Corsair TwinX XMS Pro 4000

16 septembre 2003 à 14h00
0

Depuis que la DDR400 a été ratifiée par le JEDEC grâce aux bons soins d'Intel, les constructeurs de barrettes mémoire se sont trouvés un nouveau cheval de bataille sur le segment du très haut de gamme en proposant des barrettes hors normes permettant d'obtenir des performances toujours plus élevées. C'est ainsi qu'on voit apparaître depuis quelque temps un nouveau genre de mémoire, la DDR500. Si cette appellation ne correspondra probablement jamais à un véritable standard, la DDR500 ou PC4000 permet aux amoureux d'overclocking d'augmenter encore et toujours la puissance de leur système Pentium 4. Car disons le tout de go ce type de mémoire est dédié en premier lieu aux systèmes Pentium 4 à FSB800 puisque sur ce type de machine la seule solution d'overclocking passe par la modification de la fréquence du FSB.

Corsair fait parti de ces fabricants et propose depuis quelques semaines déjà des barrettes de PC4000. Celles-ci avaient d'ailleurs fait l'objet d'un test dans nos colonnes (voir ici). Le célèbre constructeur, revient aujourd'hui sur le devant de la scène avec de toutes nouvelles barrettes haut de gamme qui inaugurent un tout nouveau système de refroidissement ainsi qu'une sorte de crête mètre indiquant l'activité des puces mémoire. Ces nouvelles barrettes font parties de la série XMS Pro.

01F8000000059913-photo-barrette-corsair-xms-pro.jpg


01F8000000059920-photo-corsair-twinx-xms-pro-diodes.jpg

Corsair TwinX XMS Pro 4000

005C000000059460-photo-logo-corsair.jpg
La nouvelle gamme de barrettes mémoire XMS Pro est déclinée en quatre versions distinctes : les CMX512-3200C2 Pro, les TwinX1024-3200C2 Pro, les CMX512-4000Pro, et les TwinX 1024-4000 Pro. Vous l'aurez compris, en fonction du nom de baptême, les barrettes XMS Pro sont soit de type DDR400 soit de type DDR500 et sont disponibles par paire de 256 Mo ou 512 Mo. Pour ce test Corsair nous a fait parvenir les TwinX 1024-4000 Pro. Il s'agit ici d'un appairage de deux modules de 512Mo en PC4000. Comme toutes les autres barrettes proposées par Corsair les TwinX XMS Pro 4000 sont livrées par paire dans un blister plastique : le fabricant garantie ainsi que les deux barrettes ont des caractéristiques identiques grâce à une certification sur un système i875P. Il ne devrait donc pas y avoir de mauvaise surprise lors de la mise en place de ces barrettes sur un système Pentium 4 Dual Channel.

De type DDR500 ces nouvelles barrettes peuvent fonctionner à une vitesse maximale de 250 MHz ce qui permet d'atteindre sur un système Pentium 4 un Front Side Bus Quad Pumped de 1 GHz (4x250 MHz soit 1000 MHz). Alors que la DDR400 délivre une bande passante de 3.2 Go par seconde, la DDR500 peut délivrer en théorie une bande passante maximale de 4 Go par seconde. Du fait de leurs caractéristiques ces TwinX requièrent une tension de fonctionnement supérieure à la moyenne et Corsair les valide autour de 2.75 volts. Durant nos tests nous avons alimenté ces barrettes avec une tension de 2.7 volts sans rencontrer le moindre problème. Les temps de latence de cette PC4000 sont comme on pouvait s'y attendre assez moyens avec un timing annoncé de 3-4-4-8. Le SPD est programmé avec des valeurs répondant à la certification PC3200 du JEDEC ce qui permet de toujours pouvoir booter le système dans lequel vous insérez ces barrettes.

