Creative I-Trigue 3300

13 janvier 2003 à 10h30
0
00C8000000056107-photo-i-trigue-3300.jpg
Les tests d'enceintes se faisaient plutôt rares ces derniers temps sur Clubic. Alors que les nouvelles cartes son pointent toutes le bout de leur DSP (Creative Audigy 2, Hercules Fortissimo III ou Terratec Aureon...), il nous a semblé judicieux de nous pencher sur le cas du dernier produit mis au point par Creative. En attendant les prochains kits haut de gamme de Logitech (le Z680) et de Cambridge Soundworks (le MegaWorks 550D), voici donc le I-Trigue 2.1 3300.

Son nom ne laisse pas d'équivoque, il s'agit d'un ensemble relativement simple composé d'un caisson de basses et de, seulement, deux satellites. A l'heure où la plupart des cartes son se parent de gestion sur six voire sept et huit canaux, cela peut sembler un peu chiche de la part de Creative, mais l'intérêt de l'I-Trigue est ailleurs et ce n'est pas son nom qui pouvait vous mettre la puce à l'oreille.


Un design I-Triguant ?



Désolé, elle est nulle, mais je m'en serais voulu de ne pas l'avoir faite ! Dès le premier coup d'oeil c'est d'ailleurs la chose qui frappe et pas besoin d'ouvrir le carton pour se rendre compte des efforts effectués sur le design de cet ensemble. Le caisson est évidemment éclipsé par les satellites qui rappellent beaucoup ceux d'un système concurrent mis au point par le célèbre constructeur Altec Lansing. Nous avions testé le 2100 du fabricant américain il y a quelques temps (voir notre test ici) et c'est bien sûr avec cet ensemble en mémoire que nous testons maintenant le I-Trigue.

01AF000000056108-photo-i-trigue-3300-caract-ristiques.jpg

Il nous faut aussi nous rappeler du dernier ensemble Creative à être passé entre nos mains, car s'il ne jouait pas aussi nettement la carte du design, il se place par ses autres caractéristiques (encombrement, nombre de canaux, puissance générale...) dans la même catégorie. L'Inspire Slim 2700, que nous avons testé en octobre dernier (voir notre article ici), se présente toutefois comme le Petit Poucet de cette sélection de trois produits. En comparant nos trois articles, vous pourrez vous rendre compte qu'il est un bon cran en-dessous en termes de puissance autant que de qualité de restitution.


Présentation générale



00FA000000056109-photo-i-trigue-3300.jpg
Alors que l'Inspire Slim 2700 nous avait plutôt déçu, on peut dire que Creative se paye une belle séance de rattrapage avec l'I-Trigue 3300. C'est bien sûr une question de goût mais j'estime que les satellites sont tout ce qu'il y a de plus réussis et témoignent en tout cas du travail accompli par Creative pour se hisser au niveau d'Altec Lansing : l'I-Trigue 3300 n'a vraiment rien à voir avec l'Inspire Slim 2700 ! Pour améliorer à ce point le design des satellites, Creative a été obligé de mettre de côté les haut-parleurs à membrane et s'est tourné vers le même type de périphériques qu'Altec Lansing : des micro haut-parleurs minuscules, ici en titane et au nombre de trois par satellite.

En ce qui concerne le caisson de basses le constat est un peu moins flatteur dans la mesure ou les différences avec l'Inspire Slim 2700 sont loin d'être flagrantes. On regrettera en premier lieu que Creative n'ait pas jugé bon, cette fois encore, d'intégrer l'alimentation au caisson : il faudra donc faire avec des fils et un périphérique supplémentaires sur le sol ! On appréciera par contre les efforts faits sur la télécommande puisqu'en plus d'être particulièrement stylisée, cette dernière offre une option des plus sympathiques : le réglage du volume des basses... Enfin, on pourra ranger le casque de spéléologie pour modifier celui-ci !

A côté de cela, la télécommande présente bien sûr le réglage du volume général (qui sert également d'interrupteur), mais aussi une petite LED pour vérifier la mise sous tension et un accessoire lui-aussi bien sympathique : une prise casque. Etant donnée la disposition de cette prise, on sera surpris de voir que Creative n'ait pas jugé utile d'en mettre deux, mais, après tout, le PC est un plaisir solitaire ! Pour continuer avec les détails, on regrettera également que cette télécommande ne puisse pas gérer la balance entre l'enceinte gauche et la droite, mais là encore c'est en demander vraiment beaucoup !

0073000000056110-photo-i-trigue-3300-un-satellite-de-profil.jpg
0129000000056112-photo-i-trigue-3300-une-tr-s-belle-t-l-commande.jpg
007C000000056111-photo-i-trigue-3300-un-satellite-de-face-et-sans-grille.jpg

La télécommande est au moins aussi réussie que les satellites.

Tel quel, ce système 2.1 ne souffre pas de véritable défaut fonctionnel. Les différents éléments semblent plutôt bien construits, présentent une finition très agréable et se branchent le plus simplement du monde les uns aux autres. Le caisson fait comme de coutume office de centrale de connexion. Transformateur, satellites et télécommande viennent se brancher dessus et c'est aussi lui qui sert de lien avec le PC. Une fois tout mis en place, on ne peut qu'apprécier le gain de place offert par les très esthétiques satellites même s'il faudra bien sûr trouver de la place pour l'imposant caisson !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Steam ajoute un tag « LGBTQ+ » et ouvre un hub dédié à ces contenus
Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Volkswagen garantira les batteries de l'ID.3 pendant 8 ans : une première
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
Bill Gates considère que
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
scroll top