Android : Google ferme l'application Messenger en faveur de Hangouts

14 août 2013 à 15h17
0
Google continue d'unifier sa stratégie en matière de messagerie instantanée et s'articule progressivement autour de Hangouts.

008C000005974352-photo-logo-google-hangouts.jpg
A l'occasion de la conférence I/O, Google annonçait le lancement de son application Hangouts pour Android, proposant d'effectuer des conversations vidéos avec les autres internautes connectés sur ce même réseau via Google+ ou Gmail. SMS, Messenger, GTalk et Hangouts, Google multipliait les canaux de messagerie instantanée mais il semblerait que le dernier né soit finalement le bon.

Sur son flux de Google+, Vic Gundotra, vice-président de l'ingénierie chez Google, explique que la fonctionnalité Messenger sera retirée de l'application Google+ sur Android. Puisque Hangouts est également disponible sur iOS, la société fera de même sur l'OS d'Apple. M. Gundotra ajoute que le service Google Takeout sera mis à jour afin que les utilisateurs puissent récupérer leur historique de conversations.

Google Hangouts devrait toutefois aller un peu plus loin qu'une messagerie instantanée multiplateforme. En effet, le service à pour vocation de remplacer le SMS mais également le service Google Voice pour démocratiser la VoIP.

A lire également


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top