'il y a de plus réussis et témoignent en tout cas du travail accompli par Creative pour se hisser au niveau d'Altec Lansing : l'I-Trigue 3300 n'a vraiment rien à voir avec l'Inspire Slim 2700 ! Pour améliorer à ce point le design des satellites, Creative a été obligé de mettre de côté les haut-parleurs à membrane et s'est tourné vers le même type de périphériques qu'Altec Lansing : des micro haut-parleurs minuscules, ici en titane et au nombre de trois par satellite.

En ce qui concerne le caisson de basses le constat est un peu moins flatteur dans la mesure ou les différences avec l'Inspire Slim 2700 sont loin d'être flagrantes. On regrettera en premier lieu que Creative n'ait pas jugé bon, cette fois encore, d'intégrer l'alimentation au caisson : il faudra donc faire avec des fils et un périphérique supplémentaires sur le sol ! On appréciera par contre les efforts faits sur la télécommande puisqu'en plus d'être particulièrement stylisée, cette dernière offre une option des plus sympathiques : le réglage du volume des basses... Enfin, on pourra ranger le casque de spéléologie pour modifier celui-ci !

A côté de cela, la télécommande présente bien sûr le réglage du volume général (qui sert également d'interrupteur), mais aussi une petite LED pour vérifier la mise sous tension et un accessoire lui-aussi bien sympathique : une prise casque. Etant donnée la disposition de cette prise, on sera surpris de voir que Creative n'ait pas jugé utile d'en mettre deux, mais, après tout, le PC est un plaisir solitaire ! Pour continuer avec les détails, on regrettera également que cette télécommande ne puisse pas gérer la balance entre l'enceinte gauche et la droite, mais là encore c'est en demander vraiment beaucoup !

0073000000056110-photo-i-trigue-3300-un-satellite-de-profil.jpg
0129000000056112-photo-i-trigue-3300-une-tr-s-belle-t-l-commande.jpg
007C000000056111-photo-i-trigue-3300-un-satellite-de-face-et-sans-grille.jpg

La télécommande est au moins aussi réussie que les satellites.

Tel quel, ce système 2.1 ne souffre pas de véritable défaut fonctionnel. Les différents éléments semblent plutôt bien construits, présentent une finition très agréable et se branchent le plus simplement du monde les uns aux autres. Le caisson fait comme de coutume office de centrale de connexion. Transformateur, satellites et télécommande viennent se brancher dessus et c'est aussi lui qui sert de lien avec le PC. Une fois tout mis en place, on ne peut qu'apprécier le gain de place offert par les très esthétiques satellites même s'il faudra bien sûr trouver de la place pour l'imposant caisson !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
En France, une campagne est lancée contre la

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top