Palm IIIc / iPaq H3630 : Le match

Jerry
13 septembre 2000 à 06h57
0

L’offre logicielle

00045654-photo-page-d-acceuil-du-palm.jpg
Coté système d’exploitation, le Palm OS 3.5 est plutôt rudimentaire à coté de l’usine à gaz Windows CE 3.0 mais il remplit très correctement son rôle.
L’interface est intuitive et l’utilisation d’un Palm IIIc (ou de n’importe quel organiser sous Palm OS) est accessible à n’importe quel utilisateur, même non familier avec l’informatique.

Les applications sont toutes accessibles d’un simple clic dès l’allumage (avec quelques possibilités de classement). Je clique, ca se lance.
Les logiciels sont en général composés du fichier programme (avec l’extension .prc) et d’une base de donnée (extension .pdb). Pour faire uns installation, il suffit de synchroniser ces fichiers sur le Palm pour qu’il soient accessibles : Un modèle de simplicité.

Coté iPaq, c’est une tout autre affaire : Windows CE 3.0 est proche au niveau du concept de Windows, on retrouve ainsi le menu démarrer, le répertoire «program files» dans lequel sont (en général) stockés les logiciels, le répertoire «mes documents », le répertoire «windows»… C’est compliqué, surement trop compliqué pour quelqu’un qui n’a jamais utilisé un PC sous Windows de sa vie.

00045668-photo-shot-ipaq-accueil.jpg
00045669-photo-shot-ipaq-gestionnaire-de-fichier.jpg
00045670-photo-shot-ipaq-echecs.jpg


L’installation d’un logiciel se fait par un double clic sur l’exécutable depuis Windows ce qui déclenche le téléchargement du logiciel sur l’iPaq. Malheureusement, les éditeurs de logiciels y vont tous de leur originalité et on a parfois du mal à retrouver un logiciel que l’on vient juste d’installer et qui s’est logé dans «Program file/type_de_programme/nom_de_lediteur/nom_du_logiciel» sans ajouter d’entrée dans le menu démarrer.

On imagine que Microsoft a fait ce choix en se disant que cela permettrait plus de possibilités pour le futur avec un architecture standard de type dossier/fichier mais à l’heure actuelle, il est beaucoup plus compliqué de prendre en main d'un point de vu logiciel un iPaq (ou tout autre Pocket PC) qu’un Palm.

00045671-photo-shot-ipaq-explorateur.jpg
00045672-photo-shot-ipaq-mpeg.jpg
00045673-photo-shot-ipaq-word.jpg


00045660-photo-teal-paint-couleur.jpg
Les logiciels installés en standard font pâle figure coté Palm (bloc notes, dépenses, liste à faire, carnet d’adresse, agenda) face aux monstres d’en face coté iPaq (Pocket Word, Pocket Excel, Microsoft Reader, Windows Media Player ainsi que Outlook 2000).
On apprécie fortement le fait que les pocket PC et l'iPaq en particulier supportent les formats de fichiers PC: Un simple glisser/déposer d'un fichier excel, word, jpeg, mpeg, wav dans le répertoire de synchronisation du iPaq pour le transférer et pour l'ouvrir telquel sur l'assistant.

La présentation multimédia du iPaq sur le CD-Rom fourni est par ailleurs très didactique (du très beau travail pour se familiariser avec son nouveau jouet).

00045674-photo-palm-shot-tinysheet.jpg
Cet avantage pour l’iPaq à l’ouverture de la boite est bien vite repris et de loin par le Palm IIIc grâce à la très conséquente offre logicielle disponible en téléchargement (plusieurs milliers de logiciels gratuits ou a faible coût disponibles). Il suffit d’aller faire un tour du coté de la « Palmothèque » Clubic qui ne recense que les meilleurs logiciels pour s’en convaincre. Par ailleurs, la disponibilité d’un émulateur Palm OS et d’un SDK gratuit en libre téléchargement facilite les nouveaux développements.

L’offre Pocket PC est pour le moment plus que limitée avec principalement des logiciels commerciaux. Le SDK Windows CE est disponible uniquement en envoie par courrier (7.5$ de frais d’envoi), dommage pour le développeur du dimanche qui ne ferra pas la démarche de demander un envoi mais qui l’aurait bien téléchargé.

Coté prix, un écart de 1300 F sépare les deux machines (3190F pour le Palm contre 4490F pour l’iPaq a la date de ce comparatif)
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Malwarebytes annonce avoir aussi été touchée par les même pirates de l'affaire SolarWinds
Soldes Cdiscount : 7 promotions sur le high-tech à saisir avant minuit
Trump gracie A.Levandowski, inculpé pour vol de documents secrets portant sur la voiture autonome Google
Test Sony KD-48A9 : un petit téléviseur OLED qui en fait trop … ou pas assez ?
Soldes Amazon et Cdiscount : le TOP des bons plans high-tech à saisir ce soir
Soldes Cdiscount : un PC portable Asus Vivobook vraiment moins cher !
L’activité criminelle liée aux crypto-monnaies a diminué en 2020, selon un récente étude
L'image du fan de séries amorphe et accro en partie démontée par le CNRS
Soldes Amazon : 3 accessoires pour smartphones en promotion
Sennheiser annonce le HD 250BT, version Bluetooth et allégée d'une légende du casque audio
Haut de page