Avis OKEx (2021) : une plateforme crypto bien pensée, mais qui traîne des casseroles

24 janvier 2021 à 10h24
0
Piotr Swat / Shutterstock.com

D'emblée de jeu, OKEx la joue pragmatique : « Acheter et vendre des cryptomonnaies. Rapide et Sécurisé ». Pas de « 0% de commission », de « Meilleur endroit pour acheter du Bitcoin »… La plateforme fait le pari de la sobriété. Qu'en est-il de ses autres atouts ?

Impossible de débuter ce test sans évoquer les événements du 16 octobre 2020, qui ont vu un détenteur de clés privées OKEx tomber sous le coup d’une enquête. La plateforme est soupçonnée de blanchiment d'argent, et ce sont au total 33 personnes qui ont été arrêtées et 14 millions de dollars en Bitcoin, Tron et Ether qui ont été déplacés.

Cette affaire a eu pour conséquence la suspension des retraits pendant plusieurs semaines. Si les retraits sont aujourd'hui à nouveau disponibles, l'événement pose question quant à la sécurité des fonds d’utilisateurs, qui dépendent de quelques personnes chez OKEx — contrairement à d'autres plateformes où les fonds sont ségrégués sur des comptes indépendants à la sécurité renforcée.

Avis OKEx
  • Grande diversité d’actifs
  • Outils de trading complets
  • Sécurité des fonds et des comptes
  • Frais élevés
  • Liquidité pas toujours assurée

« Not your keys, not your Bitcoins » est une expression populaire dans le monde des cryptomonnaies qui prend tout son sens dans le cas présent. Ce dicton fait référence aux portefeuilles de cryptomonnaies composés d’une clef privée et d’une clef publique qui ne dépendent que de l’utilisateur et non d’une plateforme centralisée. Quand il s’agit de détenir les actifs sur une plateforme centralisée, l’utilisateur ne dispose pas de sa clé privée — seule la plateforme la détient. En cas de piratage ou prise de contrôle de la plateforme, l’utilisateur risque de voir ses fonds en danger.

De l'inscription au dépôt d'argent

Au clic sur le bouton « Inscrivez-vous », une fenêtre « Sign up into OKEx » (le français montre déjà des signes de faiblesse) apparaît. Vous seront demandés une adresse e-mail ou un numéro de téléphone, et un mot de passe qui doit impérativement être « fort » pour pouvoir poursuivre. Un code de confirmation envoyé par e-mail ou SMS permet de finaliser l'inscription. Cette dernière peut également se faire par rattachement avec Telegram ou Google.

La plateforme propose de vérifier l'identité, mais l'utilisateur peut ignorer cette étape et accéder directement à la plateforme. Une fois connecté, le français est moins présent et la monnaie principale est le dollar américain. Pourtant, dans notre profil le français est bien sélectionné et l'euro n'est même pas proposé dans les devises affichées. Pour une société localisée à Malte, c'est dommage ! Le choix est limité au dollar américain et à plusieurs monnaies asiatiques.

3 étapes sont soulignées sur un bandeau en bas de notre écran : la vérification du compte, l’augmentation de la sécurité du compte et l’achat de crypto. La vérification du compte est nécessaire notamment pour le retrait de fiat et free Bitcoin (programme de récompense de la plateforme) mais n’est pas bloquante pour l’utilisation de la plateforme de trading. Elle implique de se soumettre au protocole KYC. A noter que vous pouvez vous enregistrer sur la plateforme en tant que professionnel, option rarement offerte par les plateformes.

L’augmentation de la sécurité du compte est à notre sens la priorité à effectuer lors de l’inscription. Afin que votre compte soit le moins vulnérable possible, OKEx (comme toutes les plateformes sérieuses) permet de lier votre numéro de téléphone à votre compte. Cela permet d'effectuer des vérifications en cas de changement de mot de passe ou de retraits, de mettre en place une vérification 2FA pour se connecter, et de déterminer un code anti-phishing qui sera mentionné dans chaque communication par mail.

Piotr Swat / Shutterstock.com

Si le compte que nous venons d’ouvrir est défini comme compte principal, la plateforme permet la création d’au moins 5 comptes secondaires (jusqu’à 50 comptes secondaires pour les utilisateurs niveau VIP7). Disposer de comptes secondaires peut répondre à divers besoins : gestion d’un compte d’épargne et d’un compte trading, différenciation des stratégies par comptes, attribution à différents collaborateurs (dans le cadre du compte professionnel). Cette possibilité de création de comptes secondaires n’est pas commune et apporte un plus à la plateforme face à ses concurrents.

Du dépôt d’argent au trading

Les fonds peuvent être déposés sous forme d'achat de cryptos, de dépôt de fiats ou de dépôt de cryptos. Les achats de crypto peuvent être réalisés par virement SEPA, CB ou par ApplePay. Seules 8 cryptomonnaies sont disponibles à l’achat. Le paiement ne se fait pas directement sur la plateforme mais via un tiers : Coinify, MoonPay, Koinal... OKEx propose plusieurs tiers et met en avant le tiers présentant la meilleure offre d’achat. Selon le tiers, des frais liés au spread peuvent s'appliquer en faisant gonfler la facture.

