Le ministère des Affaires étrangères autrichien victime d'une "grave cyberattaque"

06 janvier 2020 à 16h20
0
drapeau-Autriche.jpg
© Pixabay

L'inquiétude est de mise au sein de l'État autrichien, qui redoute que l'attaque subie ce week-end ne soit l'œuvre d'un acteur étatique.

En Autriche, deux ministères ont été touchés, ce week-end, par une cyberattaque d'envergure, qui était encore en cours dimanche matin. Plus précisément, ce sont les ministères des Affaires étrangères et de l'Intérieur autrichiens qui ont été touchés. Un communiqué de presse évoque une « grave cyberattaque ».

Un acteur étatique derrière la cyberattaque autrichienne ?

L'attaque subie par l'Autriche depuis plusieurs dizaines d'heures a été repérée rapidement, malgré la gravité, ce qui a permis de prendre des mesures, sans que le gouvernement ne livre plus de détails. En revanche, celui-ci affirme, dans un communiqué, qu'il « ne peut être exclu qu'il s'agisse d'une attaque ciblée d'un acteur étatique ».


Ce n'est pas la première fois que des ministères sont frappés en Europe par une cyberattaque. En France, le site des impôts aurait planté dans la nuit du 3 au 4 juin 2019 après avoir subi une attaque informatique. Quelques mois auparavant, le 13 décembre 2018, c'est le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères qui fut piraté, avec un vol de données personnelles à la clé.

Source : LA VDN
4
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Polémique autour du minuscule impôt sur les bénéfices payé par Netflix en France en 2019
scroll top