0118000000059926-photo-corsair-twinx-1024-xms-pro-4000-cpu-z.jpg

Barrettes Corsair XMS Pro 4000 vues par CPU-Z


La grande nouveauté de la série XMS Pro réside dans le tout nouveau système de refroidissement. Celui-ci se compose d'un radiateur en aluminium dont la surface est près de deux fois supérieure à celles des barrettes Corsair habituelles. Plus grand, ce radiateur de couleur noir est fixé solidement grâce à une thermo soudure, exit donc les traditionnelles attaches métalliques. Chaque puce mémoire de marque Hynix (on en compte seize par barrette de 512Mo) est recouverte d'une bonne dose de pâte thermique dont le rôle est de bien faire contact avec le radiateur pour une dissipation optimale. Les ingénieurs de Corsair ne se sont pas arrêtés à revoir la conception des radiateurs puisqu'ils ont également ajouté sur la partie supérieure des barrettes un système visuel permettant de vérifier l'activité de la mémoire. Un ensemble de 18 diodes permet donc de visualiser, durant le fonctionnement du PC, le niveau d'utilisation de la mémoire. A la manière d'un crête mètre de Chaîne HiFi, l'allumage des diodes oscille en permanence entre trois couleurs : vert (niveau d'utilisation bas), orange (utilisation normale), et rouge (utilisation maximale). Certains trouveront ce système gadget mais il faut avouer que sur une station de production critique ces diodes permettent en un instant de connaître la charge de la machine et son statut. Encore faut-il disposer d'un boîtier muni d'une vitre en plexiglas... Bien sûr cette innovation n'est pas révolutionnaire ni même transcendante mais elle reste sympathique et les amateurs de tuning pourraient bien craquer pour cette nouvelle race de barrettes.

01C2000000059918-photo-corsair-twinx-xms-pro-led-activity-lights.jpg

Observez le système de visualisation

Le protocole de test

00C8000000051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Pour tester les barrettes Corsair TwinX XMS Pro 4000 nous avons utilisé un système Pentium 4 de type Canterwood, dont le détail de la configuration figure ci-dessous :

  • Abit IC-7G (Bios 1.7)
  • Intel Pentium 4 ES 3GHz
  • PNY GeForce FX 5900 Ultra
  • Seagate 120Go UDMA 100
  • Windows XP Professional Service Pack 1
Nous avons opposé les TwinX XMS Pro 4000 à différentes barrettes Corsair, les TwinX 3200LL, TwinX 3700 et TwinX 4000. Tout au long de ce test nous nous sommes employés à essayer plusieurs combinaisons de timings et de fréquence en respectant toujours une vitesse nominale de 3 GHz pour notre processeur Pentium 4 afin de permettre une comparaison valable entre les différentes barrettes. Ceci devrait nous permettre de mesurer l'importance de la vitesse du Front Side Bus par rapport aux timings mémoire. Pour être parfaitement complet nous avons également mesuré les performances relevées avec une configuration asynchrone où la mémoire fonctionne à 200 MHz alors que le bus processeur tourne à 250 MHz par exemple. Si les systèmes Pentium 4 fonctionnent nativement en mode synchrone, ils offrent aussi de bonnes performances en mode asynchrone, contrairement aux systèmes Athlon. Il est donc intéressant de voir les performances que l'on peut décrocher en mode asynchrone avec des barrettes largement plus abordables que l'onéreuse DDR500, afin de voir si le surcoût à l'achat est justifié.

Les premières barrettes Corsair XMS 4000 que nous avions testées n'étaient guère malléables en matière de timings et/ou de fréquence. Ces nouvelles XMS Pro 4000 se sont montrées plus intéressantes. Bien sûr la nouvelle version 1.7 du BIOS Abit de l'IC7G n'est peut être pas étrangère à ce phénomène... Ainsi nous avons pu faire fonctionner sans aucune erreur les barrettes à des timings de 2.5/4/4/7 et atteindre une fréquence maximale de 255MHz. Nous aurions sûrement pu pousser un peu plus loin la fréquence, mais 255MHz ce n'est déjà pas si mal.

Les fidèles lecteurs noteront au passage que nous avons pu faire fonctionner cette fois-ci les barrettes Corsair 3200LL avec des timings agressifs de 2/6/2/2 et une tension de 2.65 Volts, chose qui ne nous avait pas été possible de réaliser lors du précédent test.