Dans l'ensemble, les frais « classiques » sont raisonnables, même si on trouve moins cher ailleurs. Cependant, pour les petites transactions, l'addition des frais (spread, frais de réseau….), le coût de transaction en pourcentage de l'achat peut grimper en flèche. Attention, donc, à bien comparer les offres de chaque tiers avant de procéder à l'achat : la « meilleure offre » présentée par OKEx ne l'est peut-être pas.

L'ensemble des crypto disponibles sur la plateforme est disponible pour le dépôt. L’interface est intuitive, et une fois les choix effectués une adresse est générée. OKEx propose plusieurs réseaux de dépôt, dont TRC20, ERC20 et Omni.

Minute définition
: ERC20, TRC20 et Omni

ERC20, Omni et TRC20 sont des blockchains sur lesquelles des transactions sont enregistrées. Les transactions effectuées sur ERC20 sont enregistrées sur la blockchain Ethereum, les transactions TRC20 le sont sur la blockchain Tron. Les frais liés aux transactions permettent de rémunérer les acteurs faisant fonctionner la blockchain. Les adresses de portefeuille sont représentées par des chaînes de caractères uniques. Ces adresses, publiques, sont chacune rattachées à un portefeuille (wallet).

Les plateformes de trading se rémunèrent notamment sur les frais pris lors des opérations. En effet pour chaque ordre exécuté, l'utilisateur est redevable d’une commission.

Le niveau de frais est dégressif en fonction de la détention de OKB et du volume de trading mensuel. OKB est l’utility token (ou jeton d’usage) de la plateforme, qui a pour vocation de permettre à ses détenteurs de bénéficier au mieux des services proposés par la plateforme.

Il y a en réalité plusieurs grilles en fonction de la catégorie d’actifs, celle présentée ci-dessus est celle de la catégorie A. Cette catégorie est composée des 10 principaux actifs (BTC, ETH, LTC… et OKC), la catégorie B inclut 153 actifs que nous considérons comme secondaires (USDT, AAVE, BAT, ZIL...) et la catégorie C regroupe les 65 autres actifs proposés. Les catégories A et C ont des frais identiques, tandis que la catégorie B bénéficie de tarifs plus attractifs. Les frais sont dans la fourchette basse du marché.

OKEx propose un très grand nombre de paires de trading. L'USDT permet de constituer des paires avec l’ensemble des crypto présentes sur la plateforme. Des paires sont disponibles également avec les stablecoins (jetons dont le cours est annexé sur le dollar américain) USDK, USDC et DAI. Des paires sont également disponibles avec BTC, OKB et ETH. Les nombreuses paires offrent de multiples possibilités, ce qui est appréciable lorsque nous sommes à la recherche de jetons spécifiques. Attention, cependant, lorsque vous vous écartez des paires les plus populaires : la majorité des paires proposées présentent de faibles volumes, ce qui peut être piégeux.

OKEx propose plusieurs interface pour sa plateforme de trading : nous recommandons de choisir l’interface Advanced, plus complète et simple à appréhender que l’interface Basic.

Le Spot Trading, la plateforme d’achat au comptant, est plutôt traditionnelle dans sa présentation. On y trouve notamment le cours actuel de la paire sélectionnée ainsi que son évolution sur les dernières 24 heures. Les principaux outils graphiques sont disponibles et permettent d’effectuer les analyses poussées.
OKEx offre un grand nombre de passage d'ordres, des classiques ordre limite et « stop order » aux plus techniques « post only » ou « fill ou kill ». La plateforme est donc particulièrement fournie en termes d’outils de trading de niveau professionnel.

OKEx propose dans son espace d'opérations sur marges un certain nombre de paires pouvant être échangées avec des leviers allant jusqu’à x10 (et jusqu'à x125 dans les contrats futures perpetuels, ce qui est tout simplement suicidaire). A noter que pour réaliser des opérations sur marge, il est nécessaire de transférer des fonds sur un portefeuille dédié et de passer par une fonctionnalité d'emprunt. Cette obligation de passer par une interface tierce plutôt que de rentrer l’ordre directement est contraignante, même si rapide. On aurait préféré pouvoir effectuer l’opération directement au niveau du passage d’ordre avec une case à cocher (normal, emprunter, rembourser). Les taux d’intérêt étant relativement élevés, nous n'oublierons pas de rembourser rapidement les sommes empruntées.

De façon générale, il est recommandé de passer par le mode « Demo Trading » : OKEx offre la possibilité à ses utilisateurs de se faire la main sur une version de démonstration avec un pécule de départ conséquent afin d’être en mesure de tester leurs stratégies. Le mode de démonstration couvre complètement les fonctionnalités de la plateforme. Il serait dommage de ne pas profiter de l’occasion avant de vous lancer avec de l’argent réel.

