Trois ans après le piratage du PSN, Sony souhaite régler ses comptes

24 juillet 2014 à 08h53
0
Trois ans après le piratage massif du Playstation Network (PSN), Sony vient de proposer un règlement à l'amiable pour une action collective toujours en cours. L'entreprise s'y engage à débourser 15 millions de dollars pour dédommager les plaignants lésés.

00FA000004255254-photo-psn.jpg
Souvenez-vous : en avril 2011, le PSN, plateforme de jeu en ligne de Sony utilisée au sein de la PS3, avait connu une vague de piratage sans précédent. Un mois durant, les utilisateurs de la console n'avaient pas eu accès au service, en plus de voir peser sur eux les menaces de vols de données privées. Une situation gérée avec difficulté par Sony, accusé de toute part d'avoir été négligeant.

Aujourd'hui encore, l'entreprise est visée par des plaintes et surtout une importante action collective aux Etats-Unis. Elle souhaite désormais mettre cette affaire derrière elle, et vient de proposer un règlement à l'amiable. Au programme, une proposition à 15 millions de dollars qui inclut de nombreuses compensations pour les utilisateurs ayant pris part à l'action en justice :

  • Les plaignants n'ayant pas obtenu les compensations du programme Welcome Back proposé à Sony en 2011, mais uniquement aux utilisateurs de la PS3 possédant un compte PSN actif, pourront choisir deux compensations entre un jeu PS3 ou PSP gratuit, des thèmes de PS3 ou 3 mois d'abonnement au PSN+ offerts.
  • Les utilisateurs ayant bénéficié de Welcome Back ont la possibilité de choisir une compensation dans la même liste.
  • Les personnes disposant d'un compte PSN actif qui ont perdu au moins 2 dollars de crédits inutilisés sur la plateforme suite au piratage seront remboursés.
  • Les possesseurs d'un compte Netflix ou Hulu, qui n'ont pas pu disposer de leurs comptes suite au piratage, bénéficieront de 3 mois de PSN+ gratuit.
  • Enfin, toute personne pouvant prouver qu'elle a été victime d'une usurpation d'identité en lien direct avec le hack pourra être dédommagé financièrement, jusqu'à une limite de 2500 dollars.

La proposition de Sony précise que chaque niveau de compensation est plafonné à une certaine somme, ce qui signifie que les premiers arrivés seront les premiers servis, et ce jusqu'à épuisement du stock. En tout, l'équivalent de 10 millions de dollars de jeux, thèmes et mois gratuits seront distribués. Les 5 autres millions seront alloués aux autres types de dédommagements.

Dans l'immédiat, il ne s'agit que d'une proposition faite à la justice par l'entreprise nippone. C'est désormais au tribunal de trancher, et il a le temps pour ça puisque l'audience finale est prévue pour le 1er mai 2015. D'ici là, l'affaire du piratage du PSN aura 4 ans et la PS4 sera davantage installée dans les foyers : on imagine que de certains utilisateurs concernés par l'affaire auront potentiellement déserté PS3 et PSP au profit d'une plateforme plus récente. Quoi qu'il en soit, il sera sans doute temps de tourner définitivement la page.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top