Chute du PSN : Sony promet un retour dans la semaine et des compensations

02 mai 2011 à 08h41
0
012C000004224986-photo-kazuo-hirai-sony-afp.jpg
Les dirigeants de Sony présentent leurs excuses (Photo AP)
Lors d'une conférence de presse donnée dimanche, le président de Sony Computer Entertainment Kazuo Hirai a - enfin ! - donné plus de détails concernant le hack du Playstation Network survenu mi-avril, et qui a mis le réseau KO depuis le 20 du mois. Au programme, des informations sur les données chiffrées, une estimation du retour du PSN et les détails des dédommagements pour les joueurs.

Critiqué pour son discours peu loquace, Sony a tenté de se rattraper hier en évoquant de façon concrête le piratage de son réseau de jeux PSN. Le géant nippon a ainsi levé le voile sur le chiffrement des données auxquelles les pirates ont pu avoir accès, déclarant que si les mots de passe des utilisateurs n'étaient pas chiffrés, les quelques 10 millions de coordonnées bancaires rendues vulnérables par le hack l'étaient et n'auraient, de fait, pas été volées. Une information qui est cependant restée au conditionnel, et si Sony insiste sur l'aspect chiffré des données, la firme a tout de même recommandé de nouveau à ses adeptes de « de regarder leurs relevés et de surveiller l'historique de leurs achats par cartes bancaires ». La firme a également évoqué une possibilité de « soutien » en cas de nécessité pour certains clients de changer de carte de crédit : des solutions seront proposées au niveau local.

Autre précaution déjà conseillée : changer le mot de passe du compte PSN, ainsi que ceux d'autres comptes en ligne dans le cas où le même mot de passe serait appliqué.

Retour à la normale pour bientôt

« Nos équipes ont travaillé sans relâche pour apporter le retour en ligne des services, et ils le font seulement après que nous ayons vérifié l'augmentation des niveaux de sécurité à travers nos réseaux » a assuré Kazuo Hirai. Ce dernier, plutôt mal à l'aise, s'est incliné à plusieurs reprises durant la conférence, multipliant les excuses auprès de l'assemblée.

Un communiqué diffusé par Sony explique également que l'attaque a « accéléré un mouvement déjà prévu du système à un nouveau centre de données dans un emplacement différent qui a été en cours de construction et de développement pour plusieurs mois ». De fait, une restructuration du PSN semblait déjà être prévue, et les récents évènements n'ont fait que l'accélérer, au détriment cependant de 77 millions d'utilisateurs qui n'y ont plus accès depuis près de 2 semaines.

Fort de nouvelles protections, parmi lesquelles « un logiciel de surveillance automatique pour se défendre contre de nouvelles attaques, une amélioration de l'encryptage des données, des moyens plus perfectionnés de détection des intrusions sur le réseau et l'ajout de nouveaux pare-feu », Sony prévoit une réouverture du service dans la semaine, de façon progressive et par région. Sur son blog, l'entreprise donne le détail des éléments qui seront restaurés, à commencer par le mode en ligne de la PS3 et de la PSP, les procédures de vérification des jeux en ligne, les services Qriocity ou encore les fonctions sociales du réseau.

Sony a également annoncé la création d'un poste de « chef de la sécurité des informations » qui aura pour tâche de gérer le service et de s'assurer de sa viabilité.

Programme « Welcome Back » : des accès gratuits en dédommagement

En guise de dédommagement, Sony a annoncé plusieurs directives : en premier lieu, du contenu généralement payant sera proposé gratuitement sur le PSN pour les utilisateurs lésés. La sélection variera selon les pays.

En second lieu, les 77 millions d'utilisateurs du PSN bénéficieront d'un accès gratuit pendant 1 mois au programme Playstation Premium Plus. Ce service, proposé depuis la mise à jour 3.40 de la console, permet d'accéder à du contenu exclusif jusqu'à l'interruption de l'abonnement, après quoi le contenu n'est plus disponible. Les membres payant déjà le PS Plus verront leur accès prolongé d'un mois.

Enfin, les abonnés à Music Unlimited par le biais de Qriocity recevront un mois d'abonnement gratuit.

Sony a donc joué carte sur table pour tenter de réparer les dégâts occasionnés auprès de sa communauté par le piratage de son réseau. Seule information qui demeure encore aujourd'hui un mystère : l'origine-même de l'attaque, sur laquelle la firme nippone ne s'est pas étendue, même si la piste d'Anonymous semble écartée.. L'entreprise a également indiqué qu'il était trop tôt pour déterminer précisément quel impact allait avoir cette crise sur ses finances.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Le directeur créatif d'Assassin's Creed Valhalla licencié par Ubisoft
scroll top