Overclocking, quand tu nous tiens...

Comme nous l'avions déjà fait dans notre précédent test, nous avons profité de la Corsair XMS Pro 4000 pour overclocker quelque peu notre processeur Pentium 4... En utilisant un FSB de 250 MHz et un coefficient multiplicateur de 14x nous avons fait atteindre à notre processeur la vitesse de croisière de 3.5 GHz, et ce avec une stabilité parfaite. Pas mal !

00FA000000059462-photo-test-corsair-propri-t-s-syst-me.jpg

Quake III Arena

01E8000000059922-photo-corsair-twinx-xms-pro-quake-iii.jpg

Quake III est un excellent outil lorsqu'il s'agit de mesurer les performances du bus mémoire d'un système. Afin de réduire l'influence de la carte graphique sur les résultats, nous avons éxécuté le test avec une résolution de 800x600x16. Premier enseignement de ce test, l'augmentation du timing mémoire sur les barrettes 3200LL permet de gagner un nombre non négligeable de FPS : en passant d'un timing de 2.5/7/3/3 à 2/6/2/2 on gagne près de 5% de performance. Cette jolie montée en puissance des performances permet aux barrettes Corsair 3200LL de passer devant les TwinX 3700 dont l'intérêt est plus que jamais en question, d'autant qu'en mode asynchrone nos barrettes TwinX3200LL améliorent encore leurs résultats. Nos diverses TwinX 4000 sont largement en tête et nos divers test montrent que la modification des timings sur ces barrettes ne permet pas des gains transcendants. Ainsi sur un système overclocké le passage d'un timing de 3/4/4/8 à un timing un brin plus agressif de 2.5/4/4/7 délivre simplement deux fps supplémentaires.

Les plus avisés d'entre vous constateront qu'il n'y a pour ainsi dire aucune différence de performances entre les TwinX 4000 et les nouvelles TwinX XMS Pro 4000. A fréquence processeur égale, les barettes XMS Pro 4000 s'avèrent 9% plus rapides que les TwinX 3200LL (en configuration standard).


PCMark 2002

01E9000000059915-photo-corsait-twinx-xms-pro-pcmark-2002.jpg

L'outil de Benchmark synthétique, PCMark 2002, comporte un test dédié entièrement à la mémoire. Ce test délivre à peu de choses près les mêmes enseignements que ce que nous avons déjà pu observer sous Quake III. Ainsi on s'aperçoit qu'il n'y a pratiquement aucune différence de performance entre les barrettes TwinX 4000 et les TwinX XMS Pro 4000 et que celles-ci restent les barrettes délivrant les meilleures performances. Autre leçon intéressante : l'emploi de timings plus agressifs avec la DDR500 n'a pour ainsi dire aucune incidence. Alors qu'avec les barrettes TwinX 32000LL on peut espérer un gain de 8% simplement en passant les timings de 2.5/7/3/3 à 2/6/2/2, le gain obtenu avec la PC4000 ne dépasse même pas les 0,2%... On s'aperçoit une fois de plus que l'utilisation du mode asynchrone est un bon compromis pour augmenter les performances sans bourse délier : par rapport aux résultats des TwinX 32000LL en configuration standard le mode asynchrone 250/200 permet d'obtenir des performances 11% supérieures.


SiSoft Sandra 2003

0233000000059923-photo-corsair-twinx-xms-pro-sisoft-2003.jpg

SiSoft Sandra 2003 permet de mesurer la bande passante délivrée par le contrôleur mémoire. Ce test devrait donc être particulièrement sensible aux variations des timings et fréquences. Première observation, l'emploi de timings plus agressifs avec les 3200LL fait grimper les performances de 3%. L'utilisation du mode asynchrone avec les barrettes TwinX 3200LL augmente encore un peu les performances, mais les barrettes TwinX 3700 restent en tête avec un score sensiblement supérieur. On constate ici aussi que le fait de jouer sur les timings des TwinX XMS Pro 4000 ne change guère les performances alors que les TwinX 4000 obtiennent des scores généralement comparables à ceux des nouvelles TwinX Pro 4000. L'observation la plus intéressante tient du fait que SiSoft Sandra 2003 tend à confirmer nos observations sur l'importance du FSB avec les système Pentium 4. Ainsi en utilisant un FSB de 255Mhz avec un CPU cadencé à 3,06GHz on obtient des résultats similaires voire supérieur à ceux de notre système cadencé à 3,5GHz mais avec un FSB de 250MHz.


