TV5 Monde : l'antenne piratée par des partisans de l'Etat islamique

01 juin 2018 à 15h36
0
TV5 Monde, chaîne francophone qui diffuse ses programmes dans près de 200 pays, a subi une attaque informatique qui a eu pour conséquence le détournement de ses comptes Facebook et Twitter, de son site, mais aussi l'arrêt de diffusion de la chaîne.

« L'attaque qu'a subie TV5 Monde est inédite et de grande envergure. » Hélène Zemmour, directrice du numérique de TV5 Monde, ne mâche pas ses mots. Il faut dire que par son étendue, la synchronisation des opérations et sa portée, ce piratage est tout simplement inédit.



Hier soir, vers 22 heures, les comptes Twitter et Facebook de TV5 Monde sont détournés pour afficher des messages de propagande du Cyber Caliphate, des pirates se revendiquant de Isis, acronyme qui désigne l'Etat islamique. Parmi les posts publiés par le groupe, on trouve des menaces contre des proches de militaires français, avec diffusion de CV et de cartes d'identité. Une technique d'intimidation déjà utilisée par ce groupe contre les militaires américains il y a quelques semaines. Les messages évoquaient également les « cadeaux » de début janvier, faisant référence aux attentats de Charlie Hebdo et de Vincennes, et critiquaient le choix de François Hollande de mener une guerre « qui ne sert à rien » contre Daesh.

01F4000007995416-photo-pirate-tv5-monde.jpg

Vers minuit, TV5 Monde a finalement repris non sans mal le contrôle de ses comptes Facebook et Twitter. L'antenne, c'est-à-dire les onze chaînes de TV5 Monde, a quant à elle été coupée de 22 h à environ 1 h du matin. Depuis cette heure, la chaîne propose dans certaines zones un documentaire, alors que les programmes reprennent peu à peu dans d'autres. Le directeur général de la chaîne, Yves Bigot, précise sur RTL ne pouvoir « diffuser que des programmes préenregistrés » et que leurs « systèmes ont été extrêmement détériorés », ajoutant qu'un retour à la normale prendra « des heures, voire des jours ». Il espère toutefois que tout sera rétabli « en fin de matinée », a-t-il déclaré sur BFMTV.

« Nous avons subi une attaque historique, d'une ampleur inédite en trente ans. Toutes nos antennes, qui émettent dans le monde entier, sont tombées. Le piratage a commencé peu après 22 heures par les réseaux sociaux, puis un message écrit en français, en arabe et en anglais a remplacé la page d'accueil de notre site internet. », précise Hélène Zemmour sur FranceTVinfo. Ce dernier, mis en maintenance, est encore actuellement hors service.

01F4000007995356-photo-site-maintenance-tv5-monde.jpg


En plus de toucher l'ensemble des organes de communication de la chaîne, cette attaque s'est révélée d'autant plus importante que les actions étaient simultanées.

«Tout s'est effectué de manière très synchronisée. Peu après le début de l'attaque, notre système informatique interne est tombé, et nos programmes ont suivi. Nous n'avions plus accès à notre messagerie, ce qui nous a compliqué la tâche pour entrer en contact avec les équipes de Twitter et de Facebook afin d'y récupérer le contrôle de nos comptes », indique Hélène Zemmour, toujours chez nos confrères de FranceTVinfo.

Le groupe Cyber Caliphate n'en est pas à son coup d'essai. Début janvier, le groupe s'était un temps emparé des comptes Facebook et Twitter du commandement de l'armée US, après avoir piraté le site de la Malaysia Airlines et avant de s'attaquer au compte Twitter de Newsweek.

Les raisons de l'attaque, incertaines

Cette attaque intervient quelques heures après la mise en ligne de TV5 Monde Style. « Nous ne sommes sûrs de rien, mais nous avons lancé aujourd'hui même la chaîne TV5 Monde Style en présence du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Cette chaîne émet dans les zones Maghreb-Orient, ainsi qu'en Asie-Pacifique, et est dédiée à l'art de vivre à la française, que les jihadistes ne portent pas vraiment dans leur cœur. On ignore encore si le fait que cette attaque survienne aujourd'hui est une coïncidence ou non », indique Hélène Zemmour sur le site letemps.ch. Les pirates n'ont cependant pas fait de revendication concernant cette nouvelle chaîne.

Une attaque d'une telle envergure pose enfin question sur les systèmes de sécurité employés par la chaîne. Yves Bigot s'interroge sur RTL : « Comment cette cyberattaque très puissante a pu se produire alors qu'on a des firewalls extrêmement puissants et certifiés ? ». Une chose est certaine : s'il est relativement aisé de s'emparer des comptes Facebook et Twitter, l'attaque subie par l'antenne suppose une intrusion plus profonde des systèmes de la chaîne. Interrogé sur iTélé, Laurent Fabius constate ainsi que « C'est une attaque d'une nouvelle ampleur qui doit rendre toutes les télévisions extrêmement attentives ». Fleur Pellerin rencontrera ainsi tous les patrons des grands groupes médias français dans la journée.

A lire également :
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Pour LinkedIn, la recherche d'emploi est liée au suivi d’une formation en ligne
Canon XC10 : une étonnante caméra 4K pour photographes
Microsoft Nano Server : une version allégée de Windows Server
OpenClassrooms bientôt gratuit pour les demandeurs d'emploi
OneDrive s'invite sur l'Apple Watch
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page