Shuttle SN45G

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
15 juillet 2003 à 16h30
0
00FA000000059102-photo-shuttle-sn45g.jpg
Shuttle a choisi le début de l'été pour présenter au public le petit dernier de sa gamme XPC. Pour ceux qui l'ignoreraient encore, ce terme est le nom donné par la compagnie taiwanaise à toute sa série de Mini-PC pour laquelle il connaît un succès qui ne semble pas devoir s'arrêter de sitôt. Les nouveaux modèles s'enchaînent en effet à un rythme soutenu afin que tous les utilisateurs soient en mesure de trouver le produit qui "sied à leurs exigences.

Le SN45G est donc destiné à un public relativement ciblé tout d'abord du fait de sa compatibilité. Il s'agit d'un Mini-PC conçu autour du fameux chipset NVIDIA : le Nforce 2. Ce faisant, il ne peut évidemment pas recevoir de Pentium 4 et se limitera en fait aux différents Processeurs AMD : les Athlon / Athlon XP / Duron dotés d'un FSB de 200 MHz, 266 MHz, 333 MHz ou 400 MHz. En un mot comme en cent, le SN45G est capable d'accueillir n'importe lequel des processeurs AMD disponible sur le marché... Voilà qui est plus simple pour se repérer !


Retour aux façades "traditionnelles" ?

Alors qu'avec les SN41G2 et SB61G2, Shuttle avait amorcé un changement certain dans la conception de ses façades, le fabricant revient aujourd'hui un peu en arrière. Le SN45G renoue en effet avec le design des SS51G et SB51G. Un design moins "métallique" du fait de la plaque de plexiglas vissée sur la façade. Cette solution a ses fans et ses détracteurs mais, indiscutablement, elle permet une personnalisation plus simple du boîtier et ça, c'est toujours sympa ! Au sortir du carton, c'est bien évidemment la première chose qui frappe et il faut en fait un examen relativement détaillé pour distinguer les autres différences : rien en effet ne ressemble plus à un Shuttle qu'un autre Shuttle !

00FA000000059093-photo-shuttle-sn45g-face-avant.jpg
00FA000000059094-photo-shuttle-sn45g-face-arri-re.jpg

Le SN45G marque pour Shuttle le retour à une façade plus habituelle

En façade, on distingue tout de même assez vite que la barre de connecteurs est maintenant identique à celle présente sur le SB61G2 (entrée audio analogique, sortie casque, entrée micro, deux prises USB et un connecteur FireWire quatre broches), certainement un changement définitif pour le fabricant. C'est toutefois en retournant le Mini-PC que les réelles différentes sautent aux yeux avec tout d'abord un autre emprunt au SB61G2 : la présence des connecteurs optiques au-dessus des ports d'extensions. Que la sortie optique se trouve ici, rien de plus normal, mais il est plus regrettable, par exemple pour les possesseurs de MiniDisc, qu'il en soit de même pour l'entrée évidemment beaucoup moins accessible !

Plus regrettable encore est le choix fait par Shuttle à propos des connecteurs vidéo. Il faut en effet savoir que le SN45G est architecturé autour de la version "bon marché" du Nforce 2. Cette version est identique à celle du SN41G2 si ce n'est qu'elle n'intègre pas de solution graphique. Il n'était de ce fait pas utile de proposer les deux sorties VGA et la sortie TV du SN41G2, ce que Shuttle n'a évidemment pas fait. Il est en revanche fort regrettable que le fabricant taiwanais n'en ait pas profité pour offrir d'autres connecteurs aux utilisateurs. Il a simplement choisi de boucher les "trous" alors qu'il aurait pu proposer deux ports USB supplémentaires (comme sur le SB61G2) ou bien un deuxième connecteur réseau RJ45.
Modifié le 18/09/2018 à 12h00
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test de Thrustmaster eSwap X Pro Controller : la Rolls des manettes filaires
RED, Free, B&You, Sosh : quelle est la meilleure promo forfait mobile en attendant les Soldes ?
PS5 : Vous pouvez désormais personnaliser la manette DualSense, contre 9,99$
Bonus éco, réparabilité, qualité de l'air, plastique, bornes de recharge : retour sur ce qui a changé au 1er janvier 2021
Un hacker accède au dispositif d'un sextoy connecté et demande une rançon à son utilisateur
Wing Commander I, II et III : quand jeu d'action et PC faisaient déjà bon ménage
CES 2021 : Sony VISION-S, le concept-car, tout en écran du constructeur Japonais se montre
En 2020, plus de 2 milliards de tweets ont traité du jeu vidéo, soit une hausse de 75 % en un an
WhatsApp, Signal : pourquoi tout le monde panique soudainement au sujet de ses données ?
iPhone 12 Pro Max / Huawei Mate 40 Pro / Google Pixel 5 : lequel choisir pour la photo ?
Haut de page