Burdun Iliya / Shutterstock.com

Les autres services

Comme toute plateforme qui se respecte, OKEx propose dans le programme « Earn » de placer vos cryptos afin de générer un revenu passif. L’avantage par rapport à ses concurrents est l’éventail des crypto qui peuvent être placées. Tous les placements sont flexibles, les sommes placées peuvent être retirées à tout moment. Les taux proposés ne sont pas extraordinaires et on regrettera, à l’exception de l’USDT, l’absence de placement pour des durées fixes qui génèrent des rendements supérieurs.

Le pendant de l’épargne est le programme « Loan » (emprunt). Seul le prêt de USDT est disponible. L’emprunt peut être effectué pour 3 à 90 jours, la somme empruntée se situe entre 200 USDT et 1 000 000 USDT.

Le Jumpstart est un espace qui permet de placer des OKB et de récolter (le « farming ») des jetons de la Finance Décentralisée (De-Fi) selon le projet proposé. C'est l’équivalent du Supercharger de Crypto.com ou du Launchpad de Binance. Cette fonction est désormais incontournable pour les grosses plateformes. Si les rendements sont moindres que sur des exchanges décentralisés émergents, ces outils ont le mérite d’être simples d’accès et sans risque de perte des sommes engagées.

Les programmes de Reward, Free Bitcoin et Referral, permettent de récolter quelques Satoshis (la plus petite division du Bitcoin). Le préalable est de détenir un compte vérifié.

Enfin, au sein de l’Academy, OKEx propose de nombreux tutos, guides et contenus techniques sur des sujets vastes liés à la plateforme et plus généralement au monde des cryptomonnaies et de la blockchain. Là encore, il est dommage que seul l’anglais soit disponible : pas un seul contenu n’est en français.

Burdun Iliya / Shutterstock.com

Conclusion

OKEx est une plateforme accessible au plus grand nombre, du débutant à l’expérimenté, qui dispose de plus de 300 cryptomonnaies au trading — ce qui ravira les plus connaisseurs ou les aventuriers.

Ce n'est pas la plateforme que nous privilégierions pour acheter des cryptos avec des fiat, compte tenu des frais et du passage par un tiers pour le paiement. Il semble préférable de déposer directement des cryptos achetées sur une autre plateforme.

De façon générale, OKEx est domiciliée à Malte mais n’a rien d'européen : les heures de références sont à Hong Kong et la plateforme est clairement orientée pour le marché asiatique. En outre, les récents problèmes de gouvernance et de sécurité des fonds invitent à procéder avec précaution.

OKEx

5

Avec sa très grande diversité d'actifs et ses outils de trading complets et accessibles, OKEx a tout pour séduire. Malheureusement, des frais d'achat susceptibles de grimper en fonction du tiers choisi viennent obscurcir le tableau. Les soucis judiciaires rencontrés fin 2020 par l'entreprise posent également question sur la sécurité des fonds. Avec son Academy et son outil de trading « pour de faux », elle peut être une excellente école pour traders débutants.

Les plus

  • Grande diversité d’actifs
  • Outils de trading complets

Les moins

  • Sécurité des fonds et des comptes
  • Frais élevés
  • Liquidité pas toujours assurée

Tarifs 4

Diversité d'actifs 8

Outils de trading 8

Sécurité 2

Liquidité 4

  • Cet article a été rédigé par des membres de la communauté française de Rakoon. Composée de passionnés de la finance de marché et de nouvelles technologies, elle œuvre à la démocratisation de la blockchain et des cryptos dans le monde francophone. Grâce à une modération stricte et à la bienveillance de ses membres, la communauté Rakoon propose un espace d’échanges entre curieux de tous niveaux, et bannit les messages commerciaux qui promettent de « doubler vos bitcoins » ou proposent de « passer en message privé » pour vous faire la proposition de votre vie. La communauté est totalement indépendante vis-à-vis des plateformes de trading testées.
  • Vous pouvez découvrir le groupe Facebook privé de la communauté Rakoon en cliquant ici.
Modifié le 08/02/2021 à 18h25
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test NVIDIA GeForce RTX 3060 : la carte idéale pour le Full HD (1080p)
Les meilleurs jeux PC et consoles accessibles pour jouer avec (ou contre) vos proches à distance
Vie privée, gaming, sécurité : quel est le meilleur navigateur web selon votre usage ?
Test Vivlio Color : une liseuse couleur pour révolutionner le marché ?
Kings of Leon devient le premier groupe à sortir un album sous forme de tokens non fongibles (NFT)
Test MSI GP76 Leopard : une RTX 3070 très énervée dans une machine équilibrée
The Spy : qui a besoin d'un nouveau James Bond quand Sacha Baron Cohen enquête ?
Avis pCloud (2021) : notre test de ce service de stockage en ligne suisse et vraiment sécurisé
Meilleur VPN : comparatif de mars 2021
Jeu vidéo : la rejouabilité est-elle importante pour vous ?
Haut de page