MemTach 0,93

0232000000059921-photo-corsair-twinx-xms-pro-memtach-0-93.jpg

MemTach est un outil assez pointu permettant de mesurer, avec précision, les performances d'un système mémoire donné. Ici la première surprise tient aux piètres performances des TwinX 3700 qui se montrent plus lentes que les classiques TwinX 3200LL. MemTach montre que l'augmentation des timings de nos barrettes 3200 permet bien de gagner en performance, tout comme le passage à un mode de fonctionnement asynchrone. Tout comme nos précédents outils de test le mentionnaient, le passage à des timings plus agressifs sur les barrettes de PC4000 influe très faiblement sur les performances.

Si dans nos précédents graphiques les barrettes TwinX 4000 et XMS Pro 4000 étaient au coude à coude en terme de performances, il semblerait d'après le test 'Memset' que les TwinX 4000 soient un brin plus performantes que les nouvelles XMS Pro 4000. Autre point intéressant, MemTach semble particulièrement sensible à la vitesse du FSB puisqu'il classe premier notre système utilisant un FSB de 255MHz.


Bilan

Nos divers tests sont riches d'enseignements. On s'aperçoit tout d'abord que si les timings ont un rôle assez important avec les barrettes de DDR400, ce n'est plus du tout le cas avec la DDR500 de Corsair. Le fait de jouer sur les timings des XMS Pro 4000 reste globalement sans effet. Ces barrettes délivrent quoiqu'ils adviennent les meilleures performances et démontrent clairement que les systèmes Pentium 4 sont plus sensibles à la fréquence du bus qu'aux timings mémoire en général. En effet si utiliser des timings plus agressifs ou passer en mode asynchrone avec les barrettes TwinX 3200LL augmente sensiblement les performances, on reste cependant largement en dessous de ce que l'on peut obtenir avec les TwinX Pro 4000. Il semblerait en effet que la mémoire Corsair de type PC4000 soit le choix ultime pour qui veut une configuration surpuissante.

Conclusion

Performantes, ces nouvelles barrettes XMS Pro 4000 le sont indubitablement. Bien sûr elles se destinent à des utilisateurs avancés qui exigent le maximum de leur système et qui disposent déjà d'une configuration haut de gamme. Inutile par exemple d'acquérir ces barrettes pour les utiliser sur un système i845. S'il est vrai que les XMS Pro 4000 permettent de propulser les performances de n'importe quel système Pentium 4 vers des sommets, le nouveau système de visualisation de l'activité des puces est plus anecdotique. Bien sûr la touche K2000 qu'apportent ces barrettes devrait faire fureur auprès de vos amis, mais l'utilité reste discutable d'autant que le prix est astronomique puisqu'il faudra débourser pratiquement 600€ TTC pour les acquérir soit le prix d'un processeur très haut de gamme...


Corsair TwinX XMS 1024-4000 Pro

8

Les plus

  • Excellentes performances
  • Idéal pour l'overclocking
  • Nouveau système de refroidissement
  • Système de visualisation de l'activité

Les moins

  • Prix astronomique
  • Timings peu agressifs
  • LEDs inutiles ou indispensables ?

Note globale0

Performances9

Stabilité9

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Corsair XMS Pro 4000 en test sur Clubic
L'Express Card pour remplacer le PCMCIA
Pirates Des Caraïbes en test sur Clubic
Ascaron présente Tortuga
Le chipset Pentium 4 double canal de VIA
ATI premier sur le PCI-Express ?
Prochaines baisses de prix Intel
Galactic Civilization : l'addon gratuit dès demain
Un graveur DVD chez Gigabyte
Prince Of Persia s'offre un site officiel
Haut de page