Quelques logiciels pour les photos et le graphisme

Stéphane Ruscher et Michael Monnier
30 mars 2008 à 13h35
0
Pour retoucher ses photos, on a souvent tendance à penser, en premier lieu, à l'institution qu'est Photoshop, un logiciel dont la qualité n'est plus à prouver, mais qui est réservé aux professionnels de par son prix et de par sa relative complexité. On trouve alors des logiciels plus adaptés au grand public, et nettement moins chers, tels que Photoshop Elements ou Paint Shop Pro, qui brillent également par leur qualité, mais qui demeurent payants, ce qui est malgré tout un frein pour de nombreux utilisateurs.

Que reste-t-il alors aux amateurs de photos économes qui n'ont pas envie de mettre la main au portefeuille pour retoucher leurs clichés, gérer leur photothèque, voire même faire du dessin vectoriel ou de la peinture virtuelle avec une tablette graphique ? Fort heureusement pour eux, il existe de nombreux logiciels de qualité qui n'ont absolument pas à rougir de leurs fonctionnalités ou de leur interface. Nous vous proposons un tour d'horizon de ces solutions, sans doutes connues par certains d'entre vous, mais une piqure de rappel ne fait jamais de mal !

000000C800637618-photo.jpg
012C000000967702-photo.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coronavirus : le traçage numérique
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
scroll top