Le principe de l'overclocking

Par
Le 30 avril 2000
 0
Losque vous vous baladerez sur les newsgroups, comptez combien il y a des questions sur l'Overclocking ! C'est étonnant, non ? Accélérer votre microprocesseur (CPU) au delà des limites données par le fabriquant, pour obtenir plus de puissance et de rapidité sans débourser un centime (si ce n'est pour investir dans un ventillo ;)) est de nos jours de plus en plus fréquent et de très très nombreux exemples nous prouvent que nombreux CPU sont sous-marqués.

Le Sous-Marquage


00c8000000043861-photo-celeron-533-mhz.jpg
Cette notion de sous-marquage est importante pour comprendre que l'Overclocking comporte quelques risques de se solder par un échec mais bien souvent celui-ci se termine en éclat de joie de voir son PC tourner 50 MHz plus haut qu'auparavant.
Il n'y a pas de différence fondamentales entre des CPU de fréquence différentes faisant parti d'une même génération, certains sont capables mécaniquement de chauffer moins que d'autres à une fréquence donnée, et par conséquent les premiers seront vendus dans une catégorie plus chère que les seconds.

Cependant, de nombreux CPU marqué à une fréquence donnée sont en fait des CPU pouvant tourner à une fréquence plus élevée ! En effet, les constructeurs de CPU (Intel, AMD, Cyrix pour ne citer que les plus gros) n'ont pas les moyens techniques de voir quelle est la fréquence utilisable pour tous ses CPU. En effet, quand une société en produit des milliers par jours, comment pourraît elle tous les tester à leurs fréquence optimale. Ainsi, les centres de contrôle prélève un échantillion de quelques centaines d'unités parmi un mot de plusieurs dixaine de milliers et leur fait subit un crash test : les techniciens augmentent progressivement la fréquence du CPU jusqu'au moment où celui-ci part en fumée.
Ensuite, ils font une moyenne de la fréquence de crash pour ces CPU, et grave une fréquence générique (= multiple de 30, 33, 37.5, 41.5, 50, ou 66 MHz) bien au dessous de cette fréquence de crash.
Ainsi, le constructeur s'assure qu'il y a une forte probabilité que les milliers de CPU non testés mais faisant parti du même lot parviennent à fonctionner à la fréquence gravée (en suivant le dicton : qui peut le plus, peut le moins).
Donc, de nombreux CPU du lots peuvent probablement tourner à une fréquence bien plus élevée, mais le constructeur fixe son prix à celui de la fréquence gravée sur le boitier du CPU.

L'Overclocking


00043689-photo-amd-k6-3.jpg
L'Overclocking consiste à essayer de savoir si son CPU fait parti d'un de ces exemplaires pas unique du tout en indiquant à la carte mère, qui est l'architecture initiale qui commande au CPU la vitesse à laquelle il doit aller, une fréquence plus élevée que celle marqué sur le boitier du CPU.

La fréquence est obtenue en multipliant un multiplicateur et la fréquence du BUS des autres composants (carte mère, mémoire vive, ...) :
Par exemple, un K6-2 400 MHz peut être réglé sur la carte mère :
- 4 x 100 MHz où la fréquence du bus vaut ici 100 MHz
- 6 x 66 MHz

Pour l'overclocking de ce CPU (le K6-2 400) on va faire croire à la carte mère que nous avons une puce qui accepte une fréquence plus élevée : par exemple 415 MHz (5x83 MHz) pour commencer bas (il faut toujours commencer bas).
Si cette manipulation est possible avec de nombreux CPU, certains fabriquants (comme Intel pour ne pas le citer) ont choisi de bloquer le multiplicateur et par conséquent de limiter les choix de l'overclocking au simple changement de fréquence de bus :(
C'est le cas sur les Pentium II et III notemment. Dans ce cas, si nous avons un Pentium II 400 bloqué avec le multiplicateur 4 (pour 4 x 100 MHz), nous ne pourrons essayer que 4x112 (450 MHz) , 4x133 ( 532 MHz) ... le choix se restreint rapidement car les fréquence alors proposée sont beaucoup plus élevée que l'originale :(
Heureusement, les Pentium II 400 sont bien overclockable donc à l'aide d'un bon ventillo on arrive à le faire tourner fréquemment à 532 MHz :)
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Carte mère

scroll top