Quand l'app de billetterie de la Coupe du monde crashe... et laisse les spectateurs hors du stade

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité de Clubic
27 novembre 2022 à 14h00
1
Entrer dans un stade de foot au Qatar peut s'avérer... compliqué © Pexels / Mohamed Ishaq Villan
Entrer dans un stade de foot au Qatar peut s'avérer... compliqué © Pexels / Mohamed Ishaq Villan

Un bug informatique sur l'application de billets du Mondial de football a provoqué la panique au Qatar en début de semaine. Malgré eux, les supporters anglais sont encore une fois concernés.

Au milieu de la compétition et des résultats parfois très surprenants, cette première partie de la Coupe du monde au Qatar a été marquée par des incidents de billetterie lors du match opposant l'Angleterre à l'Iran. Plusieurs milliers de supporters n'ont pas pu accéder à leurs billets via l'application dédiée de la FIFA. En cause ? Un problème informatique.

La Coupe du monde de football victime de bugs informatiques

Depuis la finale de la Ligue des champions du 28 mai dernier, qui avait occasionné de graves incidents au Stade de France sur fond de vols et de violences, les supporters anglais doivent peut-être penser qu'ils sont maudits. Cette fois, ils ont été victimes d'un problème informatique.

Plusieurs milliers d'entre eux voulant assister à la rencontre Angleterre-Iran, qui avait lieu au Khalifa Stadium de Doha, ont été désespérés de voir que leur billet avait disparu de leur application mobile. Et pour couronner le tout, ceux qui s'étaient déconnectés de l'app au cours des 24 dernières heures ne pouvaient pas s'y reconnecter.

Une file de plusieurs centaines de personnes s'est alors formée au niveau du Doha Exhibition & Convention Center, où se trouve le principal centre de billetterie de la FIFA pour ce mondial.

Les Anglais, chats noirs de la billetterie ?

La panique fut de mise au sein de la FIFA et des organisateurs, d'autant plus que la rencontre avait lieu en plein après-midi, à 16 heures (heure locale), laissant ainsi peu de marge de manœuvre aux techniciens. « Entre-temps, les fans qui ne sont pas en mesure d'accéder à leurs billets mobiles doivent vérifier les comptes de messagerie qu'ils ont pu utiliser pour s'inscrire à l'application de billetterie afin d'obtenir des instructions supplémentaires », a déclaré la FIFA dans un message.

Les supporters ont alors été invités à fournir une preuve (comme une capture d'écran d'un e-mail de confirmation) pour prouver leur bonne foi et ainsi apaiser les tensions. Mais, contre toute attente, toutes les portes du stade ont finalement été ouvertes pour éviter les couacs.

Sauf que cette opération open bar a eu pour effet… de laisser entrer des supporters qui étaient vraiment sans billets. La situation était devenue trop compliquée pour les organisateurs. Alors, les Anglais, nouveaux chats noirs des stades de football ? En réalité, pas vraiment, car la rencontre entre le Sénégal et les Pays-Bas a aussi été marquée par un problème informatique touchant la billetterie et les tourniquets du stade, laissant entrer d'autres spectateurs sans billets.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (1)

a-snowboard
Trop de numérique tue le numerique.<br /> Un bon mail de confirmation avec les infos et un flashcode et c’est réglé.<br /> A l’entrée tu valide le flashcode et si ça marche pas, tu vérifie le mail de confirmation avec une carte d’identité. Et ça roule.<br /> Pourquoi se compliquer la vie ?
TofVW
Les fameux « supporters anglais » qui avaient provoqué des troubles au Stade de France, oui oui.
Voir tous les messages sur le forum